Les banques…

Banquiere

… commencent Ă  me courir sur le haricot. Je crois qu’elles nous auront tout fait… Entre la conseillĂšre de St-Ger qui nous demandait : « C’est quoi le code postal de St-Ger? », celui qui m’envoyait Ă  Madrid la CB de mon frĂšre qui se trouvait en Guyanne, avec le code! Celui qui appelait mes parents quand j’Ă©tais Ă  dĂ©couvert quand j’avais 30 ans… Celle qui me passait un savon comme si elle Ă©tait une maĂźtresse d’Ă©cole et moi un enfant… Celui qui donnait le chĂ©quier de mon frĂšre Ă  ma mĂšre et celui de ma mĂšre Ă  une autre dame. Celui qui nous a crĂ©ditĂ© deux fois le mĂȘme chĂšque (celui-lĂ  il Ă©tait cool). Celui qui a posĂ© sa main sur ma cuisse. Celui qui ne voulait pas que je quitte son agence. Celle qui ne sait pas se servir de son logiciel sans appeler son collĂšgue Ă  la rescousse 5 fois en 15 minutes… Celui qui nous a montĂ© un dossier de prĂȘt tellement pourri… Celle qui nous a fait attendre deux mois pour une attestation. Celui qui ne sait pas que Ă  Duterrier-Dulapin il y a un trait d’union, alors Ă©videment : je n’ai pas de compte dans cette agence! Celle qui me demande toujours en penchant la tĂȘte sur son Ă©paule avec un air dĂ©solĂ©e si j’ai enfin trouvĂ© un job…  Celui qui a dĂ©cidĂ© de faire un Zara dans le CL historique de LR. Celle qui dit avec un air vicelard qu’elle connait mon beau-pĂšre. celui qui me dit hier que je ne peux pas avoir de RDV avant le 4 aoĂ»t. celui qui ne nous dit pas que plus de 2000 euros vont sortir de notre compte et nous mettre Ă  zĂ©ro again quand on croyait sortir la tĂȘte de l’eau… Oui  les « conseillers » des banques me courent sur le haricot car je crois que de maniĂšre gĂ©nĂ©ral ils n’ont aucune, mais alors aucune idĂ©e de en quoi consiste leur boulot, ni la moindre longueur d’avance sur nous en ce qui concerne la gestion de notre compte….

lcl

En ce moment on a le cul entre deux banques, alors forcément on les fréquente trop.

Demain je taille un short aux agents immobiliers.

Allez ne nous quittons pas sur une mauvaise note… C’est l’Ă©tĂ©, soyons cool, soyons disco!

Adishatz et poutous…