Le Challenge Culturel du Renard – Septembre

Vous aussi êtes dans la mouise culturelle et  vous avez du mal à vous remuer les fesses? Le Challenge du Renard est fait pour vous! Quand on se sent mollir du cerveau, il faut réagir et se donner des objectifs! Le Renard (qui est en pause malheureusement) nous propose donc de :

1 – lire 1 livre (Un gros pas une BD ou alors une super chouette)
2 – voir 1 film    AU CINEMA
3 – voir 1 expo ou 1 spectacle (ou les 2)

Et d’en parler!!

Soupir soupir soupir….

Morne plaine…

Le mois de septembre n’a pas Ă©tĂ© terriblement culturel j’en ai peur!

1) Le gros bouquin du mois : plus de 600 pages tout de mĂŞme!rois

Alors Tore Renberg est un auteur norvĂ©gien nĂ© en 72 (c’est Ă  la mode les auteurs nordiques) dont je n’avais pas entendu parler avant le mois d’aoĂ»t. J’ai lu je ne sais oĂą une critique qui disait que le bouquin Ă©tait hilarant, jouissif et je ne sais quoi d’autre. La couverture Ă©tait aguicheuse, je l’ai mis dans ma liste, rĂ©servĂ© Ă  la BM et puis il est arrivĂ© entre mes mains.

Très vite je l’ai trouvĂ© dĂ©primant, dĂ©primant, dĂ©primant, lent, lent, lent, lent et rĂ©pĂ©titif… Vraiment pas rigolo un instant. J’ai pas lu la quatrième de couv’ parce que j’aime bien lire le livre sans qu’on me le rĂ©sume avant. ArrivĂ© Ă  un quart du bouquin j’ai Ă©tĂ© curieuse de lire ce qu’il y avait lĂ  derrière, mais ce que j’ai lu n’Ă©tait pas encore arrivĂ©! Ce n’est arrivĂ© qu’Ă  la moitiĂ© du bouquin… Et puis comme ça m’Ă©nervait j’ai lu quelques pages au hasard plus loin : et lĂ  j’ai dĂ©couvert que « misère » mĂŞme Ă  la fin ça n’avance toujours pas!

De toutes façons au bout de 50 pages j’avais dĂ©jĂ  compris que l’auteur allait dĂ©layer et radoter tout le long de son histoire, tellement que parfois je ne fais que survoler des pages (il se passe rien : on avance!).

Bon le positif? J’apprends que les norvĂ©giens parlent anglais toute la journĂ©e… Y’a un un certain style…

Mais qu’est-ce qu’on s’emmerde! On voudrait bien qu’il se passe quelque chose…. J’en suis Ă  la page 300… Et Ă  la lecture d’autres critiques sur BabĂ©lio je me demande si je fais bien de continuer… J’ai envie de savoir la fin mais en mĂŞme temps il parait que ça fini en jus de boudin!

Je dois ajouter que la traduction n’aide sĂ»rement pas Ă  faire passer la pillule. DĂ©jĂ  le titre français n’a rien Ă  voir avec le titre norvĂ©gien qui est « Vi Ses i Morgen » = « On se voit demain » qui est une des phrases rĂ©currentes du bouquin. « Les Rois du pĂ©troles » en français. Pourquoi? Probablement parce que ça fait vendre parce que y’a rien dans le bouquin qui puisse faire penser Ă  cette « expression ».

Bon je ne sais pas si vous l’aimeriez ou pas, peut-ĂŞtre que vous l’adoreriez… En tous cas je suis Ă  peu près sĂ»re de vous en avoir dĂ©goutĂ©! Sorry!

2) Voir un film au cinoche : Mais je vous madame, j’avais vraiment l’intention d’y aller avec El Marido mais voilĂ , voilĂ , voilĂ … On est pas sorti! Bon alors je vous propose comme sujet de rĂ©flexion un film que nous avons vu en DVD (je sais c’est pas ce qu’on avait dit!)

Donc : je croyais pas que c’Ă©tait possible mais je crois que je n’avais jamais vu de film avec Sean Penn : rĂ©sultat : il a des yeux Ă©tonnants, surtout quand il est maquillĂ© en gothique dĂ©pressif au cerveau grillĂ© par l’alcool et la drogue. Le film date de 2011 et s’appelle This Must Be the Place.

ozzy-osbourneOzzy is beautiful

L’histoire : Cheyenne (Sean Penn) est un ex rocker gothique (le fils improbable, forcĂ©ment d’ Ozzy Osbourne et de Nicolas Sirkis Hi hi hi), il a 50 balais est plein aux as et vit Ă  Dublin avec sa femme dans un manoir. Il apprend la mort de son père un juif qui avait Ă©tĂ© Ă  Auschwitz et lĂ  commence une autre histoire que je ne vous raconterai pas car ce film vous pouvez le voir si vous avez envie.

film

Ce que j’en pense : idem que pour le bouquin du mois, je croyais que ce film me ferait rire. M’a pas fait rire, sauf une ou deux fois. Autrement c’Ă©tait plutĂ´t dĂ©primant. Trèèèès bien jouĂ©, avec une photographie magnifique. une histoire oĂą ne comprend pas tous loin de lĂ  et quelques longueurs… El Marido a adorĂ© (ce n’Ă©tait pas la première fois qu’il le voyait), moi ben… J’en suis un peu restĂ© comme deux ronds de flan. C’est… IndĂ©finissable comme film… est-ce que je vous le conseille? Pourquoi pas! Allez, fais pĂ©ter la bande annonce!!!

Ah ben oui c’est en anglais, hein, on est en 2015 les p’tits gars!

3) voir 1 expo ou 1 spectacle (ou les 2)… HĂ© hĂ© hĂ©!

Bon ben je crois pas avoir vu d’expo… Eh ouais… Pis pas de spectacle non plus, hein… Rien de tout ça les amis! On fera mieux la mois prochain!

Au fait quelqu’un Ă  lu ce bouquin ou vu ce film? Z’en avez pensĂ© quoi?

Bisous, poutous et galettes! Adishatz les mĂ´mes!