Sac

etui

Sac Ă  main, qu’on porte sur l’Ă©paule. Sac Ă  dos. Sac de couchage. Sac de riz. Sac contre poche. Mise Ă  sac. Sac de plage. Je peux pas le saquer…  J’en ai eu un rouge, de la forme d’un petit Ă©tui Ă  jumelles, en cuir, que j’aimais Ă©normĂ©ment. Il contenait juste ce qu’il fallait : argent, lunettes de soleil, clopes, briquet, clĂ©s… C’Ă©tait il y a un sacrĂ© bail. Et le pauvre, je l’ai abandonnĂ© entre deux dĂ©mĂ©nagements trans-europĂ©ens. Au lycĂ©e j’ai eu un sac besace en toile mauve bordĂ© de cuir naturel : argent, carnet, clopes, briquet… Ce sont mes deux sacs fĂ©tiches. Depuis aucun sac ne m’a fait cet effet-lĂ . Oh il y avait aussi un sac super solide en gros cuir naturel, un bon gros sac de hippy… C’était avant la mort de ma grand-mère… J’avais une vingtaine d’annĂ©es. Je le recousais quand il fallait avec du fil au chinois, en passant l’aiguille dans les trous d’origine. Un jour il a du ne plus pouvoir tenir le coup. Depuis les sacs se sont succĂ©dĂ© sans m’émouvoir… Actuellement je n’ai rien qui casse vraiment des briques…Je jongle entre un vieux Paquetage dĂ©fraichi, trèèès dĂ©fraichi mais pratique et un plus rĂ©cent mais qui glisse sur mon Ă©paule, ça m’agace. Et puis un autre, en cuir… naturel, qui aurait pu ĂŞtre bien mais qui a le malheureux dĂ©faut de se renverser tout le temps, mal Ă©quilibrĂ©. J’en ai un autre de chez H&M qui serait gĂ©nial si il Ă©tait en cuir… Quel ennui.

Nombre de mots : je ne compte plus! En revanche c’est dans le thème et tout ça…

366 réels à prise rapide.

Je sais pas les amis si je vais continuer cette histoire de 366 Ă  prise rĂ©els…

Bisous, poutous, abrazos and hugs… Prenez soin de vous et arrĂŞtez de manger tous ces chocolats de Pâques!