One step beyond

Le directeur du collège m’a confirmĂ© qu’il donnait un avis favorable Ă  notre demande qui partait maintenant Ă  la direction d’acadĂ©mie. J’espère qu’ils nous renverront la rĂ©ponse ici, car il n’y a pas notre nom sur notre futur boite aux lettres.

Après avoir harcelĂ© (vraiment? Je crois que j’aurais pu ĂŞtre plus brutale) M. Boulet le Banquier Très Mou j’ai obtenu de lui qu’il me ponde une attestation molle, ou il a oubliĂ© de mettre un tampon, Ă  l’attention de la clerc de notaire Miss Pisse des Glaçons au Citron. Je lui ai envoyĂ© hier avant que le courrier parte : J’ATTENDS de ses nouvelles! (j’ai doublĂ© ça d’un mail hier, lui annonçant mon courrier et lui demandant UN DATE et une HEURE…

Le dĂ©mĂ©nageur m’a informĂ© que puisque finalement je voulais un jour prĂ©cis ça serait plus cher.

En sortant de la Poste j’ai voulu aller chez mon boucher prĂ©fĂ©rĂ© achetĂ© du poulet pour faire un curry et j’Ă©tais en train de me garer pile devant la vitrine quand quand j’ai vu Ă  l’intĂ©rieur M. Boulet Le Banquier Très Mou! Vu que j’Ă©tais en train de ruminer sur sa connerie depuis 15 minutes! J’ai pas eu envie de le revoir entre les saucisses et le jambon de pays! J’ai dĂ©collĂ© illico pour la boucherie du haut ou office le Boucher DĂ©pressif : il m’a demandĂ© de mes nouvelles comme d’habitudes, je ne lui en ai pas donnĂ© (ou alors : « Ah voilĂ  enfin le froid pour NoĂ«l!) Je lui ai dit au revoir, il m’a rĂ©pondu « Bon courage! » C’est pour ça que je l’appelle le « boucher dĂ©pressif », il a toujours l’air d’ĂŞtre au bord du gouffre. (Il ne me dit pas « bon courage » parce que je lui ai parlĂ© de mon dĂ©mĂ©nagement ou quoi que ce soit… Il est juste comme ça!

Tout Ă  l’heure je reviens du collège avec Titi, je trouve dans ma mailbox un mail parfaitement sibyllin de Miss Pisse-Citron :

« Madame,  Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le certificat d’alignement.  Dans cette attente,  Et, vous en remerciant par avance,   Je vous prie d’agrĂ©er, Madame, l’expression de mes salutations distinguĂ©es. »

Le doc attachĂ© ne parait pas me concerner et son message est incomprĂ©hensible en ce qui me concerne. Je l’appelle : c’est la pire communicante au tĂ©lĂ©phone qu’on puisse imaginer : elle en se prĂ©sente jamais et a toujours l’air Ă  bout de patience… Elle m’explique que c’est bien Ă  moi qu’elle voulait envoyer ça et que si je veux en savoir plus j’appelle le numĂ©ro qui est en bas de la page… Pfff, j’vais m’en passer pour l’instant. Je prĂ©fère lui demander si elle a reçu mon mail. Oui!!!! Oui!!!! Nous tombons d’accord sur la date et l’heure de signature! Et il n’y a plus qu’Ă  attendre… Que le vendeur soit ok aussi… Et elle me confirme tout ça par mail cet aprèm! Un miracle? Ou une promesse en l’air?  Patientons encore quelques instants… Ou quelques jours?

La suite demain.

Bisous et prenez bien soin de votre petite pomme!