Quitter sa zone de confort

Quand on habite dans mon bled, courir dans tous les sens ça veut dire conduire 15 kilomètres au sud, puis repartir sur la grande ville au milieu pour aller vers une autre banlieue… Se gourer et repartir vers une autre, prendre 50 ronds point et faire 60 kilomètres comme qui rigole pour faire 3 magasins de laine dont un Truffaut… (« Mais maman c’est un magasin de plantes!!! »)

Photo0053

ça me saoule, ça me saoule, ça me saoule…

Photo0060

L’autre jour je parlais avec ma petite cousine… Elle me dit que dans sa petite ville elle fait tout en vélo! Voilà un truc que je ne peux pas faire ici… Ça manquerait sacrément de poésie d’aller jusqu’à la grande ville en vélo : traverser les zones d’ hypermarchés, longer l’usine de traitement des déchets, la zone « artisanale » (non mais qui a eu l’idée d’appeler une zone industrielle comme ça?)… Passer les ronds points où les voitures et les camions rivalisent… Poua!  Quel horreur!

Photo0071

On parle (re-parle) de quitter le quitter le sud-sud-ouest, évidemment… Il n’y a rien que j’aime ici à part ma petite famille, ma maison et les bozars et les copains qui vont avec… Je n’aime pas cette ville, la montagne me laisse de glace, le climat m’horripile, la côte basque m’en touche une sans faire bouger l’autre (et puis c’est 1h30 de voiture!) … On rêve donc d’une ville à taille humaine où nous irions au cinoche à pied, où on irait faire le marché notre petit panier sous le bras sans besoin de voiture, une ville où El Hijito pourrait aller au collège sans que sa mère le voiture! JE VEUX REDEVENIR UNE PIÉTONNE COMME LES AUTRES! Je veux ranger ma bagnole une bonne fois pour toute et ne la sortir que quand je pars en weekend ou en vacances! Voilà c’est dit. Y’a plus qu’à…

Photo0049

(Pas encore terminé, mais bientôt! Ca fait seulement 4 ans que je l’ai commencé ;-))

En dehors de ça il parait qu’on a un été désolant : moi je le surkiffe cet été!! Il fait BON, le temps est IDEAL : cet aprèm j’ai passé la tondeuse, jardiné, rangé, nettoyé… Je me suis bien occupé! Imaginons qu’il ait fait 35 degrés comme les étés précédents : j’aurais larvé sur mon canapé en sous-vêtements (noir et en dentelles quand même, faut ça) comme une limace déshydratée! J’aurais branché un ventilateur et me serait vaporisé d’Evian en gémissant « Je hais le Béarn! » Z’imaginez le tableau d’apocalypse? Le lendemain j’aurais été aphone et avec un torticolis… Tandis que là : je suis en pleine forme, je suis de bonne humeur, souriante et apaisée, heureuse à l’idée d’accueillir bientôt mon cousin, sa femme et leurs amis… Pas inquiète du tout, comme je le serais si 35° était prévu pour leur arrivée et que je doive les accueillir en pleine attaque d’apoplexie!

Photo0072

Et hop j’en commence une pour El Hijito avec les couleurs qu’il a choisies!

Voilà tout va bien l’été est pourri et je trouve ça génial! Cela explique peut-être pourquoi finalement je n’étais pas (si) malheureuse à Dublin 😉

Voilà mes petits amis, sur ces bonnes paroles, je vous souhaite une bonne soirée! Ici El Hijito se tortille de rire devant Les Gendarmes et les Extraterrestres, je m’en vais le rejoindre!

Adishatz, poutous et galettes charentaises!

13 commentaires sur « Quitter sa zone de confort »

  1. Si je résume nous avons donc EXACTEMENT le même chat.
    Ton dessus de lit me fait rêver… Dans 10 ans quand tu auras finito le tien, je t’en commande un !!
    Et enfin, je suis tellement, tellement d’accord avec toi pour le temps de cet été !!!! Enfin un été où je ne suis en bas de contention, où je ne subit pas les 36 degrès de mon appart… 25 c’est tellement l’idéal comme température !!!!!

  2. Bonjour, j’adore!
    Dublin oh non pas Dublin. je vois que tu adores ta région… Pour avoir beaucoup déménagé je peux te dire que rien ne vaut son pays d’origine, ou de naissance comme tu veux. mais l’humain est curieux et à besoin d’aller manger de l’herbe ailleurs, voir si elle est plus verte.
    On se rend plus ou moins vite compte que elle est partout la même, tout dépend de l’état d’esprit dans lequel tu te trouve.

  3. Ici on a l’ete le plus chaud et sec de l’histoire de l’Alberta et j’aime ca 😀 Tu voudrais aller vivre ou? (moi j’aimerais ca que tu nous fasses decouvrir un nouveau coin sympa ;))

  4. Une petite ville comme La Rochelle ? Ce n’est qu’un exemple. Ici le temps est vraiment trop pourri, cette semaine il a plu pendant 5 jours de suite…..

  5. @Didi : stupéfiant non ?
    Je devrais avoir fini mon dessus de lit ce weekend 😉
    Si ça ta t’intéresse je compte en vendre bientôt… A suivre…

    @Marie-P : Ha ha à Dublin j’y suis resté une fois un an et puis deux ans et demi!!! Lol
    Tu connais ? Tu n’aimes pas ?
    + 4 ans à Madrid …
    Bah les voyages forment la jeunesse ! 😉 J’ai aimé habité ailleurs que chez moi… Maintenant j’aimerais bien y être, chez moi 😉
    Tu as habité où ?
    La couverture est pour mon fils hein, pas pour le chat… Soyons clair !

    @Val : oui les jours de pluie sont toujours un peu morose… Mais bon, j’aime bien aussi…
    Merci, je mets une autre photo bientôt !

    @DDC : On se comprend 😉

    @Dr K : Le Poitou-Charentes me va bien 😉

    @Zoé : ça serait idéal bien sûr, mais pas de taf pour El Marido à LR… Je pense à une ville plus dans le tertiaire…
    La pluie c’est bon pour l’herbe 😉

    1. Bon, je signe pour le climat mais avec trois degrés de plus tout de même, faut tout de même pas déconner ceci étant dit l’océan est d’une douceur extraordinaire si ça continue comme ça dans trois à cinq ans l’eau va bouillir…
      Quand à déménager pour les raisons que tu indiques je suis absolument en accord avec vous, la vraie vie est une vie de moyenne importance avec tout dans le kilomètre soit l’absolu contraire de l’urbanisme du moment… le contraire !

      Bleck

  6. C’est le choix qu’on a fait, une petite ville et tout à pied/vélo/transports en commun, et je le savoure chaque jour!
    Pour l’été je suis bien contente aussi, même s’il pourrait pleuvoir un peu moins! Je n’ai pas du arroser mon balcon une seule fois de tout l’été!

  7. Je comprends ton envie de partir et te rejoins sur 2 points à 100% : la côte basque (j’utilise aussi régulièrement ton expression), et laisser la bagnole. ! En vous souhaitant bonne chance pour vos projets… Sinon come back to Bordeaux, on fera connaissance 😉

  8. @Bleck : c’est vrai qu’aujourd’hui on aimerait un tout petit peu plus de soleil !!!
    Oui le contraire de l’urbanisme d’aujourd’hui… 😦 Je comprends pas l’intérêt de ces grosses zones commerciales sans âmes qu’il y autour de chez moi… Aller au restau dans la zone industriel…. Au cinoche dans la zone industrielle… Wao… 

    @JVH : Ca nous fait des économies d’au c’est déjà ça !!!! 😉

    @Le terminal A : ah ben j’irai sûrement à Bordeaux bientôt, on pourra prendre un café 🙂 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s