Je suis tellement atterrée que je n’arrive rien à dire ou à écrire, juste rien.

Les bras m’en tombent.

Je ne pense pas juste à ces 4 et à leurs familles. Je pense aussi aux familles des 8 autres dont on ne connait pas les noms. Aux blessés, aux traumatisés. A ceux qui pleurent et sont prostrés, dans un gouffre.

J’abandonne le clavier ce soir, de peur de sombrer dans la tristesse que m’inspire le XXI ième siècle.

Publicités

6 commentaires sur « Je suis tellement atterrée que je n’arrive rien à dire ou à écrire, juste rien. »

  1. Même sentiments. Même incapacité à m’exprimer. Mais j’ai fait l’effort d’expliquer à mon fils. Sans lui faire trop peur. Pas évident dans la mesure où tout ça est flippant.

  2. En lisant cela, tristesse et colère se mêlaient tellement en moi que j’étais totalement incapable de discerner ce qui prédominait sur l’autre.
    J’ai un peu pleuré de colère en fait avant de me décider à publier sur mes profils FB différentes couvertures de Charlie Hebdo pour les faire découvrir à mes contacts étrangers avec le message suivant: « Pour que la volonté de faire taire ce magazine lui donne au contraire plus de visibilité »
    C’est bête mais je me suis sentie mieux après cela.

  3. je suis séia, je suis charlie, je suis éffondrée, je suis en colère, j’ai peur, j’ai mal, je ne veux pas céder à la folie, je veux continuer à manger du cochon avec mes potes d’une autre religion, je veux continuer à aller rompre le jeun juste par amitié, je ne veux pas vivre ce que l’ex-yougoslavie à vécu… je tremble…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s