Monte Cristo

comte-de-monte-cristo-79jpg

En juillet pour le « Challenge Culturel du Renard » j’avais lu les deux premiers tomes de Monte Cristo et commencĂ© le troisième… Je croyais que je n’Ă©tais pas loin de la fin…

VoilĂ  le problème de lire sur une liseuse : on ne sait pas la taille du bouquin! Et si j’avais su que Monte Cristo Ă©tait composĂ© de 6 volumes (deux gros tomes qui font 2100 et quelques pages chez Folio!!) et bien je ne l’aurais peut-ĂŞtre pas commencĂ©!

le-comte

Quoi qu’il en soit je l’ai terminĂ© et adorĂ©, mĂŞme si j’avoue en avoir eu un peu ras la pastèque au sixième volume… Mais bon, c’Ă©tait bien. J’ai bien lu, j’ai eu un Ă©tĂ© bien littĂ©raire et j’ai adorĂ© me plonger dans le 19ième siècle, les habitudes, les menus, les vĂŞtements, les voitures Ă  cheval, le tĂ©lĂ©graphe etc… Ce fut une lecture très enrichissante et plaisante.

weber

J’en retiens qu’Ă  monsieur Dumas on ne la faisait pas, ce type-lĂ  avait tout compris et percĂ© le mystère des diverses psychologies humaines.

Le personnage que j’ai prĂ©fĂ©rĂ©, et de loin, c’est Albert de Morcef. Monte Cristo ne m’a pas paru du tout sympathique et Morel sont protĂ©gĂ© un peu niais.

Bref c’est une lecture que je vous conseille si vous avez envie de dĂ©vorer de la belle Ă©criture (un peu tirĂ©e par les cheveux il faut quand mĂŞme le dire! :D). Sinon vous pouvez vous rabattre sur le film en deux DVD (4 fois 1 heure et demie) de Denys de la Patellière qui est apparemment la meilleure adaptation de l’œuvre de Dumas… Avec Jacques Weber! THE Jacques Weber!

Bisous et poutous Ă  tous!