Gnagnagna!!

menopausal-symptoms1

La ménopause tout le monde sait ce que c’est . Ce qu’on sait moins, si on ne s’intéresse pas au sujet c’est (ou si on ne l’a pas encore vécu) c’est que ça n’arrive pas du jour au lendemain : ça arrive à la fin de la quarantaine et ça dure entre 2 et 4 ans. Les femmes sont en moyenne ménopausées vers 51 ans.

Il y a plusieurs étapes :

  • La pré-ménopause : période d’irrégularités des cycles menstruels précédant la ménopause et l’année qui suit l’arrêt apparent des règles.
  • la post-ménopause ménopause confirmée : On parle de ménopause à partir du moment où une femme reste au moins un an sans avoir de règles…

Sachant tout cela : pour moi c’était bon ! J’étais libérée depuis 6 mois du fardeau des ragnagnas et bien dé-ba-rra-ssée !!!

Car dans la vie mes amis (je parle aux garçons) il faut le savoir, il y a 3 sortes de filles (classification inventée par votre seviteure –oui avec un E à la fin) :

 

  1. L’Amazone : Celle qui n’est pas du tout dérangée par ses règles (comment est-ce possible ?) Qui ne comprend absolument pas qu’on ne veuille pas aller à la plage ou à l’école ou au travail. Ex : feu ma mère.

 

  1. La Princesse : Celle qui se tord sur son canapé en ingurgitant tous les anti-douleurs qui passent. « Au secours, je souffre, quelqu’un peu m’apporter un plaid ? » « Je peux avoir le chat sur mon bide svp ? Pitié ! » « Quelqu’un peut m’apporter un thé avec du miel ? » Sans compter les larmes qui coulent à tous les coups dans les jours qui précèdent… Tu pleures ? T’auras tes règles dans deux jours maxi !!! Youpi ! Ex :Moi

 

  1. La Princesse Maudite qui a reçu un sort de la fée Carabosse : Celle qui vomit le premier jour en plus de ce tout que je viens de décrire pour la Princesse. Ex : ma grand-mère paternelle.

Aparté : vous avez compris que les femmes avec qui j’ai le plus parlé du sujet étaient TRES proches de moi (parce qu’on ne parle pas de ça avec tout le monde non plus !! Y’en a qui parlent de ça sur internet figure-toi… Pfff…) Bon, alors vous me demandez « Et ta grand-mère maternelle ? »

Ma grand-mère maternelle n’a jamais eu ses règles, elle était très distinguée. Elle ne faisait pas pipi non plus : elle allait cueillir des fleurs. Elle n’avait jamais vu non plus son mari « nu »… En tous cas c’est ce qu’elle m’a dit. Elle était du 19ième siècle. Cela dit ça n’a pas beaucoup aidé ses filles le jour où elles sont « devenues » des femmes… Mais passons !

Donc, face à la ménopause il y a aussi une certaine inégalité et plusieurs possibilités. On dira que ça se passe « mal » ou « bien » :

 

Menopause-3-FR

Premier cas de figure : Apocalypse Now! C’est le cas décrit par Marie dans les commentaires… Une femme complètement ravagée par ce qui lui arrive : rouge, suante, « grosse », déprimée, au bord du divorce et j’en passe ! C’était le cas de ma mère : ça a été sacrément rock’n roll. J’en garde un mauvais souvenir. A l’époque je lui avais dit :

– Tu n’es pas soulagée de ne plus avoir tes règles ? » Elle avait pris une tête sinistre :

– Mais ma chérie, ne plus avoir ses règles ça signifie pour une femme, qu’elle n’en est plus vraiment une » (Vraiment ?) « Ça signifie que tu ne peux plus avoir d’enfant ! » (encore heureux m’étais-je dit, manquerait plus que mes parents fasse l’amour en plus !!!) « Tu vois ma chérie c’est le début de la vieillesse… C’est dur à accepter tout ça… » Autrement dit : elle avait un pied dans la tombe. Le grand cirque décrit par Marie. Elle me racontait qu’elle voulait pas prendre d’hormones parce que ma mère, elle était très bio (merci maman de m’avoir sensibilisé à ça très tôt) et ça c’était de belles merdes (sur ce point je suis d’accord !), elle était quasiment au bord du suicide tellement c’était un tremblement de terre dans sa vie et pour ses sœurs c’était pas mieux, mais elles prenaient des hormones…

article-2340486-0AD6B55E000005DC-735_634x578

Deuxième cas de figure (je n’en connais que deux vu que mon autre grand-mère était très pudique) : La Mélodie du Bonheur ! Comme ma mère était vraiment complètement azimutée à cette période j’allais parler du problème à ma grand-mère qui était de manière générale beaucoup plus compréhensive face aux problèmes de règles puisque ça l’avait fait vomir toute sa vie.

Donc je lui demande ce que ça lui a fait la ménopause :

– Rien, me répond-elle, sinon un immense bonheur !! »  « J’en aurais dansé de joie tellement j’étais contente de ne plus être malade 15 jours tous les mois ! » (une semaine avant, une semaine pendant). « Enfin, j’étais libérée de ce truc !

– Mais tu n’as pas eu de bouffées de chaleur, de déprime, tout ça ?

– Oh non ma petite-fille, rien de tout ça ! Sinon le bonheur de ne plus vomir une fois par mois et de pouvoir aller et venir sans m’inquiéter de ces maudites règles !

– C’est le pied ça mémé ! J’espère que je serai comme toi ! Parce que je déteste avoir mes règles ! J’aurais préféré être un garçon !

–  Moi aussi ! C’est bien plus pratique. En plus on peut faire pipi debout. Et puis on peut porter des pantalons. Et Se couper les cheveux. C’est bien plus pratique. Je t’ai dit que j’avais porté des pantalons pendant la guerre ?

Toute ma vie j’ai donc espéré ressembler à mémé et c’était bien partie puisque les ragnagnas me torturaient une fois par mois. (Non, les paracétamols etc. n’avaient pas beaucoup d’effet et un jour un toubib m’a dit d’arrêter l’aspirine 😦 Dommage c’était le seul truc efficace !).

Et puis paf : Il y a un peu plus de deux ans… Tada : ça a été le début de la fin… Les anglais sont venus me voir de moins en moins souvent et parfois sans être invités et puis de moins en moins tellement de moins en moins que je pensais bien ne pas les revoir ! Au bout d’un moment de ne les voir plus qu’une fois tous les 6 mois… On dit  » Bye bye les mecs : bonjour chez vous, allez emmerder les jeunes !  »

la-mc3a9lodie-du-bonheur

Résultat des courses ?

Est-ce que j’ai été hystérique, déprimée, grosse, est-ce que je j’ai eu des insomnies… Hum… Je ne saurai pas trop vous dire puisque j’ai tout ça de toute façon… Est-ce que j’ai pris du poids ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non : ça fait 10 ans que je fais du yoyo… Pour le reste… Pfou : pas plus que d’habitude… Bouffée de chaleur ? Nan : je n’ai pas été rouge pivoine comme Fulanita qui virait au carmin en fondant sur ma place sans prévenir. Suées nocturnes ? Non…

Houra !! Je fais donc parti de la deuxième catégorie (Peut-être rarissime ?) des filles qui veulent danser la samba quand elles comprennent qu’elles ne verront plus les anglais débarquer !

dessin-les-anglais-ont-débarquéClique sur l’image pour voir la suite!

C’était long, hein ? Bah on peut pas plier le sujet en 5 minutes non plus… Moi je trouve que la bonne nouvelle c’est que la ménopause c’est pas forcément un cauchemar, ça peut aussi être une libération! Si si j’ai parlé avec d’autres nanas qui m’ont que ça s’était passé sans problèmes… On est pas toutes faites sur le même modèle je vous dit!

Allez, bisous !

Publicités

8 commentaires sur « Gnagnagna!! »

  1. Allo la terre… ici Marie en déperdition, bip bip…
    Sympa de me sabrer le moral alors que moi je vis un calvaire, et puis on me dit que jusqu’à ma mort j’en aurais des B C.
    Merci, encore merci. Quand je pense que toi tu ne vivras pas tout ça parce que ta G M n’a rien eu de tout ce merdier, et que tu as hérité d’elle.
    Mais je sais à quoi cela tient, c’est que MOi, je suis de mère Italienne, et que j’ai nourri mes trois fils et que je dois en payer le prix, en plus de m’avoir fait tomber la poitrine jusqu’au chaussettes…;)
    Heureusement que Madame chirurgie esthétique à arrangeait tout ça. Bref je me suis égarée tellement j’étais en pétard après ce que je viens de lire.;)
    je crois que cela à un rapport, non j’ai pas dit un rapport sexuel, mais un rapport avec ce que je viens de dire plus haut,hihihi.
    Mais je suis quand même heureuse pour toi( même si j’en pense pas un mot, hihihi).
    Tu fais partie des heureuses élues qui passe sa ménopause en douceur. Quoique cela risque de ne pas durer, hihihi, ok je sors je retourne sur ma planète.
    Bonne soirée.
    😀

  2. chez nous : très rock’n roll la ménopause. Des conversations ou elle fond en larme de façon surprenante, tu te demandes d’abord « qu’est ce que j’ai dit , qu’est ce que j’ai fait ? » et ou tu n’oses plus demander « mais qu’est ce que tu as ? » de peur de déclencher à nouveau des émotions incontrôlables. et puis nul remède à ça bien sur. Attendre que ça passe, 1 an, 2 ans …mais ouf c’est terminé, enterré, oublié !
    Je comprend que tu ne vois pas d’un bon oeuil revenir tes règles et donc potentiellement une re-ménopause …

  3. Étant une amazone (bah oui, mes règles ne me dérangent pas et je vais à la plage) j’espère vivre une ménopause dans la même lignée. Encore quelques années à attendre tout de même…
    Courage Mahie !

  4. Bon, cette fois je suis totalement flippée. Qu’est-ce qui va m’arriver ? Vais-je m’en prendre physiquement à des gens parce que je serai trop énervée ? Ferai-je la une des faits divers ? Et puis suer comme un veau à tout bout de champ, c’est juste pas possible. Bon, il va falloir que je me prépare mentalement. Juste le truc que je sais pas faire. Bon courage à toi ! (et à moi)
    Sinon, pour info et si tu voulais passer par chez moi, mon blog a déménagé (trop de pubs), je suis ici maintenant : http://leterminala.blogspot.fr/

    A bientôt

  5. J’ai lu que prendre des hormones c’est un super plan pour avoir un cancer du sein après…

    Sinon je crois que tu as dû oublier une catégorie entre les 2 premières : perso avant mes règles je peux avoir plus de mouvements involontaires mais je peux aussi ne rien voir venir ou presque (je me réveille plus tot et à posteriori je comprends pourquoi…). Ensuite un seul anti inflammatoire me suffit au tout début de mes règles après tout va bien…

  6. @Marie : je vais te remonter le moral (ou pas) je vis des trucs pas marrant du tout quand même si ça n’a rien à voir avec les BC… Je dois demander un rdv en urgence demain à la gynéco… 😦

    @Hervé : ouaip j’aurais préféré être sûre que tout ça était derrière moi…

    @Val : pourvu que ça dure !! 😉
    Merci !

    @Terminal A : Oh pour les suées apparemment cela ne concerne que la moitié des femmes… L’aérophagie est plus menaçante !!!!

    @PB : Ne généralisons pas… Le cancer du sein touche malheureusement trop de femmes et pas seulement celles qui ont pris des hormones…

    Je ne prétendais pas être exhaustive…

  7. j’ai du retard de lecture chez toi
    Visiblement , tu es perturbée en ce moment et tracassée
    La ménopause
    j’y pense pas , aucun signe …
    Ma mère aussi disait qu’elle aurait aimé être un homme

  8. Coucou, bon en premier: les hormones ne donnent pas obligatoirement le cancer du sein! Elles l’accentue si on en prend. Alors je crois qu’il faut arrêter de flipper avec ça. Et puis d’autres femmes n’ont jamais pris d’hormones et ont un cancer du sein quand même. personnellement je prends des hormones depuis plus de 30 ans et en plus je suis un sujet à risque,et je touche du bois, pour le moment pas de crabe à l’horizon. Donc tout cela dépend de chacune.
    ça c’est fait!
    Ne stresses pas trop quand on est comme toi avec la peur de la maladie il est possible que tu l’attire et oui, alors essaie de penser à autre chose de plus positif si tu le peux bien sur.
    Courage les filles, si vous avez de la chance vous ferez partie des 50% qui passent leur ménopause en beauté. Pensez positif et tout ira bien.
    Bonne fin de journée. Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s