Chez la pharmacienne

Je vais Ă  la pharmacie pour acheter un truc qu’on doit m’injecter avant de faire le scanner. Je vais Ă  la pharmacie du haut parce qu’il ya moins de monde  et qu’ils sont beaucoup, mais alors beaucoup plus sympa. A la pharmacie du bas, y’a plein d’employĂ©s tristes et les patrons sont un couple de pisses vinaigre qui ne doivent pas avoir fait l’amour depuis 1984 malgrĂ© le fait qu’il n’ai pas encore 60 ans… Ou alors si ils font l’amour je les imagine faire ça… Comme… En 30 secondes et en s’excusant.

forsterite2

Mais bref. Je suis allĂ©e Ă  la pharmacie du haut, celle oĂą ils sont tous souriants et oĂą on a toujours une petite causerie entre deux paracĂ©tamol… Et aujourd’hui, alors qu’IphigĂ©nie passait ma carte verte dans sa machine je tombe en arrĂŞt devant sa main, sa bague, et je m’exclame :

« – Oh ça alors j’ai exactement la mĂŞme bague que vous! C’est une bague ancienne! C’est incroyable!

– Oui je l’ai hĂ©ritĂ© de ma grand-mère, me rĂ©pond-elle, elle est en argent. Je me demande ce que c’est comme pierre!

– Moi aussi je la tiens de ma grand-mère! Lui rĂ©ponds-je! C’est vraiment marrant c’est vraiment la mĂŞme! C’est la première fois que je vois quelqu’un qui en porte une comme ça! La votre  change-t-elle aussi de couleur selon la lumière?

Elle me dit que non. Je suis déçue, un peu, mais pas trop. La mienne passe du mauve au bleu clair selon si elle est exposĂ©e Ă  la lumière naturelle ou Ă  la lumière Ă©lectrique. Je lui dit que la prochaine fois que je viendrai je mettrai ma bague. En rentrant je fais une petite recherche sur cette pierre mystĂ©rieuse…

Est-ce que c’est du corindon synthĂ©tique? De la forstĂ©rite ou de la tanzanite?

La tanzanite : impossible elle a Ă©tĂ© dĂ©couverte en 1967 en … Tanzanie et ma bague est plus vieille que ça. Cependant ça collait bien : « La tanzanite, est une variĂ©tĂ© bleue Ă  violette de zoĂŻsite […]. Elle se rencontre souvent sous forme de gemme transparente. Elle a la mĂŞme formule chimique que la zoĂŻsite (c’est pas ça non plus!) mais avec des traces de vanadium plus franches.

Ce minĂ©ral est remarquable du fait de son fort trichroĂŻsme, prĂ©sentant selon l’orientation du cristal, des Ă©clats de couleur bleu saphir, violette, ou rouge bourgogne. La plupart des tanzanites du marchĂ© ont subi un traitement thermique pour obtenir ou soutenir leurs couleurs. » (Wiki).

Le corindon synthĂ©tique : non c’est pĂ´ ça…

La ForstĂ©rite :RhĂ´ pas ça non plus…

Ben je sais pas ce que c’est… Aucune idĂ©e. C’est une bague qui doit dater des annĂ©es 30, 1930, Ă  mon humble avis… Je n’en ai trouvĂ© aucune pareil malgrĂ© l’amitiĂ© de Google… Alors la trouvĂ© sur la main de la pharmacienne c’Ă©tait vraiment Ă©tonnant.

Bisous, poutous et galettes charentaises mes amis…