Disquettes

Dans l’espĂ©rance de dĂ©mĂ©nager un jour près de Bordeaux, et non pas « Ă  »Â  Bx (pas trop loin j’espère, Bx city c’est trop cher pour nous) mais sĂ»rement dans une maison beaucoup plus petite oĂą je ne pourrai pas entasser tout les trucs inutiles du passĂ© : je range, je jette, je donne, je trie depuis des mois…

Et je rerange, retrie et essaye de rĂ©duire la masse de trucs inutiles…

Ainsi j’ai jetĂ© les Ă©chographies retraçant les premiers mois Del Hijito : pourquoi je garderais ça? J’ai jetĂ© des trucs de banques de plus de 5 ans ( je le fais tous les ans), et puis des tonnes de papiers… Je donne Ă  EmmaĂĽs, je vends sur le bon coin…

Photo0354Mes vieilles disquettes avec le lecteur de disquettes avec prise USB qu’El Marido avait dĂ©jĂ  mis dans le carton pour EmmaĂĽs! J’ai eu chaud!

Dans une boite Ă  chaussures, j’ai j’avais laissĂ© depuis des annĂ©es et des annĂ©es… Mes disquettes! Mes disquettes, mes copines. Elles qui renfermaient tant de secrets, de donnĂ©es perso, de souvenirs…  Mes jolies petites disquettes acidulĂ©es dans leurs jolies petites boites… J’avais pas envie de les jeter malgrĂ© la disparition du lecteur de disquettes sur le PC depuis des lustres… Et puis mince c’est agaçant Ă  la fin de tout devoir jeter tout le temps parce que c’est « obsolète »! Ça reprĂ©sente des sous aussi… Allez hop : Ă  la poubelle!  Bon ben c’est pas grave, je mets tout ça sur une clĂ© USB… Qui malheureusement sera sĂ»rement « obsolète » dans 10 ans, allez hop : Ă  la poubelle!… Ça prend moins de place que le papier, mais si tout ça avait Ă©tĂ© Ă©crit Ă  la main une fois pour toute sur du papier, ça aurait jamais Ă©tĂ© « obsolète » comme mes journaux d’avant l’informatique…

Allez les amis : adishatz et Ă  bientĂ´t! Poutous, bisous et patins Ă  roulettes!