Rêve de cuisine

Ces derniers jours je rêve devant les catalogues de Casteau, le Roi Merluche et Yquéa… Je rêve de parquets clairs, de cuisine toute blanche et rutilante. Je sais bien que ma future cuisine (Je croire les doigts et touche du bois, on est pas encore passé chez le notaire! Et je suis superstitieuse : il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué 😦 ) ne fera que 9 m² et ne sera donc pas aussi grande que sur la photo ci-dessous… Mais bon on peut quand même rêver… de jolis placards blancs laqué, de sol en bois cérusé, de robinet qui ne goute pas toute la journée 🙂 J’adore cette cuisine!

cuisinebleu-et-blanc

La suivante est sympa aussi, mais là c’est vraiment impossible à réaliser à moins d’annexer la chambre d’à côté! Hum… Pour faire une cuisine, bureau atelier? Et pourquoi pas? J’aime bien l’îlot central, mais pas le gaz, je suis fan de l’induction. Un peu étrange les tuyaux en plein milieu.

cuisinecopenhague

La troisième est un chouilla trop classique (de toutes façons j’ai pas la fenêtre et les moulures pour aller avec…

cuine zenJe retiens l’idée de la tablette devant la fenêtre mais je pose la question : on fait comment pour ouvrir? En revanche le petit tapis devant la plaque de cuisson doit pas resté propre plus de deux jours : bad idéea! J’aime pas non plus les carrelages genre métro de la crédence. Autrement le sol est top.

J’adore l’idée d’une cuisine toute claire comme ça. Et vous elle est comment votre cuisine de rêve?

Comme la mienne ou bien comme ça :

Ilot-cuisineNoire et indus’

Ou alors carrément…

chateau

The royal kitchen?

Bon je vous laisse faire de beaux rêves de cuisine, comme moi 🙂 Je vous souhaite une bonne nuit et un bon petit déj’ dans une cuisine qui donne la pêche! Bisous, poutous et galettes charentaises. Adishatz les amis.

cuisined'origine

Bon je rajoute que quand on part de ça… forcément : on rêve 😉 Parce que ça va pas pouvoir rester comme ça 😉 PS : Ce n’est pas ma cuisine, hein! La mienne est un peu plus à mon goût :

Photo1644

Weekend d’automne

D’abord une question : préférez-vous que je réponde aux commentaires comme je le faisais avant avec les @untel ou préférez-vous que je réponde sous chaque commentaire comme je l’ai fait pour le dernier post? Merci de me répondre… dans les commentaires 😉
Maintenant les choses sérieuses :

Vendredi nous sommes retournés à Bx : aller-retour dans la journée, pour faire une contre visite. Nous allons (je croise les doigts et touche du bois) acheter un appartement, notre proposition a été acceptée. Dans la semaine j’ai vu le notaire à Pô, on a parlé avec le notaire de Bx, j’ai vu notre banquier. Nous sommes soulagés : ça bouge enfin, nous allons bientôt être Bordométropolitains! Contrairement à la semaine dernière nous ne sommes pas revenus stressés mais heu-reux.

Bon donc un appart central et pas une maison à perpète les oies.

Oui je sais nous avions de l’espace et un joli jardin mais nous nous emmerdions comme des rats morts alors il fallait agir! Vite, avant d’être vieux!

parc de la résidence1

Vu du balcon du salon à droite.

Positif : J’aurai vraiment beaucoup moins de ménage et de rangements à faire !

Négatif : j’aurai un ou deux bac à crottes de chats à nettoyer 😦

Positif : Plus besoin de nettoyer régulièrement le garage. Plus besoin de tondre et de balayer autour de la maison ! Ou de recéler les dalles qui sont soulevées par l’herbe.

Négatif : Je n’aurai plus de figues, de fraises des bois, de noix, de kakis…

Positif : Tout est faisable à pied ! Et si t’aimes le vélo encore mieux !

Positif : C’est pas un jardin que j’aurai, c’est un un parc ! Et sans vis-à-vis en plus ! Et 3 balcons.

Positif : Une chose me turlupinais vraiment à l’idée d’aller en appartement de nouveau c’est de devoir recommencer à remplir ma poubelle d’épluchures et de déchets que je composte ici depuis 8 ans ! J’ai très peu de poubelles car nous faisons vraiment attention à acheter avec le moins d’emballages possibles. J’avoue que l’idée de remplir de nouveau les poubelles en mélangeant peaux de banane et pots de yaourt ne m’enchantait VRAIMENT PAS. Et là : POSITIF !!! Voilà qu’en faisant la contre visite de l’appart, El Marido découvre sous le grand pin à l’entrée de la résidence le bac à composte des résidents ! Bonheur !!!

parc de la residence2

Vu du balcon du salon à gauche

Positif : les parties communes de l’immeuble sont très bien entretenues, pour une fois que je verrai un sol être nettoyé sans que ça soit moi qui le fasse, ça me réjouit.

Positif : les poubelles sortiront rentreront comme par magie !

Positif : quand y’aura de la tempête on sera juste au spectacle : on aura pas je n’aurai pas peur que le toit ne tienne pas le coup ou que la cheminée se casse la gueule ou que les arbres cassent…

Positif : Je ne verrai plus la tronche de Maurice et de sa mère et Maurice arrêtera de garer sa voiture devant mon portail. Je n’entendrai plus jamais Maurice ricaner comme une vieille sorcière épileptique qui aurait respirer de l’hélium.

Négatif : sait-on si on va avoir des voisins chiant? On sait pas…

Positif : les murs ont l’air bien épais.

Positif : plus d’avions et d’hélicoptères militaires au-dessus de ma tête toute la journée (base militaire à côté). Plus de looping exaspérant du club d’aviation : ce que le looping a d’exaspérant c’est le bruit du moteur.

Positif : comme on achète un truc qui a besoin d’être rénové, on achète en dessous du prix du marché et on va rénover à notre goût. On pourra faire une truc bien sympa.

Positif : en profiter pour ne pas garder tous les meubles, juste ce qui est beau et ne pas continuer à vivre avec des trucs moches par habitude.

Positif : donner un coup de fraicheur à notre vie.

Positif : rencontrer de nouvelles personnes, se faire de nouveaux amis (et garder les anciens).

Positif : on ira plus facilement à LR et à Paris et on aura plus de visites !

Positif : plus de portail à changer, de haie à couper, d’arbre à élaguer, de toit à rénover.

Voilà les amis! Vous voyez, ça avance! Gros poutous, galettes charentaises et sauternes! Prenez bien soin de vous et de vos rêves 😉

Je m’voyais déjà!

Photo0494

Jeudi soir nous avons confié El Hijito à ses grandpa’…

Vendredi 8 h en voiture.

10h arrivée à Talence devant l’immeuble du premier appart.

11h passé arrivé à Mérignac : visite de deux apparts

12h30 : Pessac le Pontet

13h : mangé un mauvais steak-frites  sur jolie place de la Liberté, Pessac.

14h : agence immo Pessac centre… En voiture pour 4 visites… On commence à mélanger tous les apparts que nous avons visité. Heureusement j’ai préparé un cahier et El Marido prend des notes.

J’annule un autre rdv à Mérignac Marly, on en peut plus et on en a encore un à voir à Mérignac sud… Il est magnifique mais…

Après avoir visiter plusieurs apparts à Mérignac on a mis Mérignac de côté même si les apparts étaient très bien.

Photo0477

On a réservé un hôtel à Nansouty. On y arrive tard et épuisés, marinant dans notre jus… Douches. On marche jusqu’à une brasserie à Nanssouty, pas si proche. La brasserie est superbe, genre 1900 remise au « gout du jour » comme disent les agents immo. C’est très fashionable comme aurait dit Alexandre Dumas. On prend du vin et le menu. On déplie notre carte de la CUB, mon cahier, les notes del Marido : on débriefe. Le serveur croit qu’on « travaille »… oui, ça en à l’air : un diner de boulot! la petite table est envahie de papier et on passe plus de temps à tchacher appart qu’à manger. Le diner est bof, la note salée.

Je vous passe l’épisode Mahie demande à changer de chambre parce que celle qui nous échue avait une porte communicante avec une autre chambre et aucune intimité… On nous a changé de chambre avec le sourire et ça leur a valu un bon point.

Le lendemain petit déj’ amusant d’hôtel, vous savez le genre buffet à volonté de croissants, yaourt etc…

A11h rdv pour une autre visite à Pessac, l’appart d’un prof qui nous reçoit comme des amis, l’agent à du mal à faire son taf 😀 J’adore la déco de l’appart, je me croirais chez un oncle où un cousin qui aurait bien voyagé. Je me sens chez moi, malheureusement la déco partira et l’appart restera comme il est : face à une barre d’immeuble en U autour de la fenêtre du salon.

Photo0493

Midi tram pour aller déjeuner à Bx, on fait la queue sous la pluie, le restau distribue des parapluie, on a le droit de repartir avec, ça tombe bien.

15h30 de retour à Pessac à l’agence de vendredi 14h. On fait une offre, ça prend beaucoup de temps. On est assez tendus à force.

17h on passe chez mon copain Pierre-Paul (ou Jacques) à Talence que je connais depuis 84, un vieux de la vieille avec qui il fait bon débriefer et boire un rafraichissement! 18h on reprend la route vers Pô. El Hijito passera une nuit de plus chez ses granpap’s. On est vanné, lessivé, épuisé.

Ce matin j’appelle l’agente du premier appart que nous avons visité à Talence (à côté de chez Pierre-Paul* pour faire une propal. On est en attente de réponse.

En résumé :

A Pessac on en a visité plusieurs également mais tous excentrés , alors finalement c’est quoi l’intérêt d’être à Pessac si on peut pas aller à la boulangerie à pieds?

On a visité plusieurs rdc dont un avec jardin mais, à quoi ça sert d’avoir un jardin si on peut pas dormir fenêtres ouvertes?

A Talence on espère avoir l’appart de plus de 100m2 avec vue sur un grand parc et très proche de la route de Toulouse.

*Le prénom a été changé.

Je vous fais de gros bisous et vous remercie de vous intéresser à nos péripéties 😉

Burdigala nous voilà!

Sous-seing signé lundi dernier pour la vente d’ici. El Hijito envoyé chez sa mère-grand (et son père-grand) jusqu’à samedi. Nous prenons la route demain matin tôt pour être à Talence à10h : objectif appart!
On va enquiller les visites : Talence, Pessac, Mérignac! 9 apparts à voir dans la journée peut-être un ou deux de plus!

Eglise_de_TalenceSi t’as passé des heures dans le bus F tu connais cette église…

On voulait visiter aussi samedi mais finalement tout est concentré sur demain.

Samedi on fera relax tranquilou et visite à mon vieux copain de plus de 30 ans ( qui en a un peu plus)…

OLYMPUS DIGITAL CAMERASi t’as marié ton frère à Pessac tu connais la mairie.

Vendredi ça va être speed et samedi cool. Puis retour ici.

Ce soir El Marido me disait « Quand on est parti de St-Ger il y a des choses qui m’ont manquées, mais quand on partira d’ici? ». Je lui ai répondu : y’aura rien qui me manquera, rien. Non rien. Ben à lui non plus, y’aura  rien qui lui manquera, quelle surprise!

lieuculturel1zoom

Le Pin Galant à Mérignac c’est super chouétoss! Rah!

On a l’avenir devant nous et on là derrière à chaque fois qu’on se retourne. Je ne me retournerai pas.

Bisous à tous, adishatz et poutous.

Noces de soie

Fêtez-vous vos anniversaires de mariage?

Nous, pas trop, voir pas du tout…

Je me rappelle que parfois mon père offrait des roses rouges à ma mère ce jour là. Pas à la fin, ce sont des souvenirs anciens. Ils n’ont en tous cas jamais « marqué le coup » par un restau, une « soirée en amoureux » (cette expression leur convient particulièrement peu), il n’étaient pas très gnangnans ou pas très « amoureux »? Probablement que si pourtant. Sur FB ils auraient pu mettre « c’est compliqué », je crois, bien qu’en étant mariés!

marilyn-monroe

Aujourd’hui ceux sont nos noces de soie, à El Marido et à moi… El Marido n’a pas trop la culture St Valentin, anniversaires de mariage et autres fêtes des secrétaires 😉 Je ne le vois pas avoir été m’acheter un « déshabillé de soie » enveloppé dans des rubans de satin véritable pour marqué l’occasion sur un lit de pétales de roses rouges sangs… Ouvrir une bouteille de champagne et moi lui avoir préparé un diner fin en mode surprise avec des bougies et tout le tralala…

never

Est-ce que j’aimerais ça? Dans une autre vie peut-être. Là ça ferait un peu « décalé ». On a pas trop l’habitude du « glamour »…

On ne fait rien d’autres que de ce dire ‘Tiens déjà 12 ans! ». Et moi j’aimerais bien un jour qu’on fasse une fête, quelque chose… Mais ni moi, ni El Marido ne sommes de grands organisateurs de fêtes… Enfin, on verra : peut-être pour nos noces  de « Muguet »!

Allez les amis, bon dimanche! Profitez bien! Bisous et canelés croustillants!

200

En septembre

P1100128

La Conche, depuis le phare des Baleines, juillet 2013

Dans l’île de Ré, mon bel adoré, je t’emmènerai, bientôt. Au mois le plus tendre, le mois de septembre, où l’on peut s’étendre, bien seuls. Regardant la plaque, des flots et les flaques, que les soirées laquent d’argent…*

Voilà septembre enfin : enfin j’ai mis des chaussettes et des manches longues, enfin je dors avec une couverture, enfin j’ai pris un bain bouillant au lieu de rêvé du bain glacé que je n’ai pas eu le courage de prendre quand il faisait chaud!

Enfin septembre, la vie qui reprend, des gens qui parlent dans le rue, le Vival qui est de nouveau ouvert, le boucher qui a relever son rideau de fer… Septembre et je respire, septembre, le mois le plus tendre, où l’on peut s’étendre sur la plage, sans cramer, avec un jean, un maillot marin, une écharpe. La main en visière regarder les surfers à Lacanau ou au Porges, bientôt. Enfin.

*L’île de Ré de Nougaro dont j’ai un peu modifié les paroles : mon bel = ma belle.

Bisous tout le monde.