Faux et usage de faux

Si je veux respecter le jeu… Car il faut bien rĂ©pĂ©ter la règle de temps en temps :

Écrivez sur le vif : Comme si vous utilisiez un carnet de croquis, Ă©crivez dès que l’idĂ©e de votre texte germe dans votre esprit, particulièrement si vous venez d’assister Ă  la situation que vous souhaitez Ă©voquer.  N’Ă©crivez pas plus de 100 mots. Transcrivez des Ă©lĂ©ments rĂ©els de votre journĂ©e. Interdiction d’inventer des Ă©vĂ©nements ou de vous rĂ©fĂ©rer Ă  une journĂ©e antĂ©rieure. Suivez la consigne thĂ©matique de la date correspondant. (le jeu ici).

boudhiste

Faux et usage de faux. Quelque chose d’aujourd’hui? Sur le vif? J’ai pas menti. Enfin aujourd’hui j’ai menti par omission. J’ai beaucoup omis. En ce moment je mens tellement par omission que si j’Ă©tais catho j’irais probablement me confesser tellement la coupe est pleine… J’ai pas utilisĂ© de faux billets… J’ai juste mis de la fausse couleur sur mes joues… Du noir sur mes cils pour faire plus « fatale » et un peu de rouge Ă  lèvres nude qui fait croire que je suis pas maquillĂ©e mais qui en fait me rend irrĂ©sistible (Si si)… Autrement je porte pas de faux cul, pas de faux seins. Je suis zen…

108 mots

Bisous et poutous