ÂĄVaya regalo de m….a!

Photo0303

PiÚge à chat n°1 : le pot de fleurs

Aujourd’hui je reçois la lettre qui m’explique comment ça marche pour le sĂ©jour que j’ai gagnĂ© l’autre jour. J’avais un pressentiment : que c’Ă©tait juste de la pub Ă  2 balles et qu’on n’irait jamais… Ça se confirme! Donc : sĂ©jours de 7 nuits dans une station des Alpes…Ça paraissait cool hein? Mais mais mais… Rien n’est compris en dehors du  studio pour 4 (Il faut mĂȘme avancer une caution!)  et surtout ce sĂ©jour doit se faire cet hiver ou uniquement en dĂ©cembre 2015  et clochette sur le pompon de la cerise : Hors vacances scolaires! Et pis c’est comme ça et pas autrement et c’est pas cessible Ă  un tiers et si ça te convient pas t’en fais un avion et tu t’envoles.

Photo0309

PiÚge à chat n°2 :le carton.

Hum.. Je trouve que c’est un cadeau super nase, franchement. Pour pas dire une arnaque totale… Je sais : je me suis bien amusĂ© et ça devrait me suffire. Mais quand mĂȘme ça me fait rĂąler. Alors je laisse mon mĂŽme Ă  l’Ă©cole et je pars dans les Alpes!? Pff…  Grrr… Gneu…  Pas cool. Pas cool. Pas cool. Remarque parfois les challengers gagne une semaine en « pĂ©nichette » sur le Canal du Midi…  Maintenant que je sais que c’est sĂ»rement Ă©galement « hors pĂ©riode de vacances scolaires » ça me fait moins rĂȘver 😉

Bref, en dehors de ça, cet aprĂšm j’ai Ă©tĂ© voir la gynĂ©co, qui trouve que tout va trĂšs bien madame la marquise  mais qu’Ă  la premiĂšre alerte de sein gauche bizarre faut que je revienne illico pour prendre des antibios pour juments… Bah… Je croise les doigts et touche la tĂȘte du chat. Kamoulox!

Photo0185Dans mon bled il pousse une maison par jour. Je ne donne pas cher de l’avenir de cet arbre et de ces chevaux. Pas cher du tout…

Ensuite je me suis promenĂ©e, j’ai croisĂ© un blogueur avec qui j’avais rdv 3 quarts d’heure plus tard et je l’ai laissĂ© passer le nez en l’air parce que j’avais des courses Ă  faire pour l’anniv’ d’une copine. Il faisait assez chaud et j’avais mes bottes. A 15h j’ai retrouvĂ© le cĂ©lĂšbre Bleck en terrasse, face aux PyrĂ©nĂ©es. J’ai pas beaucoup hĂ©sitĂ© vu que je l’avais dĂ©jĂ  repĂ©rĂ© en goguette dans la rue piĂ©tonne juste Ă  cĂŽtĂ© si vous avez bien suivi. On a bu un cafĂ©, j’en ai bu un deuxiĂšme. On a parlĂ© de tout et de rien, du beau temps, de LR, de BX,  des blogs, de la mafia corse et de boxe thaĂŻlandaise, et aussi de cuisine ardĂ©choise. Mais non, c’est pas vrai, je brode.

Comment il est Bleck? Exactement pareil que sur son blog, en plus grand. C’Ă©tait sympa de se rencontrer pour de vrai, mĂȘme si j’avais 100% l’impression de dĂ©jĂ  le connaĂźtre en sirotant mon cafĂ©! La magie d’internet!

Ensuite je suis rentrĂ©e, El Hijito est rentrĂ© Ă  pied et El Marido Ă©tait dĂ©jĂ  lĂ , mais il faisait une overdose d’heures sup’ devant son portable du boulot.

La maintenant, le chat, Youri, ronflotte gentiment dans mes bras et c’est troooop mignon.

Je vous fais des bises et vous envoie des galettes et des poutous volants. Adishatz.

PS : on dit « A caballo regalado no se lo mira los dientes » (On regarde pas dents d’un cheval qu’on vous donne). Mais si le cheval finalement on vous le donne pas… On a le droit de dire « ÂĄVaya regalo de mierda! » Non? (Quel cadeau de merde!). Amen.