Journal d’une chercheuse d’emploi 5

Lynda-Carter

Wonder Woman on a besoin de toi!!!

Je regarde ce matin ce que raconte Paul se son « blog »… Perdu entre 30 autres propositions ind√©centes :

Aide documentaliste :

« POSTE RESERVE AUX PERSONNES BENEFICIANT DE L’OBLIGATION D’EMPLOI – A POURVOIR […] Vous serez charg√©(e) du traitement documentaire et mat√©riel des collections des biblioth√®que de section d’espagnol, d’anglais et de l’accueil g√©n√©ral de pr√™t. Vos missions : – accueillir et orienter les lecteurs, assurer les recherches documentaires courantes – √† la banque de pr√™t, participer √† l’accueil g√©n√©ral, aux inscriptions, au pr√™t et au retour des documents – petit d√©pannage informatique et maintenance de 1er niveau des mat√©riel mis √† la disposition du public – rangement des livres et des revues dans les biblioth√®ques de section – saisies dans le syst√®me int√©gr√© de gestion informatis√© de la biblioth√®que : commandes, localisations, exemplarisations, – participation au tri des collections et √† la recotation en DEWEY, cotation, √©quipement des livres, signal√©tique – √©dition de produits documentaires. Semaine: 8h00 – 20h00 & Samedi matin 9h √† 13h (Horaires en roulement) »

Le d√©but du texte me dit d√©j√† que √ßa va pas √™tre pour moi. Que √ßa va √™tre pour quelqu’un qui n’ pas une formation de documentaliste (j’ai une licence et une ma√ģtrise de documentation) mais qui a « un probl√®me », comme si moi je n’en avais pas un… Bref… Internet me renseigne¬† et vraiment parfois j’ai envie de morde le cul¬† de je ne sais qui… J’ai quand m√™me fait un courrier √† mon Paul personnel qui s’appelle Abdel *

Autrement la semaine derni√®re j’ai aussi r√©pondu √† une annonce pour un poste de formatrice de fran√ßais pour les √©trangers voulant √™tre r√©gularis√©s en France et qui on donc une « obligation¬† d’insertion » blablabla… Ca me correspond bien aussi, j’ai de l’exp√©rience dans la formation. On attend.

 

Handicap : quels travailleurs peuvent b√©n√©ficier de l’obligation d’emploi ?

Tout employeur occupant au moins 20 salari√©s est tenu d’employer des travailleurs handicap√©s dans une proportion de 6¬†% de l’effectif total de l’entreprise.

Cette obligation d’emploi concerne tous les salari√©s du secteur priv√© ou public (fonctionnaire ou agent non titulaire), qu’ils soient en contrat √† dur√©e ind√©termin√©e (CDI) ou d√©termin√©e (CDD), en int√©rim, √† temps plein ou √† temps partiel, en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

De m√™me, certaines aides peuvent √™tre vers√©es aux employeurs qui embauchent des personnes handicap√©es b√©n√©ficiant de l’obligation d’emploi.

Pour √™tre consid√©r√©s comme b√©n√©ficiaires de l’obligation d’emploi, les salari√©s doivent remplir l’une des conditions suivantes :

  • travailleurs reconnus handicap√©s par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicap√©es (CDAPH),
  • victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entra√ģn√© une incapacit√© permanente d’au moins 10¬†% et titulaires d’une rente,
  • titulaires d’une pension d’invalidit√©, √† condition que leur invalidit√© r√©duise au moins des 2/3 leur capacit√© de travail,
  • anciens militaires et assimil√©s, titulaires d’une pension militaire d’invalidit√©,
  • sapeurs-pompiers volontaires titulaires d’une allocation ou d’une rente d’invalidit√© attribu√©e en raison d’un accident survenu ou d’une maladie contract√©e en service,
  • titulaires de la carte d’invalidit√©,
  • titulaires de l’allocation aux adultes handicap√©s.

Sont assimilés aux travailleurs handicapés en raison de leur situation familiale :

  • veuves de guerre non remari√©es, titulaires d’une pension au titre du code des pensions militaires d’invalidit√© et des victimes de la guerre, dont le conjoint militaire ou assimil√© est d√©c√©d√© des suites d’une blessure ou d’une maladie imputable √† un service de guerre ou en possession d’un droit √† pension militaire d’invalidit√© d’un taux au moins √©gal √† 85¬†%,
  • veuves de guerre remari√©es ayant au moins un enfant √† charge issu du mariage avec un militaire ou assimil√© d√©c√©d√©, et ayant obtenu ou √©tant en droit d’obtenir, avant le remariage, une pension d’invalidit√© d’un taux au moins √©gal √† 85¬†%,
  • orphelins de guerre de moins de 21 ans dont le p√®re, militaire ou assimil√©, est d√©c√©d√© des suites d’une blessure ou d’une maladie imputable √† un service de guerre ou en possession d’un droit √† pension d’invalidit√© d’un taux au moins √©gal √† 85¬†%,
  • m√®res veuves non remari√©es ou m√®res c√©libataires dont l’enfant, militaire ou assimil√©, est d√©c√©d√© des suites d’une blessure ou d’une maladie imputable √† un service de guerre ou en possession d’un droit √† pension d’invalidit√© d’un taux au moins √©gal √† 85¬†%,
  • femmes de militaires, b√©n√©ficiaires d’une pension √† la suite de l’internement de son conjoint, ou du p√®re de son (ses) enfant(s), imputable √† un service de guerre.

* Oh √ßa va! C’est pas son « vrai » pr√©nom!