4 questions Ă  la con que SĂ©ia relaye

Bien souvent quand j’Ă©coute France Inter qui est ma radio prĂ©fĂ©rĂ©e depuis ma naissance bien que je ne me considĂšre pas comme une bobo-gauchos. Mais c’est peut-ĂȘtre comme ça qu’on me voit? C’est possible : je vote(ais) Ă  gauche et je mange de prĂ©fĂ©rence sainement, mais n’est-ce pas le cas de tous les gens censĂ©s? (En mĂȘme temps je ne suis pas sĂ»re de revoter un jour. En prĂ©parant le dĂ©jeuner, j’Ă©coute/entends un animateur qui est partout en mĂȘme temps en ce moment et qui commence Ă  m’agacer, mais tant pis. J’entends un animateur qui pose les questions que SĂ©ia Ă  entendu ce matin et auxquelles elle nous demande de rĂ©pondre, comme si nous aussi on Ă©tait des people 😉

  • Je n’oublierai jamais dans ma chambre d’enfant… la danse que faisait l’ombre des branches de l’acacia sur mon mur la nuit et la corne de brume. (je ne ferme jamais les volets)
  • Je n’oublierai jamais Ă  l’Ă©cole : Les rĂ©crĂ©ations sous les tilleuls quand on jouait Ă  la marchande.
  • Je n’oublierai jamais  mon premier baiser : c ‘Ă©tait trĂšs bien et le dĂ©but de un año de amor.
  • Je n’oublierai jamais  mon premier sentiment de libertĂ© : quand j’allais faire du vĂ©lo sur le mail ou au bord de la plage, dans les parcs, la vitesse, le vent dans les cheveux.

Je pose la mĂȘme question que SĂ©ia : et vous? Que diriez vous?

Bisous et poutous, plein de belles promenades en regardant les arbres aux belles couleurs d’automne.