Ictus amnésique (Grosse fatigue : la suite)

Ça fait maintenant quinze jours que « j’ai « fais » mon ictus amnésique ». Est-ce que je vais mieux? Oui.

A quoi était-ce du? Il n’y a pas de cause médicale.

Est-ce que ça a laissé des séquelles? Physiquement : non. Moralement : oui.

Je vais bien, tout va bien. Une partie de la journée n’a pas été imprimée dans ma mémoire et je ne m’en souviendrai jamais. C’est anodin? C’était une journée comme une autre, à quoi bon s’en rappeler? Non ce n’est pas anodin. C’était une journée affreusement flippante. J’avais peur, j’étais en pleine panique. Je ne comprenais rien à rien et ça je m’en souviens très bien. J’ai le souvenir d’une angoisse totale, de la peur d’être folle à enfermer, de n’être plus rien.

J’ai des flashs, comme des lambeaux éparses de rêves…Je ne me rappelle quasiment pas m’être réveillé et avoir pris le petit déj avec El Hijito. Ensuite, comme nous devions avoir une visite à 17h je me suis lancé dans le ménage, avec une sorte de fièvre. Je me rappelle avoir pensé que j’en faisais trop, que j’étais comme hystérique au sujet du ménage…Je rappelle faire les choses mécaniquement, à fond, quasiment sans pouvoir respirer. Mais je ne me rappelle pas du tout de la matinée en elle-même.

On dira que j’en ai trop fait et que j’ai péter un câble.

Je n’ai repris mes esprits qu’aux urgences.

J’ai le souvenir d’une angoisse énorme. Je sais que j’ai répété 100 fois peut-être « Qu’est-ce qui se passe? Pourquoi je ne comprends rien? ». Dans mon trouble je pensais avoir fait un AVC.

Le ictus ce n’est pas vivre un truc, se « réveiller » et avoir oublier. C’est vivre sa journée et oublier en permanence, ne plus savoir ce qu’on a déjà dit ou pas, être dans un état de confusion mental, complet, total, pendant plusieurs heures (entre 5 et 10).

C’est vers 13h qu’El Hijito s’est rendu compte que quelque chose clochait (avant il était sur le pc a regarder des vidéos). Non seulement je n’avais rien préparé à manger (on déjeune généralement vers 12h30) mais j’étais complètement perdu au milieu du salon et répétais sans cesse les mêmes questions « Qu’est-ce que j’ai fais ce matin? » « Est-ce que j’ai fait du jardinage? » « Qu’est-ce qui se passe? »… Il a contacté son père qui est arrivé dans la demie heure. Pendant une heure à la maison il s’est passé des choses dont je n’ai aucun, mais alors aucun souvenir. El Marido m’a raconté que je ne savais plus en quelle année nous étions, je ne savais plus que nous vendions la maison, je ne comprenais pas QUI avait fait les lits, mis telle taie d’oreiller… Je ne comprenais pas pourquoi j’étais habillée comme je l’étais etc… Il a fait cuire des pâtes pour Titi (qui n’a pas voulu manger, on aurait l’appétit coupé à moins que ça), je ne m’en rappelle pas.

Heureusement son oncle est venu chercher El Hijito pour qu’El Marido puisse m’emmener voir un médecin. Il a eu le malheur de me dire que nous allions voir un confrère de notre médecin de famille qui était en vacances… Et j’ai fait une fixette : je ne voulais pas voir ce médecin (que je ne voudrais pas non plus voir en temps normal cela dit…) El Marido a mis une heure avant de pouvoir me décider à partir. Et a compris que si il voulait que j’y aille il ne fallait plus prononcer le nom de ce médecin. J’étais désorientée, mais je voulais quand même, me changer, mettre mes bijoux habituels… J’ai mis des sous-vêtements coordonnés et une robe plus jolie que celle que je portais. Je suppose qu’El Marido s’impatientait. Je dis ça pour souligner que je n’étais pas inconsciente du tout.

Je ne me rappelle pas avoir été au cabinet médical, juste deux flashs : le visage de ce médecin que je n’aime pas et le visage d’une femme inconnu à l’accueil. Il parait que j’ai dit dit avec le regard complètement hagard que j’avais depuis le début de l’ictus « C’est qui la dame? Pourquoi elle est là? C’est qui qui est là d’habitude? ». (C’était une remplaçante). je pense que dans ce genre de situation il est très important que la personne « perdue » puisse trouver des repères. Le fait qu’il y ait une remplaçante au cabinet médical et que je ne vois pas mon médecin habituel a du en rajouter une couche à mon incompréhension. El Marido m’a même dit qu’en sortant du cabinet j’ai été jeter un coup d’œil à la salle d’attente de notre médecin de famille et ai dit, soulagée : « Bon ça va, ça au moins c’est normal ».

Je ne me rappelle pas de l’arrivée aux urgences (le toubib avait diagnostiqué l’ictus et dit à El de m’emmener aux Urgences illico), je ne me rappelle pas marcher dans le parking, rentrer  là, voir d’autres gens…

Ça commence à s’éclaircir très progressivement, je ne sais pas à quelle heure, peut-être vers 15h00?  J’ai vu une infirmière, une femme médecin… C’est encore des rubans de rêves épars…

Je me rappelle dire « Je ne comprends rien, je ne me rappelle de rien » et la femme médecin me répondre « C’est pour ça que vous êtes là! » J’ai trouvé ça réponse abrupte et pas sympatrique… Elle m’a posé plein de questions, j’ai pleuré. Ses questions me jetaient dans un abîme d’incompréhension et de douleur, je revivais la dernière fois où j’avais été à l’hôpital, en 2007. Je pleurais. El Marido était retenu à l’accueil à faire de la paperasse 😦

Quand il m’a rejoint les choses on commencé à s’éclaircir je crois. Bien que je lui ai répété 10 fois, 20 fois les mêmes questions… Avant de commencer à imprimer les réponses.

L’ictus amnésique est bénin. C’est tout ce qui compte pour les médecins et les proches pas si proches. Le lundi je croise ma belle-mère qui me dit « Ah tu vas mieux!!! » Je réponds « Bof ». Elle me dit « Tu es debout quand même!! Alors ça va! »… Mouais, quand je n’avais aucune idée de qui j’étais et de ce qui se passait je marchais aussi… Je me rappelle de m’être dit à un moment dans cette folle matinée que j’étais comme une oie sans tête (à qui on vient de couper la tête) et qui courrait dans tous les sens, sans plus n’avoir de cerveau pour comprendre ou mes pas me menaient.

Nous sommes sortis des urgences vers 20h je crois. J’étais très soulagée de partir et de ne pas passer un nuit là-bas. Les hostos ne me rappelle que des souvenirs douloureux. Je n’étais pas encore très « gaillarde ». Encore comme une andouille qui ne comprend pas tout.

En arrivant à la maison j’étais au ralenti complet, je marchais comme une centenaire. Je vérifiais tout. Posais encore 1000 questions. Il fallait que je comprenne. La carafe laissé sur la table du jardin. Un housse d’oreiller que je ne mets jamais dans ma chambre m’a bien perturbé pendant 4 jours. Pourquoi l’avais-je mise? Était-ce vraiment moi qui l’avais mise?

Je n’avais aucun souvenir d’avoir laver par terre mais le sol très propre sous mes pieds me disait que si. D’ailleurs ça m’a fait très plaisir de rentrer dans une maison aussi propre. Je me sentais comme folle sortie d’un asil et qui ferait bien d’y retourner. Mes idées etéit plus que sinistre pendant 48h.

Oui ça va. El Hijito est resté chez sa tante et ses grand-parents quelques jours. le samedi et le dimanche j’étais dans un épuisement total : je ne tenais pas debout, n’avait pas faim, voulait me reposer mais avait peur de rester seule, peur de mourir, d’être folle, de devoir être internée. J’étais comme une chiffe molle, très molle et angoissée. Qui piquait du nez sans cesse mais ne pouvait dormir pour autant du sommeil « du juste ». El Marido a été très rassurant et compréhensif. m’a rassuré tout le temps et finalement après quelques jours de super angoisse tout s’est remis à sa place et El Hijito est revenu (il passait me voir tous les jours, avant de revenir avec son baluchon). Heureusement pour moi El Marido avait pris une semaine de vacances et a pu être au petit soin pour sa petite femme…

Quand Titi est revenu on en a parlé un peu. Il a dit qu’il avait eu « un peu » peur… Il m’a raconté ce qui s’était passé. Son père avait appelé quand il lui avait dit sur FB que j’allais pas bien. El Marido m’avait entendu dire d’un voix étrange « Qui est au téléphone? Qu’est-ce qui se passe? A qui parles-tu? Pourquoi? »…

Je vous fais de gros bisous et vous souhaite le meilleur et si vous voulez partager votre expérience d’un fait similaire : je suis tout ouïe!! (C’est comme ça qu’on dit?)

Bisous à tous!

25 commentaires sur « Ictus amnésique (Grosse fatigue : la suite) »

  1. Ça fiche les jetons ! Je comprends que tu aies été perturbée… C’est chouette que El Hijito ait eu de la présence d’esprit et qu’El Marido ait pu rappliquer vite fait !

  2. Partager cette expérience, non je ne l’ai pas vécue. Je sais pour avoir vécu d’autres choses pas drôles que « l’authentique compréhension » ne peut s’acquérir que par… l’expérience (t’ain je suis extrêmement clair… »
    Tu as été fatiguée voire épuisée pendant les jours qui ont suivi ça me semble être la moindre des choses, ton moral est atteint : normal.
    C’est vrai que dans un cas comme celui que tu as vécu, c’est assez confortable d’avoir un conjoint (un bon conjoint parce qu’un con-conjoint on peut s’en passer à l’aise…) t’imagine les personnes seules et il en existe quelques tonnes, à qui ça arrive…
    Votre fiston à fait ce qu’il fallait et vous avez eu raison de parler avec lui ensuite.

    Bon, ben le positif c’est que la maison est sur-propre…

    Bleck

  3. Pas de ictus pour moi mais une perte de mémoire (que j’ai habituellement bonne) sur quelques semaines de l’été 2008 avant un coma (provoqué) d’une douzaine de jours. Ça m’a gêné quand je me suis remis à la recherche d’emploi pour détailler mon boulot dans ce qui était ma dernière boîte ; j’ai inventé… Je souris un peu aujourd’hui en pensant aux 5/6 entretiens professionnels que j’ai eus mais à l’époque ça me tracassait énormément, pas seulement pour les entretiens. C’est loin, ça ne me perturbe plus aujourd’hui.
    Pluss récemment, un copain employé à la DIRE (ex-DDE), passé près de la mort lors de son travail sur l’autoroute, a bénéficié ensuite d’un suivi psychologique et au cours de celui-ci une doctoresse-je-ne-sais-quoi a pu lui faire « revivre » des moments enfouis… Est-ce que tu vois un(e) spécialiste ? (Cristophe)

  4. Jamais vécu une telle expérience … Je ne peux que croiser les doigts pour que le logis dont tu es la fée trouve preneur très vite, et que la pression retombe. Normalement ça devrait aider, non ?

  5. Je vis un autre truc pas sympathique qui m’amène régulièrement aux urgences dans un taxi rouge avec une « lulume » bleue qui clignote sur le toit, entourée de gens attentionnés qui portent des bottes même en plein été. Ce n’est pas un ictus amnésique (que je n’ai pas envie d’expérimenter, ça va bien comme ça !)
    La dernière fois, c’est le voisin qui m’a retrouvée allongée par terre dans notre rue. Une chance. Si j’étais tombée chez moi, il n’y avait personne pour me secourir. Du coup, je suis presque contente de retourner bosser, malgré mon invalidité, afin de ne pas être seule.
    Tout comme dans ton cas, le stress est un facteur aggravant. Je m’en préserve au maximum dorénavant. Y a un moment où il est judicieux de lever le pied et de ne plus se mettre la pression. Je ne dis pas que je me fous de tout….mais pas loin.
    Bon rétablissement à toi.

  6. Cette histoire m’interpelle, c’est vrai qu’à travers tes billets on sentait la pression que tu te mettais de plus en plus pour préparer la vente de votre maison et toutes les interrogations anxieuses que tu te demandais.
    En fait tu devrais te poser avec un détachement et observer ces états qui te tourmentaient.
    La description que tu en fais me fait penser un peu à la descente vers une espèce de dépression qui est augmentée par ce cercle de non solutions que tu t’es construit, et par l’enjeu nécessaire dans votre situation.
    Ceci aboutissant à cette amnésie. et à tes angoisses de comprendre la situation que tu n’arrivais pas à saisir.
    Si j’étais médecin je te prescrirais 3 mois 3 semaines et 3 jours de retraite dans un temple bouddhiste 😉

  7. Cela doit être angoissant et déstabilisant… On va dire que, devant trop de sollicitations, le fusible a joué son rôle ? Heureusement tu as pu remettre le courant après !!

  8. Mon père a fait deux incidents comme celui-là vers 60 ans. Ils se sont produits lors d’efforts intenses (tronçonnage de bois et marche en très haute montagne). Le médecin avait expliqué ça par la rupture d’un petit vaisseau au cerveau. Ma mère avait un peu paniqué à l’époque, mais il n’en a pas gardé de séquelle. Ce n’est probablement pas la même chose que toi, mais il est suivi médicalement pour éviter une récidive.

  9. @Jenny : Yep…
    Titi a assuré, il m’a écrit sur un papier le nombre de fois où je répétais les mêmes questions ! Pas de bol : à chaque fois qu’il me montrait le papier : je disais « C’est quoi ce papier ? Qui a écrit ça ? Pourquoi y’à ça écrit sur ce papier ? »
    Et une des premières question que j’ai posé en revaneant des urgences : « C’est quoi ce papier ? Qui a écrit ça ? Pourquoi y’à ça écrit sur ce papier ? » ….

    @Bleck : je comprends ce que tu dis 🙂
    Dans le couloir des urgences, amors que mon amoureux me tenait la main et me réconfortait, me consolait… Je voyais les pauvres personnes âgées, seules, perdues de chez perdues… Une dame qui gémissait sans arrêt « Donnes-moi la main Bernard » mais elle était seule 😦
    C’était très touchant pour moi aussi de voir aussi toute cette souffrance, toute cette solitude. Je ne risque pas de l’oublier…

    Oh j’ai déjà repasser la since plusieurs fois depuis 😉 Je suis une guedine ne l’oublions pas !

    @Audrey : une amnésie de quelques semaines ! Wao ça ça doit être bizarre sur le coup !!!
    Heureusement que le temps fait son ouvrage et qu’on ne donne plus autant d’importance à certaines choses au fur et à mesure…

    @Cristophe : Bah je vois déjà trop de toubibs à mon goût, (ou le contraire si je suis hypocondriaque…) quoi qu’il en soit si le neurologiste et le médecin de famille disent « c’est rien, no worries) alors je préfère écrire sur mon blog, dessiner, faire du jardinage et du crochet… Les psy de toutes sortes ont tendance à provoquer mon cynisme, mon ironie, etc…

    @Ksé : ah ma chère Ksé le ictus amnésique est une expérience à faire ! lol 😉 Nan je rigole ! Pour moi c’était la première fois aux urgences : devrais-je dire à la cour des miracles ? Je ne t’envie pas du tout d’y aller si souvent !!! 😦 C’est vraiment déprimant.
    Je comprends ce que tu dis : il faut lever le pied et arrêter de monter dans les tours ! Je suis encore loin de me foutre de tout… Je promets de m’y appliquer quand nous aurons le déménagement derrière nous !!!

    @Tuxnux : Bien obervé 😉 J’aime ce petit commentaire qui montre que tu ne lis pas trop en diagonale 😉
    Dr Tuxnux : pouvez-vous s’il vous plait faire un courrier à
    Dr Roucoulette
    Centre médical des toubibs
    64*** Le bled de mahie
    Lui demandant de m’envoyer au frais de la sécu 3 mois 3… Bon on arrondit à 4 mois) dans un temple boudiste agréer, de préférence sur la côte de la Charente-Maritime ou en second choix sur le bassin d’Arcachon ?
    Merci 🙂

    @Manou dans la forêt : oui je me remets 🙂 merci pour ton commentaire, ça me fait toujours très plaisir de faire connaissance avec mes lectrices, et lecteurs 😉
    Je vais faire un tour chez toi pour la peine !!

    @DDC : le courant repasse très très bien même si la remise en service a été poussive 😉 mais comme je suis toujours aussis forte à Dual Quiz : tout va bien!!! lol

    @Blanche : ah ben ça ressemble un peu oui. Il semble que dans mon cas aussi ce la puisse être provoqué par un gros effort ou un choc émotionnel. Cependant dans mon cas aucun traitement à suivre, donc c’est pas la même chose…
    Moi qui étais contente d’avoir 50 piges !!! Bienvenue dans le monde de la viellitude !!!
    Merci d’avoir partagé l’expérience de ton père.

  10. Mais c’est effrayant ce truc ! Jamais entendu parlé. Je voudrais vivre ça. Je peux comprendre que ce soit doit être difficile à vivre.
    En tout cas, je te souhaite de te remettre très vite.
    🙂

  11. @Cristophe : mais bien sûr ! C’est vrai !

    @Véro : un peu oui ! mais c’est fini 🙂 Ca va mieux de jour en jour.

    @Hervé : c’est vrai oui il faudrait que je fasse un truc bien relaxant… Je ovus dirai si je trouve the truc… je pense à faire du yoga…

    @Audrey : oui mais tu as le temps : c’est à partir de 50 ans et en plus c’est plutôt rare ! 🙂

  12. Je ne connaissais pas ce truc…. Mais en tout cas tu as une super famille et une conne de belle mère …. .maintenant il faut que tu sois un peu plus égoïste et que tu penses plus à toi… Si si tu vas y arriver….je pense que ton inquiétude, ta fatigue et ta peur sont plus que légitime et heureusement que tu as cela sinon cela voudrait dire que tu es inconsciente de ce qui t’arrive et ca c est inquiétant …prend bien soin de toi. La vie est précieuse , bisoud

  13. Quelle angoisse!! Pour toi, pour el Hijito, pour el Marido! Je n’ai jamais vécu ça, et comme je vis seule, je me demande comment ça finirait si ça m’arrivait. Par contre, je suis allée tellement de fois aux urgences dans ma vie que ça fait 20 ans que je ne compte même plus ces visites. Je crois que les urgences sont là pour nous donner une petite idée de ce qu’est « l’enfer, » finalement…

  14. J’ai lu ce billet avec beaucoup d’intérêt
    je ne connaissais pas ce genre d’accident , j’imagine que tu as vécu quelque chose de traumatisant , même si la médecine te donne une explication et se montre rassurante , quand les connexions du cerveau déraillent , c’est flippant
    Heureusement , tu as pu être prise en charge rapidement
    El Marido a certainement été secoué aussi , faut être réactif et calme dans ses moments là
    c’est sur que tu as des tracas , une lassitude qui te rend vulnérable en ce moment
    je me garde bien de te donner des conseils , j’espère vraiment que vos projets vont aboutir
    rien n’est simple quand on veut changer , on a beau le savoir , faut faire face
    gros bisous Mahie

  15. @Séia : moi non plus, je n’en avais jamais entendu parler avant !
    Oui faut que j’essaye de lever le pied un peu mais je n’y arrive pas…
    Le surmenage ne concerne pas que ceux qui travaille, qui l’eut cru !

    @Dr K : Si j’avais été seule je pense que j’aurais été assez déboussolée, mais pas forcément plus… Comment savoir ? Aucune idée de comment on peut réagir sin on est seul. On ne se pose les questions qu’à soi-même, du coup personne pour dire qu’on les a déjà posé 20 fois…
    Les urgences j’avoue que je préférerais ne jamais y retourner…

    @Jeanne :
    C’est vrai qu’on pense que l’ictus est du à une grosse fatigue, en même temps la médecine ne l’explique pas particulièrement par une chose ou une autre… Agaçant…
    Oh non rien n’est simple en ce moment !
    Et je vous fait grâce de toutes les embistrouilles avec nos agents immobiliers…
    Bisous à toi aussi l’américaine ! 😉

  16. Bonjour, moi ça m’est arrivé il y a 2 jours. Je souhaite partager cette expérience. Je n’ai aucune sequelles. Par contre je me sens bizarre, fatigué et à fleur de peau. Mais parlons de cette journée, une journée fragmentée qui n’était pas un black out total comme certains mais l’impression d’être dans un mauvais rêve avec des lambeaux de souvenirs.
    J’étais au travail, c’était lundi après midi, je venais de faire mon sport avec mon collègue. Ensuite j’ai mangé et repris le travail tranquille.
    Puis vers 15h je me sentais un peu bizarre mais pas fatigué. Peu de temps après ma vision est devenu trouble. Puis à partir de la les souvenirs sont en lambeaux aucune notion du temps, ni de l’espace. Il me semble que je répète souvent « je crois que j’ai un problème » ainsi que des chiffres.
    Ayant peur que ça soit un AVC je fais les test pour savoir si il y soupcon ou non (tirer la langue, sourire, dire prénom et nom de personnes sous mon champ de vision, me rappeler la date du jour).
    Je m’aperçois que ma mémoire déraille
    . Le téléphone sonne ! je répond, il s’agit d’un client, je suis lucide mais je sens que j’ai un problème quand je parle, je bute sur les mots, j’oublie les questions posées, je ne comprenais pas ou peu ses phrases . Donc j’ouvre les visuels dont il me parle pour garder le fil. Mais rien n’y fait il me parle je ne comprend pas j’essaie de lire, je répète mes phrases. Et je n’arrive plus à lire!
    La panique me prend je refais les test, 2,3 fois où même plus. Et puis un vide… je me vois appeler le médecin… Et je décide de partir seul à l’hôpital…. Heureusement mes collègues ont pris le relais… et m’ont emmenés… mon collègue conduit ma voiture… il me parle mais me souviens pas…
    Sur la route je reviens à moi peu à peu mais je suis très fébrile… j’arrive a l’hôpital…
    Test, analyses… 21h je sors de l’hôpital je trouve ma voiture sur le parking J’appel ma compagne qui était inquiéte mais je la rassure.
    Puis pris la voiture pour rentrer chez moi… très clairement je ne me souviens pas bien du trajet mais c’est une route que je prend tout les jours depuis 10 ans. J’ai l’impression d’être ivre…
    Je suis rentrée à la maison saint et sauf.
    Je suis fatigué et soulagé de ne pas avoir un AVC. Mais avec un soupçon d’un Ait.

    Le lendemain j’ai été voir mon médecin qui me diagnostic un ictus amnésique soulagé.
    Aujourd’hui Je suis fatigué et à fleur de peau…

    Voilà mon histoire.
    Merci pour m’avoir permis de m’exprimer sur le sujet .

    Kriss.

    1. Bonjour Kriss, je suis heureuse que tu aies pu exprimer ici ce qui t’est arrivé : c’est tellement perturbant qu’on vraiment besoin d’en parler, de l’extérioriser… De savoir que d’autres ont vécu la même expérience traumatisante.
      On met du temps à se remettre…
      Je te souhaite un bon rétablissement, ça va prendre quelques jours… ou semaines…

  17. Je me remet d’un ictus amnesique, exactement ce que tu dis et je me râpé le aussi uniquement du visage de ma toubib et de la secrétaire médicale (très courtes images) le reste rien de rien ….il y a maintenant 6 semaines, ça va à part cette peur l’attente que ça recommence…
    Enfin je suis un peu rassurée de lire des temoignages. Merci

    1. Merci d’avoir laissé un mot ici. Je suis heureuse que mon témoignage et ceux des autres qui passent par ici servent et rassurent 🙂
      Apparemment ça n’arrive qu’une seule fois dans une vie! Je n’ai pas bien compris pourquoi mais j’espère que c’est bien le cas! On a pas du tout envie de revivre ça!
      Bonnes fêtes de fin d’années!

  18. Je croyais moi aussi que cela n’arrivait qu’une fois mais je suis à mon troisieme ….! le premier en 1981 j’étais tres fatiguée apres une operation et j’ai fait une amnésie dans un magasin au rayon parfum , là je ne savais plus qui j’étais même en lisant mon nom sur mes papiers , mais me sentais moi …! cela a duré quelques minutes . Le deuxieme en 2012 , j’arrivais à la plage rejoindre des amis et apres le bonjour à tous plus rien pour moi , ça a duré 1 heure parait il , je suis allée me baigner dans les vagues alors que j’ai horreur de cela puis je posais sans cesse les mêmes questions  » il est quelle heure ?  » ,  » mon appartement c’est bien la bas ?  » …. quand je me suis ressentie toute ma mémoire était là …
    LE troisieme il y a une semaine ,durée une demi heure environ , je partais au cinéma avec mes petits enfants , nous avons couru pour avoir le Tram et j’étais vraiment tres essoufflée , je me suis assise et à partir de là plus rien ,heureusement mes petits enfants connaissaient le chemin et le cinéma , je les ai suivi en posant les mêmes questions , « ou va t’on ?  » on est quel jour ?  » … arrivé dans le hall du cinéma je suis revenue à moi mais avais oublié le code de ma carte pour payer ….
    Depuis je suis fatiguée mais ne dors pas bien pour autant .
    Ce n’est pas grave nous dit on mais c’est tres angoissant car qu’est ce que l’on peut faire si l’on est au volant à ce moment là !!!!!
    Restons malgré tout positifs .

    1. Merci de partager ton expérience.
      Extrêmement angoissant oui 😦
      Depuis que je l’ai vécu je me demande toujours pourquoi ça ne serai qu’une seule fois?
      Ton témoignage n’est pas très rassurant… Ça peut donc se reproduire…
      Mais en même temps ça me rassure que ma logique soit rassurée : je ne suis donc pas idiote : il n’y aucune raison pour que cela ne se reproduise pas… Il y a juste très peu de chance… Mais ça arrive tu en es la preuve!
      Mon angoisse également (surtout juste après) c’est que cela se reproduise quand je conduis 😦
      Mais comme tu dis : restons positives! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s