Aujourd’hui un pur mensonge

Une chose m’intrigue : parfois, dans mes rĂȘves (la nuit donc) je mens. Je mens sciemment. Il m’arrive d’embellir la rĂ©alitĂ© de maniĂšre outrageuse en racontant quelque chose Ă  un interlocuteur. Et je sais pertinemment, bien qu’endormie, bien « qu’inconsciente » que je suis en train de mentir, exprĂšs. Pourtant quand je suis Ă©veillĂ©e, en sociĂ©tĂ©, avec des amis ou connaissances, je ne suis pas si branchĂ©e que ça sur le mensonge… Je mens par omission parfois. Je change des noms, des dates
 Oui, oui je transforme un peu la rĂ©alitĂ© parfois pour qu’elle passe mieux. Qui ne le fait pas ?

Je mensNombre de mots : 100
Sur le vif : oui
éléments du réel : yes
En accord avec le thĂšme : complĂštement mĂȘme si je n’ai pas particuliĂšrement menti aujourd’hui.

En quoi consiste ce « jeu »?

« Les 366 rĂ©els Ă  prise rapide » correspondent Ă  un exercice d’écriture inspirĂ© des Exercices de Style de Raymond Queneau. Il s’agit d’écrire chaque jour un texte sur un thĂšme proposĂ© sous la forme “Aujourd’hui [quelque chose]“.

Les rÚgles sont les suivantes : écrire sur le vif, ne pas écrire plus de 100 mots, rapporter des éléments réels de sa journée sans en inventer et sans se référer à un jour antérieur, suivre la thématique de la date correspondante.

Pas de chef d’orchestre, juste des thĂšmes imposĂ©s ici.

Bisous, patachou, et poutous à tous 😉