Roman photos

Photo0088

Dans une de mes jardinières des champignons patibulaires…

Photo0086

De fortes pluies se sont abattues aujourd’hui sur le sud-sud-ouest de la France : Minette trouve ça franchement dĂ©goutant et moi je la trouve franchement dĂ©goutante aussi.

Photo0082

Hier au marchĂ© de Nay ( pampa proche de Pau)  avec ma copine Barbara, on avait besoin de se changer les idĂ©es. On a mangĂ© au restau : Ă  la carte y’avait du foi de veau… J’ai pensĂ© : beurk! Et puis je me suis dit « Faire tous les jours quelques choses qu’on ne pensait pas pouvoir faire » et j’ai c commandĂ© le foi de veau : bien m’en a pris , c’Ă©tait un pur dĂ©lice!

Photo0081La dĂ©forestation de mon quartier continue! RĂ©gulièrement des escaladeurs chevronnĂ©s viennent ratiboiser les immenses « sapins » d’une quarantaine d’annĂ©es du lotissement… J’en ai chpĂ© un en flagrant dĂ©lit!!!

Autrement ben ça pourrait aller mieux. On comptait sur une maison en location Ă  Pessac extra rocade et puis il se trouve qu’Ă  quelques euros on gagne trop pour y avoir droit… La vie n’est pas un chemin bordĂ© de roses, parce qu’on est vraiment pas assez riche pour les autres loyers! mais si on y arrivera, mais si! Bien sĂ»r!!

Bisous les amis poutous bien collants!

Un dimanche

Photo0072On repeint, on repeint, on repeint… En bleu OlĂ©ron, les volets, les fenĂŞtres, les portes extĂ©rieurs…

On croise des voisins « On a mis la maison en vente ». Il sont tristes, ils demandent pourquoi, pour oĂą? Pour quand?

Au marchĂ© ce matin, je discute avec Momo du Maroc, un vieux monsieur qui fait les primeurs et avec qui j’aime parlĂ© de vocabulaire espagnol, du Maroc et de fruits qui ne poussent pas en France.

Je vais chercher de l’essence avec Titi, on tombe sur un rassemblement de vieilles voitures. On s’arrĂŞte, on se promène, je prends des coups de soleil.

Photo0071

On croise ma belle soeur elle me dit qu’elle aime ma nouvelle robe. L’après-midi on repeint, on repeint, on repeint, on repeint. on repeint… La maison est tellement belle qu’on va plus vouloir partir… Et pourtant on a dĂ©jĂ  baissĂ© nos « prĂ©tentions » niveau prix. On s’est mis au prix du marchĂ©. C’est pas très drĂ´le. Le marchĂ© est bien plus bas que quand on a achetĂ©.

Photo0076

Demain il y aura un panneau Ă  vendre sur notre maison. J’ai Ă©tĂ© avec Titi faire une visite Ă  une vieille voisine que j’aime bien, une femme de 85 ans qui a une pĂŞche hors norme malgrĂ© un cancer du sein, un bras cassĂ© il y a peu et un mari grabataire. Elle me dit que mes volets sont magnifiques. Je lui dit qu’on a mis Ă  vendre, les bras lui en tombent : pourquoi, pour quand , pour oĂą? Elle dit qu’elle adore ma robe et oĂą je l’ai trouvĂ©? Elle a Ă©tĂ© chez H&M elle a rien trouvĂ©, rien aimĂ©, que de la merde de mauvaise qualitĂ© au ras la culotte. Elle me fait rire, je l’aime bien.

robe

On repeint encore un peu. Titi a emprunté une pile énorme de Le Chat à la bib, il rigole.

Demain le grand nettoyage continue.

Il fait beau, c’est dĂ©jĂ  ça. Il a fait très chaud mais ça va. Je gère.

Gros bisous Ă  tous, adishatz et poutous!

Keep cool, take it easy…

Bon autant vous le dire on s’est pas oĂą on va habiter et dans quel Ă©tat j’erre dans 3 mois…

Le cul entre deux chaises, c’est la bonne expression. Il faut garder la tĂŞte froide mais en fait nos tĂŞtes sont vraiment en surchauffe….

Faut faire gaffe Ă  pas tomber dans le trou.

url

Tu la veux hein,  la jolie petite maison!

On a l’impression que les professionnels de la profession ne servent pas Ă  grand chose et qu’il faut trouver toutes les solutions nous mĂŞmes et qu’après ils disent « Ah ben oui c’est ça! Vous avez tout compris! »

– Ben t’avais qu’Ă  le dire, banane!

Mais bon ne nous plaignons pas… Ça fait mauvais genre.

Ce matin en revenant de l’Ă©picerie bio je mets la radio. J’Ă©tais sur Nova, je crois. J’entends un type qui dit :  » C’est la question bateau du psy pour savoir si tu te considères heureux. Il te dit : « Si vous avez la possibilitĂ© d’Ă©ffacer tout et de revenir 15 ans en arrière, vous le faites? »Â  (Je savais pas que les psy posaient ce genre de question) « Moi non, qu’il dit le type. Moi je suis heureux. Pour rien au monde je ne veux retourner 15 ans en arrière. »Â  Et la hop une chanson. Je sais pas qu’est-ce que c’Ă©tait que ce programme, pourquoi le mec il disait ça, c’est terminĂ© et reparti pour de la musique non stop…

Alors je me dis : « Si je pouvais retourner 15 ans en arrière, je le ferais?  » Rho putain non!!! Oh que non! Y’a 15 ans je connaissais pas mon chĂ©ri El Marido, y’avait pas mon adorable Hijito et si j’avais un bon salaire, j’avais pas une belle vie… Alors non je suis bien comme je suis, merci. Rien n’est simple.

litiere-pour-chat-designLitière pour chat « moderne »

Et puis les chats!!!

Ah les chats… Si seulement c’Ă©tait des hamsters!!

Alors comment fait-on pour acclimater deux chats adulte ( 8 et 4 ans) Ă  une nouvelle vie. Hein? Comment on fait pour garder 3 semaines Ă  l’intĂ©rieur dans une nouvelle maison? 2 chats qui passent leur temps dehors et qui n’ont jamais vu un bac Ă  caca… Comment on fait pour apprendre Ă  des chats de 8 et 4 ans Ă  faire leurs besoins dans une caisse?

Hein?

Pfiou.

Allez les amis, dans six mois on en rira…

Bisous, poutous, adishatz et galettes charentaises!

Location vente prĂŞt emprunt relais pas relais caution perte fracas cartons

Faudrait que je fasse des phrases, que je structure ma pensĂ©e…

Achetera-t-on? (le correcteur d’orthographe me propose « cache-tampon ») Louera-t-on? Achetera-at-on? (Cache-tampon) Mais non : louerons-nous? Ah zut : mais peut-ĂŞtre que l’on peut acheter tout de mĂŞme? Mais non, on ne peut pas…. En tous cas : nous vendons : ça c’est actĂ©! C’est actĂ©, c’est en vente… Si on a pas trouvĂ© de maison en tous cas la notre est Ă  vendre : belle, fleurie, avec ses volets repeints, brillants au soleil de juin : bleu OlĂ©ron, vacances, voyages…

Du linge Ă  plier, du linge Ă  laver… Je me dis que ma mère entre son job au 4 coins du dĂ©partement (hĂ© bien si la Charente-Maritime est un carrĂ©!), ses 4 enfants et ses placards au linge bien repassĂ©, au carrĂ©, Ă©tait une wonder-woman! On ne peut pas tout rĂ©ussir, ça frittait dans le couple. Mais elle a fait de supers enfants, c’est dĂ©jĂ  ça. Bon moi elle m’a un peu ratĂ© au niveau du « sens des affaires »… Je me rattrape sur d’autres choses…. J’espère.

Laver laver laver, encore laver. Laver derrière le chat qui a fait glisser ses pattes marron de terre sur le carrelage du mur de la salle de bain… Ranger ranger ranger, encore ranger et reranger… Et re et re et re…

Youri et le chat éclopé de la voisine se plument au milieu de la rue : les touffes de poil blanc volent. Je récupère mon cosmonaute ébouriffé comme un poisson diodon

puffer3

Il est fâchĂ© et encore râlant mais tout doux avec sa « maman »… Un jour je vais catnappĂ© le chat de la voisine et le perdre dans les vignes de Jurançon, ça lui fera les pieds Ă  cette vieilles bique…

Sue ce, le soleil brille et vous l’avez compris : j’ai du boulot!

Adishatz tout le monde et gros bisous.