Pour ceux qui n’ont pas sommeil…

Sonny Boy Williamson…

Un canapĂ© profond, une lumiĂšre tamisĂ©e, une clope, un petit verre d’alcool… Seule ou avec des potes. Plusieurs canapĂ©s un peu peu dĂ©foncĂ©s, en vieux velours marrons… Par une trĂšs chaude nuit d’aoĂ»t en ville quand l’orage menace de pĂ©ter ou par une froide nuit d’hiver sans chauffage et avec beaucoup de couverture sur les genoux… Blottis les uns contre les autres pour se tenir chaud… On Ă©coute du blues… On ne sait plus trop bien ce qu’on dit. Certains s’endorment… Se rĂ©veillent quand machin se lĂšve un peu titubant pour aller chercher une autre bouteille… Fouiller dans un sac Ă  la recherche de clopes…

Tout le monde s’endort, l’orage pĂšte et la pluie fait remonter l’odeur de la rue jusqu’au 5iĂšme Ă©tage… What would you do? Tell me, what would you do?…

Come on, go to sleep now…