Je déteste que l’été s’invite quand je me croyais sauvée!!

Non mais zut à la fin : on a eu un été pourri  : j’étais HEU-REUSE! RAAA-VIE! Franchement j’étais trop contente!! Il y a même eu un jour d’août, bénit entre tous les autres, où j’ai mis des collants en laine avec mes docs pour sortir parce qu’il faisait FROID! On a eu 12 ce jour là, à 16h!!! Je nageais en plein bonheur, indifférente (mais alors là, totalement indifférente!) aux grincheux qui se plaignait de ne pas avoir leur été chéri, plein de coups de soleil, d’insolations, de vomito et autre tumeurs cancéreuses… Moi je planais : cerveau irrigué, jambes, pieds et mains irrigués!  J’ai pu passé un été joyeux à vaquer à mes occupations au lieu de ramper comme de coutume sur le carrelage telle la limace en fin de vie… L’été froid et pluvieux voilà l’été idéal selon Mahie (oui je sais : voilà enfin la réponse à « Mais pourquoi t’as habité presque 4 ans en Irlande au fait?)… Et puis… Enfer et damnation septembre est arrivé!

pulco

Ici dans le Béarn les gens se prennent pour des canadiens : avec leur accent qui roule les R ils t’expliquent comment c’est chouette l’été indien made in Béarn… Ils sont fier de dire « On a généralement une arrière saison magnifique ma chérrrrie! » (Qui a laissé « les reines du shopping » pendant que je tapote?) je mélange tout du coup…) Bon bref : ça y’est tout le petit monde qui geignait cet été exulte : il fait 32° depuis 8 jours! Ils se tape sur les cuisses tellement ils sont contents! On a ressorti les robes d’été, on se balade en tongue, on se brule le cul en s’asseyant dans sa tite voiture (on peu à peine tenir le volant, c’est très dangereux!), j’ai un gros coup de soleil sur le pif… La TOTALE! Je m’en fous j’ai avertis tout le monde : si ça continue comme ça je demande ma mutation à Nantes! faut pas me chercher!!! Déjà que je dois supporter les repas au foi gras, le vin de Jurançon et les  fèves grosses comme des oeufs de pigeons! Je dis « halte-là! » . En plus avec le réchauffement climatique ce coin de France va devenir un vrai sauna avant que j’ai le temps de me retourner…. Alors! Stop!  L’été indien je lui dit crotte et vivement que je sois à Paris sous la pluie avec un bon manteau! Non mais!

J-ai-trop-chaudOh oui fais moi frais!!!

Sur ce, mes petits canards, je vous souhaite une bonne trempette, plein de poutous et de galettes… Adishatz comme disent les bretons.