Jounal d’une chercheuse d’emploi 3

10860

Sur le tableau (le « paper board ») il y a Ă©crit au marqueur bleu :

  • Qu’est-ce que j’ai appris?
  • Qu’est-ce que je sais faire?

(ici j’ai l’impression d’ĂȘtre une journaliste infiltrĂ©e en train de faire un reportage en lousdĂ©.)

  • Qu’est-ce que je suis capable de faire?
  • Qu’est-ce que je veux faire?

(je veux écrire un livre sur cette expérience de crotte)

Ça sonne Ă  la porte. Dommage que je ne fume plus. J’entends  les fumeurs qui papotent dehors. DĂšs que tout le monde s’est levĂ© tout Ă  l’heure j’ai demandĂ©s aux restantx « Heu excusez moi, ça ne vous dĂ©range pas que j’ouvre la fenĂȘtre? Parce que… Hum… » Ils ont dit « Oui oui il fait trop chaud » et j’ai ajoutĂ© « En plus ça sent pas trop bon » et oui oui c’est vrai. Il fait beau, on est Ă  la limite de la ville, il y a pas mal d’arbres, mais au delĂ  des arbres il y a la rocade, et puis l’autoroute, les bruits de voitures dehors. Le silence total dedans.

  • Quels sont mes atouts?
  • Que rĂ©vĂšlent mes loisirs?
  • Qui suis-je?

les fumeurs sont revenus. Le seul barbu restant me demande : »C’est toujours la mĂȘme personne qui est avec elle? » « Oui » Son visage s’Ă©tonne, se teinte d’ironie.

  • Ou est-ce que je me vois dans 5 ou 10 ans?

Le tĂ©lĂ©phone continue Ă  sonner. Il ne se passera rien ce matin. La premiĂšre personne qui a signĂ© son dossier vient de partir. « HĂ© bien Ă  la semaine prochaine alors! » On entend dans le couloir avant que la porte se referme dans un bruit mou. On va tous disparaitre comme ça ce matin, comme les 10 petits nĂšgres aprĂšs avoir parler avec Isabelle (ou bien serait-ce plutĂŽt Nathalie ou VĂ©ronique? Impossible que ce soit Audrey! Encore moins Claude) Pendant que je m’Ă©vade dans la sphĂšre des prĂ©noms un autre monsieur nous a quittĂ©, il va bien sortir. Je me tiens prĂȘte, autant que je sois la troisiĂšme.

  • Diagnostic
  • connaissances : savoir
  • aptitudes : savoir ĂȘtre
  • compĂ©tences savoir faire

Oh…………..

Outil de TRE (Quésaco?)

CV, lettres, entretiens, prĂ©sentation de soi…

« HĂ© bien Ă  la semaine prochaine! » « Oui, 9h15! »

(……………………………………………………………………)

Je me suis levĂ©e, je suis entrĂ©e dans le bureau et me suis assise face Ă  Isabelle sur une chaise en tissue bleue. Elle a regardĂ© son ordinateur portable dans son bureau ou rien ne laisse imaginer qu’il est le sien plutĂŽt que celui d’un ou d’une autre. J’y suis restĂ© 5 minutes. Elle a vĂ©rifiĂ© mon nom, mon adresse, mon mail et mon tĂ©lĂ©phone. Sa voix et son regard Ă©tait chaleureux. Mais… Ă  10h23 j’Ă©tais sur le parking au milieu des aiguilles de pins et de la poudre de pollen jaune…. Je me suis avancĂ© vers ma voiture en tapotant un message sur mon tĂ©lĂ©phone.

(Ă  suivre)