8 mars, journée de la femme…

TintineLes filles comptent pas pour des prunes

J’aurais pu vous raconter des souvenirs madrilènes de préparation de banderoles pendant des jours pour des nanas qui devaient nous payer notre travail mais qui ne nous l’ont jamais payé. Il faisait très beau et nous travaillions là-dessus dans l’atelier de M. Fenêtres grandes ouvertes en écoutant « los 40 principales » sur radio-je ne-sais-plus- quoi… On fumait, on riait.

J’aurais pu vous parler de ce jour du 8 mars ou nous défilions entre la place Jacinto Benavente et le rond-point de Carlos V… Il faisait super beau et nous étions pleines et pleins d’espoir en la société et en le changement. La société ne peut-elle pas toujours, forcément aller de l’avant? Progresser pour le mieux être des hommes ET des femmes? L’avortement était légal depuis seulement 3 ou 4 ans en Espagne. Qui aurait pensé qu’il serait remit en question 30 ans plus tard?

N’oublions pas que certains droits que nous croyions acquis peuvent être très facilement remis en cause par de nouveaux gouvernement… Les droits sociaux qui concernent tout le monde, l’âge de la retraite, les contrats de travail CDI, etc… Ou le droit à l’avortement…

Les droits des femmes en Europe sont très « récents » (dans d’autres pays du monde ils sont encore inexistants), pour beaucoup de jeunes femmes ce ne sont même pas des acquis… Elles pensent que ça a toujours été comme ça… Pourtant mes grand-mères n’ont pas eu le droit de vote à leur majorité… Il a fallu qu’elles attendent un peu plus que ça…

Pour le fun donc quelques petits rappels historiques :

1907 : une loi autorise, enfin, les femmes mariées à disposer librement de leur salaire! Ouf!

1920 : une loi interdit la « propagande » anticonceptionnelle. Ah ben merde.

Le droit de vote est accordé aux femmes en France en 1944. Mes deux grand-mères, donc, qui étaient loin d’être loin d’être des idiotes n’ont pas eu le droit de voter avant d’avoir 40 ans bien sonnés! Avant cette date elles étaient considérées comme incapables de comprendre la politique… Soupir. Comme si les hommes, eux, la comprenaient mieux…

Avant 1965 (ce n’est pas la préhistoire, c’est l’année de ma naissance) les femmes ne pouvaient pas travailler sans l’autorisation de leur mari  ET ne pouvait pas ouvrir un compte en banque sans l’autorisation de leur mari etc.
En gros jusqu’à 1965 en se mariant une femme passait de l’autorité de son papa à celle de son mari et n’avait rien le droit de faire sans son autorisation. Youpi! C’est vraiment con que des femmes se soient battu pour que ça change, non?

En 1967, la Loi Neuwirth vient abroger la loi de 1920, autorisant ainsi la contraception, qui ne sera remboursée qu’en 1974 avec la loi Veil.

La notion de chef de famille est remplacée par l’autorité parentale conjointe en 1970. C’est à dire qu’avant cela, ma mère devait avoir une autorisation de mon père pour passer une frontière avec moi. Le fait d’être ma mère ne suffisait pas pour être « responsable » de moi. Elle ne pouvait prendre aucune décision « importante » pour ses enfants sans la signature de monsieur.

Polytechnique n’a été ouverte aux femmes qu’en 1972.

Catherine Trautmann devient la première femme maire d’une ville de plus de 100 000 habitants en 1989, Strasbourg. Waou! Il était temps!

Je me rappelle comme Yvette Roudy était moquée quand elle était ministre des Droits de la Femme (1981 à 1986), c’était lamentable. Cette femme bossait pour nous, pour l’égalité homme-femme, l’égalité des salaires, l’égalité devant la loi. Pour une société plus juste et il y avait déjà des femmes pour la dénigrer, l’insulter, pour tout mélanger.

Pour ce qui est de l’égalité des salaires il va falloir encore « attendre » ou « agir ». (Pour agir, ne comptez par sur les moules.) L’égalité des salaires homme-femme à diplôme et travail égal : ben dans le privé tu peux te brosser les fesses avec… J’ai bossé dans des boîtes ou à travail égal et diplôme égal ou même supérieur j’étais moins payée que des collègues masculins, je sais ce que c’est, et je ne l’accepte pas.

Mais si ça convient aux jeunes femmes qui prennent les féministes pour des hystériques forcément lesbiennes (que voulez-vous on a vu l’année dernière que ça ne passait pas encore si facilement que ça d’être gay!) alors tout va bien. Y’a plus qu’à se laisser marcher dessus dans la joie et la bonne humeur et à abolir le droit de vote pour les femmes. Ça ne sera qu’un petit retour en arrière de 60 ans. Ce n’est pas si énorme. Un retour en arrière de 30 ans en Espagne est majoritairement accepté!

En politique, en société comme en amour rien n’est jamais acquis et comme disaient les profs à l’école : il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. S’arrêter c’est déjà reculer…

Ah, j’allais oublier : les municipales c’est bientôt : alors n’oublions pas que nous avons le droit de vote, le droit de choisir, le droit de nous exprimer… Juste en souvenir de nos arrière grand-mères ou arrière-arrière qui n’ont jamais eu cette chance : votons!

PS : Je vous laisse faire vos petites recherches sur le féminisme si cela vous intéresse. Pas mal de date ici. Je pourrais mettre plein de liens, mais ça serait gâcher votre plaisir de « documentaliste » compulsive. Et puis Google est votre amie.

Adihatz et poutous les filles et aussi les garçons 😉

12 commentaires sur « 8 mars, journée de la femme… »

  1. Aaah feulute c’était la journée de la femme et j’ai rien vu venir … enfin si: j’ai participé a une discussion un peu Rock’nRoll sur un blog non loin d’ici 😛

    Mahie j’aime beaucoup tes billets 🙂

  2. Oui , tout cela n’est pas loin ..
    j’ai toujours beaucoup de mal à la mouvement féministe , trop tranché
    Je voue une admiration pour des combattantes , Simone Weil , Simone de Beauvoir , Gisèle Halimi ,et toutes les artistes qui ont du se faire une place dans ce monde là
    La condition des femmes dans le monde … c’est pas gagné , loin de là ..

    1. @Hervé : ah oui j’ai lu ça chez DDC avec un peu de retard 😉
      Merci m’sieur!

      @Jeanne : je ne pense pas qu’on puisse mettre d’un côté les vilaines féministes « trop tranchées » et les bonnes : les combattantes (Weil, Beauvoir, Halimi…). Ces combattantes sont les « trop tranchées » du 20ième siècle : elles ont été caricaturées, insultées, moquées, humiliées jusqu’à plus soif… Simone Weil a été plus respectée sûrement… Mais les 343 « salopes » du manifeste de S de B. ne se sont pas surnommées elles-mêmes comme ça, ne l’oublions pas… On doit les « salopes » à Charly Hebdo qui n’a pas fait là sa meilleur couv’… « Qui a engrossé les 343 salopes du manifeste sur l’avortement ? »Titrait-il. Depuis on parle toujours (est-ce drôle???) du « manifeste des 343 salopes », Pour Maud Gelly, médecin hospitalier (lu dans Wiki) : « Que cette caricature, visant à ridiculiser un homme politique, ait au contraire laissé à la postérité une insulte machiste pour qualifier ces femmes, est assez significatif de l’anti-féminisme qui préside parfois à la réécriture de l’histoire de la lutte des femmes. »

  3. Tout comme Jeanne peut-être, je ne peux m’empêcher de faire une distinction parmi les féministes et penser que depuis quelques décennies certains mouvements ont plus desservi les femmes en éloignant justement les nouvelles générations de femmes à cause de discours et actes extrémistes. Et je trouve cela fort dommage (et dommageable d’ailleurs comme on peut le constater un peu partout) car le féminisme est à mon avis un mouvement nécessaire à l’évolution d’une société. Encore faut-il qu’il n’emprunte pas une voie radicale mais au contraire intégratrice.

  4. Je n’aime pas les extrémismes (TOUS) mais toutes ces femmes se sont battues et se battent encore (et AUSSi contre des extrémismes machistes et/ou masculins). Desservir les femmes ???? voire…………..
    Et puis tout simplement parler de la journée des droits DE LA femme c’est véhiculer l’image machiste des femmes, et tous les ans ça m’énerve, mais ça m’énerve ! c’est la journée des droits DES femmes, c’est la journée DES femmes SVP SVP SVP ….. merci!
    oui je suis une dinosaure (55 ans) et même si dans bcp de pays les femmes n’ont pas d’existence, ici en France (en occident ?) nous sommes DES femmes et pas LA projection d’un fantasme.
    J’aime votre blog et je commente très peu.
    Bien amicalement
    Nathalie

  5. Chez nous il a fallu attendre 1976 pour que les femmes puissent ouvrir un compte en banque sans l’autorisation de leur mari… et la parité sur les listes électorales ne date que de 2003.
    Cela dit, en ce moment, je sens un recul plutôt qu’une avancée et le cas de l’Espagne est lourd de sens.

  6. @Mia : quels mouvements féministes ont desservis les femmes? Quels discours ou actes extrémistes? Des actes extrémistes de féministes ces dernières décennies? Le féminisme était bien plus active en 70 que dans les décennies qui suivirent il me semble.
    Quand aux actes ou discours extrémistes et bien de quoi parles-tu exactement?
    Il me semble que les discours et actes misogynes sont 100 fois plus important…

    @Nathalie : hello Nathalie, merci de ma laisser un message aujourd’hui 🙂 C’est toujours sympa de connaitre un peu les inconnues qui lisent régulièrement ce blog . Moi aussi ce jour de LA femme m’énerve pour les mêmes raisons… de même je secoue la tête de découragement devant ceux qui offrent des roses aux femmes ce jours là… Comme si il s’agissait de faire plaisir à « bobonne » une fois par an… pfff….

    @DDC : 76… Hé bien… Oui moi aussi je sens beaucoup de recul en ce moment. Et pas parce que les féministes se font trop entendre oh non!!!! Parce que beaucoup de jeunes femmes les méprises comme leurs pères e mères l’on t fait et ne comprennent pas du tout ce qu’elles doivent au féministes et pourquoi elles devraient faire TRES attention à ce que certains de leurs acquis ne leur échappent….
    C’est peut-être quand elle ne pourront plus s’inscrire dans certaines écoles parce qu’elle seront de nouveau réservées aux hommes qu’elle réagiront… Ou pas…

    1. Désolée poru le retard à te répondre et qui plus est de pas prendre le temps de dév. ma réponse mais tu l’auras compris, agenda plus que compliqué depuis le début de l’année.
      Je faisais référence à tous les mouvements qui avaient une approche « séparatiste » et non collaboratrice des homme et femmes. C’est à mon sens ce genre de discours qui a fait que beauuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu

      1. et m****, problème de clavier. Du coup, on va faire encore plus synthétique car avec l’ipad, c’est galère d’écrire.
        …. bcp de femmes de ma génération ont pris de la distance avec certains discours féministes et surtout que bcp de jeunes femmes ensuite s’en sont écartées à cause d’autres facteurs qui n’ont pas été cités ds les commentaires et notamment la difficulté à identifier ds leur entourage la représentation des hommes qui a été donnée par certaines féministes car évolution homme (nb: nombreux d’ailleurs ont été aussi féministes, sinon plus, que les femmes).
        par ailleurs, nombreuses revendications loin du quotidien de bcp de femmes.

        Maintenant, totalement d’accord quant au fait que la condition de la femme s’est dégradée au fil des ans et que le recul de nos droits est sacrément alarmant. Alors, oui, à l’action mais pas n’importe comment afin de ne pas reproduire certaines erreurs et surtout en essayant de trouver des points d’ancrage et de rassemblement. Sur ce, je vais maintenant me coucher car la femme bien moins payée que ses homologues masculins que je suis doit se lever dans… un peu moins de 5H !

  7. 2012: des féministes se battent pour qu’on supprime le titre de mademoiselle dans les formulaires administratifs ! Moi j’ai toujours dit qu’il y avait mieux à faire… Même qu’elles font honte à leurs ainées ! Elles luttaient pour du sérieux elles ! (Audrey)

    Ça ne me dérangerait pas qu’on m’appelle mondamoiseau. (Cristophe)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s