Des roses , de la musique et des mots,…

C’est pas tout Ă  fait vrai j’Ă©coute encore, beaucoup moins qu’autrefois, de la musique classique. Je ne pourrais pas m’en passer.

L’autre jour j’Ă©coutais des morceaux de Bach et je me suis souvenu qu’un tout petit garçon que je connaissais dans les annĂ©es 70 Ă©tait devenu organiste, je ne me rappelle de lui que descendant les escaliers de sa maison de LR pour venir dire bonjour… Il a changĂ©.

roses

Le bouquet que je devrais recevoir demain et que j’ai gagnĂ© grĂące Ă  la tv. J’avoue que j’ai un peu hĂ©sitĂ© Ă  « valider » ce cadeau, je ne suis pas super fan de fleurs de fleuristes, je prĂ©fĂšre celles des jardins, de trĂšs loin… Mais bon… Je les ferai sĂ©cher peut-ĂȘtre pour qu’elles ne soient pas trop Ă©phĂ©mĂšres…

Quand quelqu’un me dit « Je le sais mais je sais pas comment le dire » Je reprends toujours Ă  mon compte (Ă  voix haute ou juste dans ma tĂȘte) cette phrase que ma prof d’anglais de seconde (qui me terrorisait un peu) disait tout le temps : « Ce qui se conçoit bien s’Ă©nonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisĂ©ment. » Nicolas Boileau. L’art poĂ©tique, 1674.

Ah ben tiens je viens de lire quelque chose qui m’a fait bien sourire parce que c’est tellement adaptĂ© aux blogs! A ceux de mes collĂšgues blogueuses, au mien, et Ă  tes commentaires aussi commentatrice sans blog! Je tombe donc sur ça et  c’est vraiment juste, non franchement vous trouvez pas?

« Entre Ce que je pense,

Ce que je veux dire,

Ce que je crois dire,

Ce que je dis,

Ce que vous avez envie d’entendre,

Ce que vous entendez,

Ce que vous comprenez…

il y a dix possibilitĂ©s qu’on ait des difficultĂ©s Ă  communiquer.

Mais essayons quand mĂȘme…  »

Bernard Werber, extrait de l’ EncyclopĂ©die du savoir relatif et absolu

Bonne journée.