En septembre

P1100128

La Conche, depuis le phare des Baleines, juillet 2013

Dans l’île de Ré, mon bel adoré, je t’emmènerai, bientôt. Au mois le plus tendre, le mois de septembre, où l’on peut s’étendre, bien seuls. Regardant la plaque, des flots et les flaques, que les soirées laquent d’argent…*

Voilà septembre enfin : enfin j’ai mis des chaussettes et des manches longues, enfin je dors avec une couverture, enfin j’ai pris un bain bouillant au lieu de rêvé du bain glacé que je n’ai pas eu le courage de prendre quand il faisait chaud!

Enfin septembre, la vie qui reprend, des gens qui parlent dans le rue, le Vival qui est de nouveau ouvert, le boucher qui a relever son rideau de fer… Septembre et je respire, septembre, le mois le plus tendre, où l’on peut s’étendre sur la plage, sans cramer, avec un jean, un maillot marin, une écharpe. La main en visière regarder les surfers à Lacanau ou au Porges, bientôt. Enfin.

*L’île de Ré de Nougaro dont j’ai un peu modifié les paroles : mon bel = ma belle.

Bisous tout le monde.

3 commentaires sur « En septembre »

  1. J’aime aussi beaucoup ce mois et pas sans raison.
    Je suis née en septembre … donc j’ai droit à un bon repas et un cadeau !!!
    Quelle grande gamine je fais.
    😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s