Oh yeah!

J’avais l’intention de faire un petit post sur St Jean de Luz où nous avons passé une merveilleuse journée à marcher dans les vagues pour moi, se baigner pour El Marido et jouer à faire des tunnels pour El Hijito et son grand pote Iron…

Mais je vais viens de lire le post de Dr K et du coup j’ai plein d’autres choses à dire : d’abord que je suis son blog depuis… Pfiou… 10 ans peut-être ? Et ensuite que bien que je ne la connaisse pas personnellement (nous nous connaissons par mail également) c’est une fille pour qui j’ai beaucoup d’affection et de qui je me sens aussi proche d’une amie que je pourrais voir de mes yeux. Je l’estime. Pour ses qualités, pour ses défauts, pour son énergie, pour son caractère compliqué, pour tout ce qu’elle fait pour prouver au monde qu’elle est géniale, parce qu’elle l’est  en fait !

oh yeah

Aujourd’hui sur son blog elle dit qu’elle a avoué à son psy qu’elle se déteste. Hum, c’est pas glop. En même temps si elle disait qu’elle s’adore, ça serait suspect. Personne n’aime les gens qui s’adorent. Lol. Et beaucoup de gens n’ont pas leur petite personne en très haute estime… Moi la première, j’ai été très surprise de me voir l’autre jour à la tv. Ca m’a rebousté le moral car je me suis dit « On ben finalement t’as l’air ok comme fille » alors que je m’imaginais… On va dire que je vois plus aisément mes « défauts » que mes qualités.

hiiiiiiiiiiiii

Mais revenons à Dr K, elle dit qu’elle ne fait des choses que pour prouver aux autres qu’elle n’est pas complètement débile et incompétente [sic]. Et moi, la Mahie, je me dis : ben oui, pourquoi j’ai refais ma licence d’espagnol à 30 ans passé ? Pour prouver aux autres que je n’étais pas débile et incompétente et pourquoi j’ai clamé partout que j’ai eu des mentions bien ou très bien à toutes les UV ? Parce que, merde, à quoi ça servirait si je ne pouvais pas le dire à tout le monde ? Pourquoi je me suis défoncé pour faire LE meilleur mémoire de ma promo en maîtrise ? Parce « qu’avant » j’avais été la plus nulle des étudiantes , alors il fallait que je PROUVE aux autres que je pouvais être LA meilleure des étudiantes si JE le VOULAIS. Oui, je voulais impressionner les autres et remonter dans mon « estime de moi ». Si je n’avais pu le dire à personne, si c’était resté un secret, ça ne m’aurait pas fait du bien! Par exemple quand j’ai eu ma maîtrise, j’ai rencontré par hasard un de mes anciens profs de fac (de la première période) et je le lui annoncé ma « réussite » : j’étais radieuse et lui était super content pour moi, il m’a dit plein de choses genre « J’ai toujours su que tu en étais capable balabla … » Et c’était génial pour moi de l’avoir vu et de lui avoir PROUVE à lui que j’étais CAPABLE.

J’ai pris cet exemple, mais j’en aurais plein d’autres.

On veut prouver qu’on est toujours jeune, ou prouver qu’on assume d’ĂŞtre vieux. On veut prouver qu’on a rien Ă  prouver, ça fait avancer… C’est du travail d’ĂŞtre soi!

Oui oui, ma psy à moi, il y a quelques années m’a dit que j’avais un gros problème « d’estime de soi » m’en fous, j’lai envoyé bouler quand elle m’a dit ça. Et pourtant… Je l’ai jamais revu, elle m’avait mis les nerfs en pelote. Je lui ai dit qu’elle se trompait complètement. Mais bref.

va te faire

La psy de Dr K : lui a dit de faire un truc super, mais rien que pour elle, dont elle ne parlerait à personne !!

Rho… La frustration tout de même !! Je sais pas si ça m’intéresserait autant de par exemple « publier un livre sous un faux nom » et de ne le dire à PERSONNE, mais alors PERSONNE ! Mouais… Bof… faut quand même de la reconnaissance dans la vie pour être heureux ! A moins d’être ermite, er-mite.

what

Moi si c’est secret j’en profite pas. Enfin je crois. Bon y’a des trucs secrets Ă©videment, le fameux « jardin secret ». Mais bon… C’est autre chose.

Quand ma mère est morte ce qui m’a rendu le plus malheureuse c’est de ne plus pouvoir prendre le téléphone pour PARTAGER tous les petits plaisirs du quotidien. Les « Tu sais pas qui j’ai vu aujourd’hui ? » « J’ai fait ci, j’ai fait ça, c’est bien hein ? » OMG !!! OMG !!!! Et si mon blog remplaçait ma mère !!!! Argh…

Pour répondre à la question que Dr K nous pause à la fin de son post :

J’aime être admirée, remerciée et même parfois applaudie. Ca fait du bien au moral, c’est un rayon de soleil qui vient nous caresser tendrement.

wonderwoman

Je me vois pas sauter en parachute et le garder pour moi.

Je me vois pas vendre mon premier dessin et ne pas vous le dire !

Ou alors faudrait dire comme avec les copines de lycée « J’ai fait un truc incroyable, mais je peux pas te le dire ! » Jusqu’à ce que la copine te supplie de lui dire et que tu lâche le morceau en lui faisant répéter qu’elle ne le dira à personne, parce que bien entendu, elle n’en profiterait pas pleinement si elle ne pouvait pas le répéter à sa mère (qui ne le répétera à personne) où à son petit copain (qui s’en fout tellement qu’il ne le répétera que si on lui demande) Mais bref … Voilà la journée qui court…

Alex_Kidding

Mes amis, je vous laisse sur ces belles paroles et vous invite à répondre ici ou chez Dr K à cette question existentielle : Avez-vous besoin d’être reconnus (pour votre travail ou n’importe quelles autres activités), admirés, remerciés, appréciés, et même parfois applaudis?

carrey

Allez, bisous de votre diva préférée et galettes charentaises sur les joues!