Embrassez qui vous voudrez

Je gare ma voiture (crĂ©neau poussif) devant chez le kinĂ©, la radio : « Formidable ». cette chanson me touche profondĂ©ment. J’attends qu’elle soit terminĂ©e pour sortir de la voiture. J’ai le cou coincĂ© depuis la convention du tatouage, ça commence Ă  faire un bail. (HĂ© non je ne me suis pas faite tatouer dans le cou, ni mordre, ni rien.) Je devrais aller chez le Dr OstĂ©o. Je me contente du jeune kinĂ© bordelais bavard qui fait aussi de la psycho (Ă  la vieille fac de mĂ©decine de Bx)… Il tĂątonne, il aimerait bien me cerner plus vite, alors il dit des bĂȘtises. Je suis indulgente. Il me fait rigoler, il me fait penser Ă  Louis de Funes. J’ai failli lui dire, je me suis retenu. Lui aussi est arrivĂ© Ă  Pau il y a 7 ans, il a achetĂ© une maison qu’il veut revendre, il dit qu’elle a perdu 30% de sa valeur en 7 ans! La mienne pas autant mais pas loin! En mĂ©tropole bordelaise c’est le contraire, ça n’arrange pas mes affaires. Il est sympa le kinĂ©. Mon cou est toujours coincĂ©. Je finirai par aller voir le Dr Psychopate, euh, je veux dire « ostĂ©opathe ». Lui il me fait penser Ă  Knock. Si ils savaient…

Le kinĂ© me dit pour m’accueillir : « Ah elle est lĂ ! Et il est lĂ  aussi! »

Je lui dis en rigolant : « Oui bonjour je suis lĂ  et l’autre c’est qui? »

– Ben c’est moi, il rĂ©pond.

– Alors comme ça vous parlez de vous Ă  la 3iĂšme personne? Comme le Roi Soleil ou comme Alain Delon? »

J’arrive pas Ă  ĂȘtre sinistre.  J’arrive pas Ă  rester sĂ©rieuse quand il me tord le cou Ă  droite et Ă  gauche.

Il dit « C’est bien, riez, ça dĂ©tend de rire. » Avec tout ce que je rigole depuis des annĂ©es, je devrais ĂȘtre super dĂ©tendue…

Bordeaux lui manque aussi. Il y va tout le temps. Pratique : il y a sa famille, ses parents. Il me dit « Regardez-moi et hop : vous ĂȘtes dĂ©jĂ  un peu Ă  Bx! » Lol, il est rigolo lui! Mais ça fait du bien de parler avec un autre zinzin.

Aujourd’hui deuxiĂšme journĂ©e passĂ© au tel avec beaucoup d ‘agents immo. Pour bien peu de rĂ©sultats. Notre budget est un peu bas… 😩 C’est pĂŽ facile. Demain je vois la banque.

On voit des photos, on s’imagine un truc bien. On tombe sur un autre site sur la mĂȘme maison, on voit d’autres photos, moins flatteuse, une autre description… On est déçu. On a un rdv pour voir une maison qui se rĂ©vĂšle ĂȘtre une copro (ce que j’ai dĂ©couvert en comparant des annonces…) je vais probablement annuler. Une maison en copro, qui en veut? Évidemment elle a un pris « attractif »… Pfiou… Pfiou… PFIOU…

Allez les amis, la suite au prochain Ă©pisode!

Poutous et galettes, prenez bien soin de vous et faites des bises à ceux que vous aimez 😉

 

Y’a du boulot!

Gros titre dans Sud-Ouest ce matin :

« Immobilier Ă  Bordeaux : les prix ont doublĂ© en dix ans »

😩 Et puis dans mon sud ils ont fortement baissĂ©…

Hier passĂ© toute la journĂ©e au tel avec des agents immo. A la fin je savais plus ou j’habitais et j’arrivais plus Ă  dĂ©bitĂ© mon numĂ©ro de portable sans bĂ©gayer…

Cette hausse des prix sur la mĂ©tropole bordelaise ne nous arrange pas… Bien sĂ»r on ne vise pas le centre ville (on a pas gagnĂ© au loto). On ne vise que la banlieue, mais il va peut-ĂȘtre falloir nous dĂ©placer vers une banlieue moins prisĂ©e… rah… « les prix de l’ancien baissaient quasiment partout, sauf Ă  Montpellier Ă  Bordeaux. »

Je commence Ă  me faire une idĂ©e du marchĂ©… ! Ah si seulement je pouvais tĂ©lĂ©porter ma maison!!!

maison

Exemple de mes recherches :

Elle est sympa cette maison hein? Ben oubliez les amis : le jardin est grand comme un mouchoir, en fait je l’appellerai plutĂŽt  une courette… Rha… Dommage. Faut que je me motive pour me remettre au boulot si on veut faire des visites vendredi!

jardin

Allez bisous les d’jeun’s!