Youyou et les pins

Photo1625

Je ne frĂ©quente pas beaucoup les hypermarchĂ©s… J’aime mieux les marchĂ©s, les supermarchĂ©s bio, les « drive »… Ou mĂŞme l’Ă©picerie (on dit encore comme ça?) du centre de mon bled… Un petit Vival…

Photo1668Pour les grincheux ça devenait difficile de se garer.

Parfois je vais quand mĂŞme Ă  l’hyper : pour l’essence qu’avale ma Titine, pour la sauce tomate qu’on ne trouve ni Ă  Vival, ni au drive… Pour des petites choses comme ça… Pour les pastèques aussi…

Photo1671Tout le monde aimait se garer Ă  l’ombre, parce que dans le BĂ©arn, c’est l’Afrique.

C’est lĂ  que j’ai trouvĂ© Youri (Youyou pour les intimes) il y a quelques annĂ©es. A l’ombre d’un pin : minuscule le chat, maigrissime, affolĂ©, le miaulement Ă©raillĂ© d’avoir tant appelĂ© sa mère au secours… Il Ă©tait lĂ  dans le rond en bĂ©ton au pied d’un des innombrables pins maritimes du parking de l’hyper… On lui avait mis quelques croquettes… Une dame m’a dit « Vous ne voulez pas l’adopter? »

Photo1678A Titi qui, comme moi est un adorateur des arbres j’avais dit : « t’habitue pas, ils vont bientĂ´t les arracher »… Faut pas ĂŞtre devin parfois…

J’ai rĂ©pondu : « C’est que j’en ai dĂ©jĂ  deux…

J’ai regardĂ© dans la voiture si ‘avais quelque chose qui ferme. J’avais une poche Ă  fermeture Ă©clair.

Je l’ai mis dedans, c’est pas loin de chez moi. J’ai pas fait mes courses.

Photo1672Depuis une partie du parking pas encore refait : devant moi une partie en cours. derrière une partie refaite… Tout au fond une partie pas encore commencĂ©e avec encore une petite « forĂŞt »…

Bon oui voilĂ  je l’avoue, je trouve que ce parking avait quelque chose d’agrĂ©able… A la saison il y avait les gens qui rĂ©coltait les pignons pour leur consommation personnel… Avec un peu d’imagination on se serait presque cru dans un endroit sympa.

Alors oui, comme il savent que les gens aiment bien l’ombre pour leur voiture et aussi les arbres pour certains ils ont mis partout de beau panneau d’un joyeux orange …

Photo1669

Mais force est de constater que dans les parties refaites il n’y pas d’emplacement prĂ©vus pour les arbres… A moins qu’il soit prĂ©vu de tout redĂ©foncer pour planter des arbres… Ce qui serait très con : mais plus rien ne m’Ă©tonne!!! Si ils ont prĂ©vu des arbres dans des pots… Au secours!!! Vont ni faire beaucoup d’ombre ni vivre très longtemps! Alors qu’ont-ils prĂ©vu? Mystère!!!!

Photo1675Difficile d’imaginer qu’il y a encore quelques semaines il y avait lĂ  plusieurs dizaines de jolis pins… Dans cette partie refaite oĂą sont les emplacements des futurs arbres???

Je rentre chez moi au volant de Titine lĂ©gèrement Ă©nervĂ©e… Il fait chaud, toutes fenĂŞtres ouvertes, les cheveux au vent s’emmĂŞlent un peu devant mes yeux. A l’entrĂ©e de mon bled, ils on t replantĂ© quelques petits arbres. Je salue l’effort, mĂŞme si j’aimerais qu’il soit beaucoup plus gros… MĂŞme si j’aimerais qu’ils en replantent autant qu’ils en coupent ou en font crever Ă  force d’Ă©lagage non maĂ®trisĂ©s….

Un ouvrier se met en travers de la vieille rue et arrĂŞte les voitures. Je m’arrĂŞte et baisse la radio. Un bruit de tronçonneuse me parvient… C’est la saison. A ma droite une vieille ferme a Ă©tĂ© rachetĂ© il y a quelques mois. Et voilĂ  que leur joli boulot de rĂ©novation commence : on coupe tous les arbres sĂ©culaires du jardin. Je connais la ritournelle : ils sont potentiellement dangereux en cas de tempĂŞte… (Mon cul dit Zazie).

J’arrive enfin dans mon ilot trop boisĂ©. Le chat m’attend.

Photo1680Le pied de l’arbre auprès duquel je l’ai recueilli n’existe plus, ni son ombre protectrice.

Qui vole un oeuf vole un boeuf, qui coupe un arbre coupe une forĂŞt. A bon entendant salut.