Quelle drĂ´le d’ambiance ce matin.

On dĂ©fend la dĂ©mocratie, la France. L’ambiance est tellement Ă©trange. Je crois que la grande majoritĂ© des gens n’ont jamais lu Charlie Hebdo. Tous les français n’Ă©taient pas fan de ce journal avant hier. Je suis triste, vraiment triste que la libertĂ© d’expression soit dĂ©fendu aujourd’hui. Parce que j’ai peur qu’elle soit oubliĂ©e la semaine prochaine… Comme le reste… Une actu en chasse une autre… Il y aura quoi? Un avion qui s’Ă©crase… Un Ă©lève chassĂ© de son Ă©cole, que sais-je…

MalgrĂ© Fukushima, la majoritĂ© des français votes pour des politiciens qui ne veulent pas fermer les centrales nuclĂ©aires. Malgré  Tchernobyl. MalgrĂ© la pollution, mes voisins continuent mettre du poison dans leur jardin pour occire les mauvaises herbes dont la prĂ©sence leur importent plus que la disparition des hĂ©rissons, des tortues, de toutes la biodiversitĂ©. J’apprenais hier que ces dĂ©sherbants qui nous intoxiquent tous Ă  petit feu ne seront interdit en France qu’en 2022! C’est vrai, on a le temps…

Qu’est-ce qui est important? La disparition des abeilles ne fera jamais autant de bruit. Pourtant ça fera drĂ´le quand dans quelques annĂ©es il n’y aura plus de miel.

Cet attentat, ces assassinats sont tellement violents. Je ne sais pas si c’est la libertĂ© d’expression bafouĂ©e qui est le plus important  dans cette histoire ou la libertĂ© de rire bafouĂ©e. Comment rĂ©agirait la France si c’Ă©tait le journal de Marine qui avait subit la mĂŞme attaque? La libertĂ© d’expression serait-elle autant mise en avant…

Aujourd’hui tout le monde est Charlie en France et dans le monde… Mais qui s’abonnera Ă  ce journal pour le sauver et que la mort de ces 12 personnes, connues ou inconnues, pour que ces autres entre la vie et la mort Ă  l’hĂ´pital, ceux dont la vie est brisĂ©, dont le cĹ“ur ne pourra plus jamais battre comme avant, ceux qui Ă©taient dans les locaux et qui on vu l’insupportable, ceux qui ont perdu un père, un mari, un frère, une mère, une soeur?? Aujourd’hui tout le monde est avec « Charlie ». Je commence Ă  trouver ce mot sans sens.

Demain une autre actualitĂ© chassera « Charlie ».

Tout est tellement Ă©trange. J’aimerais me rĂ©veillĂ© et que ce ne soit pas vrai.

J’ai Ă©tĂ© très Ă©mue par les mots de Christophe AlĂ©vèque ce matin sur Inter.