Y’a pas de quoi pavoiser…

Je pavoise pas moi. Le drapeau a Ă©tĂ© capturĂ© par un mouvement nationaliste que je ne citerai pas. Je n’ai pas trop l’impression du coup qu’il me reprĂ©sente. Et puis depuis l’adolescence on me bassine que je dois arrĂȘter d’ĂȘtre française pour ĂȘtre europĂ©enne. J’ai eu du mal Ă  devenir europĂ©enne. J’aimais bien quand on avait tous des monnaies diffĂ©rentes et quand les madrilĂšnes ne s’habillaient pas comme les parisiennes. Quand il n’y avait pas de Mi-Caline Ă  Madrid et qu’on ne mangeait pas de tapas Ă  Bordeaux. Bref : on s’est tous rapprochĂ© et on est devenu europĂ©en par la volontĂ© politico-Ă©conomique de nos dirigeants.

LA-ROCHELLE-Tour-Saint-Nicolas

Alors bon tout le monde se met Ă  chanter la marseillaise. J’aime pas ce chant.  J’ai commencĂ© Ă  ne pas l’aimer dans les annĂ©es 90 quand j’enseignais le français et que mes Ă©lĂšves me demandaient de le traduire en cours. Ils Ă©taient choquĂ©s par les paroles, je l’ai entendu comme ils l’entendaient… Et j’ai commencĂ© Ă  penser qu’il serait bon de changer les paroles. Enfin bref.

Le drapeau de la rĂ©publique française me parait ĂȘtre maintenant un drapeau de repli sur soi. De fin de l’ouverture europĂ©enne. Alors quoi on m’a tannĂ© toute ma vie pour que je devienne europĂ©enne et maintenant que je le suis on me dit « Sois fiĂšre d’ĂȘtre française! ». Je sais pas. Ça me met mal Ă  l’aise. J’ai l’impression de retourner Ă  la premiĂšre et 2iĂšme guerre mondiale. « Travail Famille Patrie »… Ou alors c’est parce que je refuse que nous soyons rĂ©ellement « en guerre »? Et mĂȘme, si nous le sommes, je veux ĂȘtre europĂ©enne : ĂȘtre la main dans la main avec les autres pays de l’union.

fg86

Je ne me vois pas non plus mettre un drapeau europĂ©en Ă  ma fenĂȘtre. Je n’ai pas l’impression que tout cette histoire de drapeau fasse partie de ma gĂ©nĂ©ration. Pour moi les drapeaux c’est pour les fans de foot ou pour les vieux films ou pour les gens avec un oeil en verre.

J’ai fait la minute de silence il y a 15 jours, toute seule dans ma cuisine, pĂ©trifiĂ©e… HorrifiĂ©e. ApeurĂ©e.

Le titre de ce post n’est pas une provocation : il illustre juste le fait qu’avant cette semaine j’ignorais le sens propre de ce verbe. Je pensais que cela voulait juste dire « faire le beau ».

Aujourd’hui je n’ai pas encore commencĂ© Ă  10h51 mon travail de secrĂ©taire de direction de ma vie… J’avais besoin de faire un peu « relĂąche ».

Je vous fais des bisous et vous souhaite une bonne journée.

 

14 commentaires sur « Y’a pas de quoi pavoiser… »

  1. Ah merci de ce billet qui traduit en partie ce que j’en pense.
    Perso je suis plutĂŽt « enfant du monde », et je trouve les drapeaux clivant.
    Bien sur je respecte le dĂ©sir de manifester la solidaritĂ© avec ce qui s’est passĂ©.

    1. Je t’en prie, c’est le fond de ma pensĂ©e.
      J’avoue que je suis aussi « enfant du monde ». J’ai Ă©tĂ© bien marquĂ©e par mon Ă©ducation et par une chanson peut-ĂȘtre qui parlait de tous les enfants du monde qui se tienne par la main… J’ai longtemps cru que notre gĂ©nĂ©ration serait-celle de la paix dans le monde … 😩 J’me suis trompĂ©e.
      Et souvent les drapeaux rappellent des pĂ©riodes sanglantes… Bien que j’apprĂ©cie ce que la rĂ©volution française a apportĂ© au peuple, je sais aussi que beaucoup beaucoup d’innocents ont eut la tĂȘte coupĂ©e et que le drapeau français n’est guĂšre pacifique 😩
      Petite recherche sur la rĂ©volution : « Pour en revenir Ă  la Terreur proprement dite, le total des victimes serait de l’ordre de 40 000 personnes dont 23 000 environ exĂ©cutĂ©es sans jugement. » Oulala! Il y en a du sang sur ce drapeau!
      http://www.histoire.presse.fr/dossiers/robespierre-revolution-terreur/terreur-combien-morts-01-05-1994-91861
      Je suis tout Ă  fait solidaire avec les familles et les proches des victimes. Pour moi cela n’a pas grande chose Ă  voir avec le drapeau. Ça serait diffĂ©rent si c’Ă©tait des soldats qui Ă©tait mort : on met le drapeau sur leur cercueil… Mais ça ne m’aurait pas fait chanter la marseillaise pour autant 😉

  2. Mais si ton fils est capturé par un mouvement nationaliste, tu vas leur laisser ?

    Je piquerais bien les drapeaux tricolores du mouvement nationaliste. Je les mettrais Ă  la poubelle ensuite, Ă  moins de trouver une utilitĂ© Ă  une dĂ©coupe de tissu… Mais rien que les imaginer privĂ©s de drapeaux me ferait plaisir.

  3. Quand j’habitais en France je n’Ă©tais pas particuliĂšrement fiĂšre d’ĂȘtre française, et puis c’est quand on se retrouve transplantĂ© dans un autre pays on se rend compte du tout ce que ces symboles reprĂ©sentent. La Marseillaise et le drapeau tricolore reprĂ©sentent la France qu’on le veuille ou non, les français sont connus pour ĂȘtre grognons et rĂ©volutionnaires, mais aussi bons vivants et cultivĂ©s. Ça fait parti du « package ». 🙂

  4. Ne te mĂ©prends pas : je suis trĂšs fiĂšre et heureuse d’ĂȘtre française, en ayant vĂ©cu dans des pays diffĂ©rents je sais que la France est un chouette pays, surtout Ă  cĂŽtĂ© de l’Irlande ou les droits de la femme sont pitoyables et la sĂ©cu inexistante…. Et Ă  l’Espagne qui est dans une crise Ă©conomique bien pire que la notre…
    Je suis vraiment consciente de la chance qu’il y a Ă  ĂȘtre française. Mais ni la marseillaise, ni le drapeau hĂ©ritage de la rĂ©volution ne me parle…
    En revanche la culture et les bonne nourriture oui ça me parle 🙂

  5. Je pense comme toi, exactement, mais comme 99% de mes ami(e)s semblent penser autrement, je me dis que je n’ai pas le droit de dire ce que je pense parce que je n’Ă©tais pas en France quand les attentats ont eu lieu, je n’ai pas de famille ou d’amis touchĂ©s par ces attentats, etc. Donc bon, je me tais. Mais je n’en pense pas moins 🙂 Et en gros je suis horrifiĂ©e par ce que je vois et j’entends parce que c’est EXACTEMENT les mĂȘmes images et les mĂȘmes discours que je voyais et entendais aux Etats Unis aprĂšs le 11 septembre 2001 (et que les Français ne manquaient pas de critiquer Ă  l’Ă©poque!). Et ça me fout les boules!

  6. DrĂŽle d’ambiance en ce moment ou la tristesse et l’accablement, la peur aussi se mĂȘlent Ă  toutes sortes de sentiments. PĂ©riode difficile mais oĂč j’espĂšre personne ne va imposer aux autres sa façon de penser… J’ai bien peur que tout cela ne amĂšne inexorablement vers une grosse vague de repli nationaliste…

  7. Oui, le drapeau, c’est pas trop mon truc non plus. Suite aux Ă©vĂšnements tragiques, les choses s’emballent et tout le monde se met Ă  faire la mĂȘme chose, en vrai ou sur les rĂ©seaux sociaux d’ailleurs. On peut tout Ă  fait partager la peine et se sentir heureux d’ĂȘtre français, et solidaires, sans pavoiser pour autant, je te rejoins.
    S’agissant de l’Europe, je suis plutĂŽt pour qu’on se serre les coudes (Ă©conomiquement) entre voisins, mais pas pour que nos particularitĂ©s nationales soient effacĂ©es, car c’est cela qui fait le charme d’un pays. Cela dit, je suis parfaitement insensible aux discours alarmistes de ceux qui crient au loup en nous dĂ©crivant un avenir apocalyptique si on reste dans l’Europe (tu vois de qui je veux parler…)

Répondre à Cristophe Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s