Grosse fatigue

dodo

Ces derniers jours ont Ă©tĂ© un peu flous… J’ai fait l’expĂ©rience avec El Marido du service des urgences de PĂ´. C’Ă©tait moi qui Ă©tait sur le brancard… C’est fou ce qu’on peut rester longtemps dans un couloir du services des urgences. El Marido a bien senti le temps passer. Moi pas tant que ça… Le temps n’avait beaucoup d’emprise sur mon cerveau. Rassurez-vous si je vous inquiète : tout va bien, je vais bien. Vendredi en fin de mâtinĂ© j’ai fais un « ictus amnĂ©sique ». Ce qui veut dire que je ne me souvient de rien avant de me retrouver aux urgences (et mĂŞme je ne me souviens pas de l’arrivĂ© et de la première heure aux urgences). J’Ă©tais seul avec Titi quand c’est arrivĂ© et il a bien gĂ©rer le pauvre pitchoune, il a contacter son papa sur FB, El Marido est revenu et a du gĂ©rĂ© une petite femme amnĂ©sique… Youhou! Il a pas du s’amuser. Nous sommes restĂ© aux urgences jusqu’Ă  tard et puis après prise de sang, Ă©lectrocardiogramme et scanner de mon petit cerveau (Oula qu’il fait froid au scanner!) on m’a dit que j’allais bien (vraiment?) et nous sommes rentrĂ© Ă  la maison. Depuis j’ai l’impression d’ĂŞtre devenue narcoleptique, ce qui est des plus bizarre…Depuis que j’Ă©cris ce post je me suis dĂ©jĂ  « endormie » deux ou 3 fois… (TĂŞte qui tombe brutalement et je « m’endors » une minute sur le bureau… Hum… A l’hosto on ne m’a rien conseillĂ©, orientĂ© vers rien : le ictus amnĂ©sique ça arrive , c’est pas grave : au revoir. Bon, tant mieux. El Marido a pris rdv pour demain avec mon mĂ©decin traitant. On verra ce qu’il en dit.

Voilà les nouvelles les amis! Je vous fais des bisous, vous souhaite un bon mois d’août, adishatz et poutous!

Pour en savoir plus : pour que je comprenne et vous aussi. Un rĂ©sumĂ© de ce que j’ai trouvĂ© internet (des sites mĂ©dicaux) :

L’ictus amnĂ©sique frappe les individus de 50 Ă  70 ans (Joyeux anniversaire de mes 50 ans!!), sans que l’on connaisse une cause dĂ©clenchante prĂ©cise.Il concerne de façon Ă©gale les deux sexes et environ 25 pour 100 000 individus de plus de 50 ans. Les individus concernĂ©s semblent ĂŞtre ceux prĂ©sentant un bagage intellectuel  » au-dessus de la moyenne « .

Pendant le ictus, le dĂ©ficit amnĂ©sique est d’apparition brutale, de durĂ©e limitĂ©e c’est-Ă -dire d’une durĂ©e d’environ 6 heures. Les troubles de la mĂ©moire portent sur des faits qui sont rĂ©cents, voire un peu moins rĂ©cents. La personne oublie au fur et Ă  mesure ce qu’on lui dit.  Cela se traduit par des questions rĂ©pĂ©titives et stressantes pour l’entourage. La personne a un très gros trouble de mĂ©moire de fixation, c’est-Ă -dire qu’elle ne fixe pas toutes les informations nouvelles : elle pose en permanence les mĂŞmes questions : Pourquoi je suis lĂ  ? Qu’est-ce que je fais ? Qu’elle heure-est-il? Qu’est-ce qui se passe?

L’ictus ne laisse que des sĂ©quelles de type amnĂ©sie lacunaire, qui est donc la consĂ©quence d’une perte de conscience, d’une pĂ©riode de confusion mentale durant laquelle aucune trace amnĂ©sique (concernant la mĂ©moire) n’a Ă©tĂ© enregistrĂ©e. L’ictus amnĂ©sique rĂ©cidive rarement et il est parfaitement bĂ©nin. De plus l’ictus amnĂ©sique n’est pas prĂ©dictif d’une maladie d’Alzheimer. (Tant mieux!)

VoilĂ  mes amis! Bon si parmi vous, lecteurs habituels ou lecteurs de passages, certains ont dĂ©jĂ  vĂ©cu un ictus amnĂ©sique je serai heureuse de connaĂ®tre votre expĂ©rience : n’hĂ©sitez pas Ă  commenter!