Madame promĂšne son cul…

Photo1150

Mais non Minette ne fait pas tous les jours peur… Parfois elle est toute mimi.

Notre histoire de dĂ©mĂ©nagement fait 2 pas en avant, un pas en arriĂšre. 2 Pas en avant, 3 pas en arriĂšre… Si j’avance et que tu recules… Bref…  Plus ça va et plus mon cou se coince, comme la situation. Pourtant la mut’ del Marido est bien rĂ©elle et notre maison est bien en vente… Pour le reste, et bien ça pourrait se passer mieux avec un peu plus de budget. Ça coince aux entournures, ça coince. Mon « prof » de dessin qui est toujours trĂšs dĂ©licat m’a dit « T’as voulu pĂ©ter plus haut que ton cul! Faire ta bordelaise! » Ouais… Peut-ĂȘtre. Si c’est ça pĂ©ter plus haut que mon cul : Mon cul est tombĂ© bien bas.

Photo0089

Il y a eu un moment ses derniers mois oĂč je me suis dit que ça serait sympa comme reconversion « agente immobiliĂšre ». Ça c’est quand je ne pensais qu’Ă  acheter. Depuis que je m’occupe de vendre (milles excuses aux possibles agents immobiliers qui naviguent dans les eaux troubles de ce blog) je trouve le milieu des agences immo assez dĂ©primant. Et je n’aimerais vraiment pas me retrouver face Ă  ce genre de personnes tous les jours.

Photo0090Le kinĂ© trouve que je n’arrive pas Ă  me dĂ©tendre. Quelle dĂ©couverte!!! Non mais quelle dĂ©couverte!!! J’avais vraiment besoin d’aller le voir pour savoir ça… Ça fait bien 30 ans que j’entends des kinĂ©s me dire ça… Pourtant j’y retourne car mon cou est quand mĂȘme moins douloureux en sortant…

Mardi je vais passer un scanner cĂ©rĂ©bral : alors oui vous allez dire : Ben pourquoi t’as pas appelĂ© ce post « Hypocondriaque, le retour! » ? Ben parce que c’est pas moi qui est demandĂ© au toubib de m’envoyer faire ça! Ça me serait jamais venu Ă  l’idĂ©e! Bon… Bon… Bon… pffff. Grosse, grosse, grosse fa-ti-gue.

Et demain je me tape une agente immo qui vient prĂ©senter ma maison Ă  ses collĂšgues… Comme un toubib qui montre un malade Ă  ses internes…

Bisous et poutous, galettes et petits pois du printemps.