Un petit nuage bouillant dans le ciel bleu

Aujourd’hui il a fait un temps merveilleux selon moi : 23 ou 24 degrĂ©s, plein de vent et presque pas de nuages… Le seule petit nuage c’est que hier soir nous sommes revenus du port plus tĂŽt que prĂ©vu avec un Hijito bouillant et frissonnant de froid… Pas glop du tout. Ce matin : enfant toujours bouillant, mal au ventre, Ă  la tĂȘte, etc… La veille c’est le Marido qui Ă©tait pĂŽ trop bien, et ce soir je suis pas tip-top … On croise les doigts pour pas vomir partout!

Bon donc c’est comme ça que se finisse les vacances : avec un petit malade. Remarquez, elles ont commencĂ© avec un petit malade Ă  collerette autour du cou…

Cet aprĂšs-midi j’ai don Ă©tĂ© faire un tour seule dans les rues ensoleillĂ©es et tout belle de leurs pierres sĂ©culaires de notre chĂšre ville…

Photo0024

J’aime toujours prendre les petites rues perpendiculaires, celles qui sont Ă  l’ombre, celles qui sont des raccourcis, celles que tout le monde ne connait pas, oĂč ne veut pas connaĂźtre…

Photo0025

Toutes les arcades de nos rues ont quelque chose d’insolite, j’aime m’arrĂȘter pour les regarder…

 

Photo0027

Entre la rue St Nicolas et le port. A droite la porte d’une amie de mes parents autrefois oĂč je suis allĂ©e souvent. Une trĂšs gentille vieille femme qui nous prĂȘtait sa maison au Cap ferret! Juste en me disant 3tu sais oĂč est la clĂ© » quand je lui demandais, Ă©tudiante, si je pouvais aller y passer un weekend!

Photo0028

Le port : vue non touristique.

 

 

Photo0031

Le vieux manÚge.  Classé monument historique. Sur le port depuis 1975.

Photo0034

Aujourd’hui je ne suis pas allĂ©e Ă  la Guignette… Seule ça ferait un peu arsouile…

Photo0035

Quand j’Ă©tais au lycĂ©e c’Ă©tait un bar de vieux ivrognes et de drogos… Ca a bien changĂ© : maintenant c’est plein de touristes Ă©trangers, leur guide touristique Ă  la main 😉 Mais des touristes « culturels » pas les touristes qui ne font que le port 😉 Ha ha, je sens que je vais avoir des commentaires sur les touristes « culturels » (Cela dit les touristes en question y vont un peu fort sur la guignette ;-))

Photo0036Bref Ă  la Guignette on boit du vin blanc limĂ© aromatisĂ© Ă  divers trucs en mangeant des pistaches… C’est le repĂšre des Ă©tudiants pendant l’annĂ©e « scolaire » mais ça ferme Ă  20h… C’est sympa pour se mettre au frais quand il fait chaud mais faut faire attention Ă  pas trop boire du breuvage…

El Hijito s’est endormi , il est vraiment patraque : il ne dort jamais dans la journĂ©e depuis avant la maternelle…

Bon ben on va manger sans lui, hein…

Adishatz et prenez soin de vous vous!

Happy as a queen in her garden!

Photo2102  Selfi trÚs respectueux de la vie privé de mon fils (ou alors raté!)

  • Ça sent dĂ©jĂ  la fin des vacances! C’est affreux : je ne veux pas partir! Je veux trouver une jolie maison et faire venir mes chats!
  • J’adore l’ocĂ©an, les bateaux, les mouettes, les gens… Les charentais sont souriants et guillerets 🙂
  • Je suis comme une poule en pĂąte!
  • J’adore mettre des manches longues en Ă©tĂ© parce qu’il fait un peu frais…
  • Je marche d’un bon pas dans les rues que j’aime, je pourrais y faire des kilomĂštres!

Photo2125

  • El Hijito estĂ  en la cama con fiebre*… Bouhou… Ca c’est pas glop…
  • Mais tout Ă  l’heure il Ă©tait content sur le bateau (Ă  l’allĂ©e, au retour il Ă©tait pas bien) !
  • Aux pieds de mes tours je vivais heureuse, j’aurais jamais du quitter mes tours…

Photo2107

*Le fiston est au lit avec de la fiĂšvre.

Et vous au fait? Vous ĂȘtes en vacances? Pas encore partis? De retour? D’oĂč? C’est oĂč oĂč votre coeur palpite plus fort?

Allez adishatz, bon mois d’aout, abrazos y poutous… Take care!

Promenade dans La Rochelle (2)

Photo2000

Pour les connaisseurs c’est la rue qui fait le coin avec le vieux magasin de charentaises. J’en ai achetĂ© une paire pour moi et une pour Titi, bien sĂ»r. El Marido n’est pas fan!! Il n’a pas de sang charentais!! 😉

Photo1998

C’est le magasin de jouets que je prĂ©fĂšre. C’est dans le prolongement de la rue du port. Il y a toujours des chats (des vrais) dans la vitrine ou sur le comptoir. Des chats adoptĂ©s de la rue. La patronne est une catlady, elle est sympa. Ma mĂšre y achetait plein de trucs pour les petits…

Photo1997

Sur le cour des dames il n’y a aujourd’hui pratiquement que des restaus. Et au milieu sous les arbres les artisans : de trĂšs bons, mais aussi des vendeurs de perles ou des fabricants de tresses de couleurs pour les cheveux

Photo1996

Si tu vas Ă  LR et que tu aimes les glaces… Si tu es en « mode touriste », tu ne peux pas rater Ernest! Il faut aussi que tu sois trĂšs gourmand, trĂšs gourmets… J’aime la glace fraise/menthe fraiche!

Photo1993

Toutes les glaces sont maison et servies avec le sourire. Parce que oui, il faut le savoir les rochelais sont vachement sympas 🙂

Photo1991

Sous la grosse horloge si tu as trĂšs chaud, que tu veux un cafĂ© et que tu aimes les gros courants d’air tu peux prendre un cafĂ©.

Photo1990

 

Photo1988

La rue du temple, ma premiĂšre rue piĂ©tonne de la ville… On y trouve tatoueur ou vĂȘtements…

Photo1983

Les rues du centres commerçantes  sont sous des arcades, en hiver elles protĂšgent du vent et de la pluie, en Ă©tĂ© du soleil…

Allez, c’est l’heure de la plage!

Bisous les vacanciers et aussi les travailleurs!Photo1985

Vous avez vu les gargouilles en haut Ă  droite?

Balade dans le centre ville de La Rochelle (1)

Photo1941

Quand on va dans le centre, y’a une petite trote tout de mĂȘme, disons que ça se fait pas Ă  pieds… On est bien au-delĂ  de la gare… Alors on se gare toujours au marchĂ©. J’aime me garĂ© lĂ . Y’a le carrĂ© Amelot, avant c’Ă©tait « La Maison des jeunes » : j’y ai fait du thĂ©Ăątre, de la poterie, de la danse, c’Ă©tait aussi lĂ  l’Ă©cole de danse…

Photo1952

Ce matin on avait dĂ©cidĂ© d’aller visiter le Bunker. En passant lĂ  devant comme ça, on pourrait croire que c’est l’entrĂ©e d’un boite de nuit, avec le chat noir… Mais la croix de Lorraine devrait interpeller : C’est en fait un musĂ©e sur l’occupation allemande Ă  LR et ça se situe dans THE bunker secret des allemands, juste Ă  cĂŽtĂ© du marchĂ©! C’est pouvert au public depuis l’annĂ©e derniĂšre et je n’en avais pas beaucoup entendu parler avant il y a quelques annĂ©es… A voir en dĂ©tail ici : http://www.bunkerlarochelle.com/

Photo1959

AprĂšs on a Ă©tĂ© manger une pizza dans la meilleur pizzeria de LR qui se trouve prĂšs du marchĂ©, 1 rue Thiers. Les pizzas y sont extra et les serveurs super sympas. En plus le cafĂ© (du marchand de cafĂ© de la rue derriĂšre est excellent). C’est pas touristique (on est loin du port!!), c’est une adresse de rochelais 😉 http://www.pizzeria-restaurant-la-rochelle.fr/photos

Photo1960

Quand on sort de la pizz’, l’effervescence autour du marchĂ© est presque terminĂ©e…

Photo1961

Les poissonniers font le mĂ©nage…

Photo1964

Les marchand de fruits et lĂ©gumes n’ont pas encore remballĂ©…

Photo1965

La Poste devant la mairie.

Photo1966

La Mairie, en grand travaux depuis l’annĂ©e derniĂšre… Elle a Ă©tĂ© presque entiĂšrement dĂ©truite dans un monstrueux incendie …

Photo1973Dans le centre j’adore les magasins mais j’adore aussi passez dans la rue oĂč il n’y en a pas et oĂč il n’y a que les vieux rochelais qui passent, pour Ă©viter la foule ou prendre un raccourci. Ici la porte de la chapelle de mon collĂšge, rue des Augustins. Ce n’est plus un collĂšge et il n’y a plus de soeurs.

Photo1974L’entrĂ©e principale du collĂšge, lĂ  oĂč on devait sonner pour entrer quand on Ă©tait en retard… Par lĂ  oĂč on sortait quand on restait Ă  l’Ă©tude… Aujourd’hui un monsieur qui a entrouvert la porte m’a dit que ça avait Ă©tĂ© rachetĂ©, par je ne sais qui, qu’on allait y faire des logements pour les « nĂ©cessiteux »…. DrĂŽle de vocabulaire.

Photo1977

J’aime me balader le nez en l’air…Photo1978

Passer dans les ruelles perpendiculaires Ă  la rue des Merciers et Ă  la rue St Yion

Photo1979

 

Regarder les vielles portes…

Photo1980

Me mettre Ă  l’ombre quand il fait trop chaud et que j’ai laissĂ© les hommes Ă  une terrasse… Pas de touristes dans mes rues secrĂštes…

Photo1982

Regarder les noms des petites rues. Pas loin il y a une ruelle qui s’appelle Rue de La Rochelle, c’est Ă©trange, non?

Photo1984

Photo1986

Les petites cours donnent l’impression d’ĂȘtre dans un village alors qu’on est en plein entre deux rues ultra commerçantes…

(A suivre)

A LR il y a…

Les promenades le soir et les mouettes rigolottes…

Photo1849

La mer, les nuages, le port des Minimes de plus en plus grand…

Photo1850Les tours…

Photo1853Les spectacles de rue…

Les artisans plus ou moins bon sur le quai…

Les glaces que je ne fais que regarder…

Les restaus…

Le marchĂ©…

et aussi El Gato, notre petit « landlord »* ou notre petit malade, ou pensionnaire…

Photo1881

AdoptĂ© par ses maĂźtres dans une assoc’ pour chat abandonnĂ©s..

Photo1879

Il est un peu siamoisPhoto1877

Un peu trÚs méfiantPhoto1874

Un peu Trùs trùs affectueux 🙂Photo1858

C’est un chat sauvage! Enfin au dĂ©but…

*Proprio

 

Hypocondriaque 2

chocolate con churros

Madrid : j’y retourne avant le 31 dĂ©cembre, c’est dĂ©-ci-dĂ©.

Mai 13 : Je fais la tronche en regardant mes analyses de routine. Oui parce que je fais des analyses de routine une fois par an, moi madame, tu vois?

Ma glycĂ©mie est largeosse au dessus de la moyenne : le toubib est formel… Je continue comme ça et le diabĂšte me tombe dessus comme la misĂšre sur le pauvre monde. Ou alors je tombe la tĂȘte la premiĂšre dedans, comme on veut, comme ObĂ©lix dans la marmite. Je tire mĂ©chamment la tronche… Des histoires de diabĂšte j’en ai entendu quelques unes et entre les yeux qui foutent le camp et les amputations d’orteils dans ma famille comme dans celle del Marido, c’est pas des histoires trop rigolotes! Pas du tout. Et puis l’idĂ©e de tout le reste de ma vie sans confiture c’est juste : sinistre.

Je veux pas qu’on me coupe les doigts de pieds et dĂ©jĂ  que je suis presbyte, je veux pas devenir aveugle! Dans un fauteuil roulant Ă  manger que des poireaux sans bĂ©chamel, sans dessert et sans jaja pour oublier mes malheurs… MisĂšre.

Aout 13 : ça a bien baissĂ©. Le toubib est encourageant moi j’ai encore la frousse, c’est encore sur la limite haute et ça ne me plait pas… Je redouble d’effort.

Janvier 14 ; malgrĂ© tout cela (les sucres rapides complĂštement supprimĂ©s ou presque : je ne me refuse pas non plus une biĂšre ou une coupe de champagne Ă  l’occasion, parce que si tu vas par lĂ  autant se faire hara-kiri (sĂ©puco) tout de suite!)  la glycĂ©mie comme le A1C a augmentĂ©e, c’est presque aussi haut qu’en mai… 😩 Je suis ne suis pas contente du tout… Le toubib : « Mais non, ne vous inquiĂ©tez pas : faites du sport, mangez sainement et tout va rentrer dans l’ordre! » La sinistrose.

Manger sainement je crois que je n’ai jamais trop su ce que ça voulait dire. ÉlevĂ©e aux courgettes bouillies, je me suis bien vengĂ© par la suite… Je me suis lĂąchĂ©e… Pour Ă©viter le diabĂšte il faut Ă©liminer les sucres rapides… ET les graisses! Youpi Vive ma vie sans douceurs… Éviter l’alcool aussi Ă©videment autant que faire se peux!!! Argh!!  Bon je redouble d’efforts ! DDC m’envoie du Tagatesse pour les gĂąteaux (DDC tu es bĂ©nie ;-)) et je jure de me mettre au sport! Comme je suis plutĂŽt une personne sujette aux addictions (la clope, le sucrĂ©… ) je deviens accro au cafĂ©! Le cafĂ© ça tĂąche un peu les dents mais il paraĂźt que ça Ă©vite Alzheimer… Alors vas-y pour la cafĂ©! J’adore le cafĂ©! Avec un peu de chocolat noir quand mĂȘme (parce que si tu veux me supprimer le chocolat noir tu peux aussi bien m’enfoncer une Ă©pĂ©e dans le coup comme ça lĂ  tu vois?

CorridaJ’aime pas la corrida.

« Refaites une prise de sang dans six mois. » J’y vais pas fiĂšre de moi. J’ai fais zĂ©ro sport, ce qui s’appelle zĂ©ro, en dehors de mes exercices pour le dos… J’ai mangĂ© de la tarte au chocolat et Ă  la pomme pleine de beurre et de crĂšme… J’ai bu du vin blanc… J’ai mĂȘme pris cafĂ© gourmand l’autre jour Ă  Pizza Artistique! C’Ă©tait vraiment pas terrible! vivement qu’on dĂ©mĂ©nage dans un centre ville oĂč y’a de vrai petit restau…

juillet 14 : glycémie normale. NORMALE. Je sors du labo en regardant le papier, incrédule.

HĂ©moglobine A1C  : NORMALE ! 🙂 C’est pas beau ça? Non, mais faut dire que quand mĂȘme le nombre de fois oĂč j’ai dit non Ă  une douceur est trĂšs nettement plus Ă©levĂ© que le nombre de fois ou j’ai craquĂ©: c’est du 9 contre un on va dire, voir plus… J’ai vraiment changĂ©.

Direction le bon docteur Roucoule : « Qu’est-ce que je peux faire pour vous Mme Mahie? » Je vois bien sur le papier du labo que c’est NORMAL, mais je le fais rĂ©pĂ©ter et re-rĂ©pĂ©ter Ă  mon toubib, le bon Dr Roucoule : « mais oui! Tout est normal! 100% normal! »

– Non mais parce que l’annĂ©e derniĂšre j’Ă©tais vraiment au bord du diabĂšte?

– Oui, tout Ă  fait!Il aurait pas fallu continuer comme ça  (Il regarde son Ă©cran et les analyses passĂ©es) C’Ă©tait franchement pas terrible! Mais vous voyez : avec un petit effort… » (Petit effort qu’il dit!!!)

– Bon mais maintenant c’est vraiment normal?

– Oui, Ă  100%! C’est par-fait! Continuez comme ça et tout ira bien!

Bon alors voilĂ … Je continue comme ça, sans rien changer (enfin si j’essaye d’ajouter quand mĂȘme un peu plus d’exercice…) et voilĂ  bye bye l’ignoble diabĂšte Ă  la con!

Hum. J’y crois pas encore. Quoi qu’il en soit, c’est pas demain que je vais manger un sucre moi je vous le dis! Chat Ă©chaudĂ© craint l’eau froide!