De l’ordre

Pas Ă©tĂ© au nu lundi. Ça m’agace de laisser Titi seul. Ça m’agace encore plus de le laisser chez ses grand-parents qui ne le font pas diner sous prĂ©texte qu’il n’avait pas faim. Alors personne ne dine et je les trouve devant la tv. Total le Titi Ă  vraiment très faim quand je le rĂ©cupère, mais n’osait pas le dire Ă  sa mère-grand… Il faut que j’attende une semaine ou El Marido finit tĂ´t. Ça vient pas. En triant mes dessins j’ai retrouvĂ© celui lĂ  fait il y a quelques semaines. Je ne l’aimais pas. Maintenant je l’adore.

Rose

J’aurais vous du vous raconter l’Ă©pisode qui n’en finissait plus de la vente de mon piano : finalement il est parti il y a une quinzaine de jours sur une remorque oĂą l’avait placĂ© 4 rugbymen… Ça a Ă©tĂ© rock et rapide (un escalier Ă©troit et raide Ă  descendre). Ça nous a aussi fait de la place dans le « bureau » oĂą El Marido a pu installer son « bureau », avec son pc d’astreinte et l’Ă©cran qui bave du violet de son taf et tout son bordel, bien rangĂ©. Du coup il n’y a plus que mon « bureau » dans l’ex salle Ă  manger. Je fais de l’ordre, de l’ordre et encore de l’ordre. Je trie, je range, j’arrange.

Ce soir c’Ă©tait grande rĂ©union bi-annuel , Ă  l’assoc’. J’Ă©tais contente de ne pas y aller et de ne pas culpabiliser, de me sentir libre de faire « MES » petites affaires…

El Hijito devait apprendre « Mistral gagnant » pour la classe de musique demain. Il dĂ©teste cette chanson, je dĂ©teste cette chanson, on l’a apprise ensemble. C’est une vraie souffrance pour lui de devoir chanter. Il a du mal Ă  placer sa voix, chanter le met très mal Ă  l’aise. Il prĂ©fĂ©rerait certainement manger un ver de terre. Quand Ă  moi si je devais me planter devant une classe et chanter ça… Je prĂ©fĂ©rerais 1000 fois manger le foutu ver de terre.

Il pleut. Le soir je crochète des bonnets rigolos. Le weekend dernier une copine avec qui je bossais en Irlande est venue avec son homme et son bĂ©bĂ©. C’Ă©tait très sympa. On rigole, on picole, on papote. Les chats dorment. Le bĂ©bĂ© pleure.  Youri, comme d’hab, a eu un succès fou.

France Inter est en grève. Passe de la ‘zic très chouette. Faudrait pas oublier qu’ils ont des raisons de faire grève et pas seulement apprĂ©cier leurs programmateurs musicaux.

Bonne soirée les amis. Gros poutous, abrazos et big hugs.