Citadine

Photo0985.jpgDimanche soir il y a une semaine, nous Ă©tions sur les starting blocks avant le grand sprint de lundi. Tout s’est trĂšs bien passĂ©, sans accrocs.  C’Ă©tait bien prĂ©parĂ©. Epuisant et jouissif. Stressant et satisfaisant.

Nous sommes installĂ©s Ă  Bx MĂ©tropole (on Ă©vitera de citer le nom de la commune…)

Je n’ai pas beaucoup de temps Ă  consacrer Ă  l’ordi et par rĂ©percussion Ă  mes lecteurs…  Il faut organiser le contenu plein d’un camion de de 50m3 dans l’appartement et en mĂȘme temps, le dĂ©tapisser, l’imaginer… Stocker  ce qui peut attendre Ă  la cave ou dans les placards (nombreux)…

Je suis crevĂ©e mais heureuse. Je fais des petites danses au milieu de mon salon : j’aime notre appart : la vue sur le parc d’un cĂŽtĂ©, la vue de l’autre cĂŽtĂ© sur les immeubles aux loin, illuminĂ©s de toutes leurs petites fenĂȘtres… Plus loin la flĂšche St Michel se devine et puis les deux tourelles de l’Ă©glise du SacrĂ© Coeur, je crois. Plus loin les coteaux de l’autre cĂŽtĂ© de la Garonne. Dans le parc un Ă©cureuil sautille dans un arbre. Quelque part pas loin un coq chante toute la journĂ©e.

On a pas chauffĂ© depuis qu’on est arrivĂ©. En dessous et au dessus : on chauffe pour nous : il fait 19°. J’adore notre salon, mon bureau devant la porte fenĂȘtre. J’adore la cuisine d’oĂč je vois au loin : j’adore ĂȘtre au deuxiĂšme Ă©tage. Mon ex-cuisine Ă©tait au premier. Je n’aimerais pas une cuisine au RDC, c’est mon cĂŽtĂ© claustrophobe : j’ai besoin de voir loin, de ne pas me sentir enfermĂ©e.

Photo1000.jpg

 

Le 24 Titi et moi sommes allĂ©s Ă  Bx. Bus + tram, en 30 minutes nous Ă©tions rue des 3 Conils. Au retour, mieux encore : Pey Berlan/la porte de notre immeuble en 19 minutes! Qui a dit que je n’habite pas vraiment bordeaux 😉 Thib est content, pour l’instant c’est un peu comme si nous Ă©tions en vacances et puis on a tellement de choses Ă  faire qu’il n’a pas le temps de penser Ă  notre ancienne maison.

J’ai parcouru avec lui St Christoly, les 3 conils, place Camille Julian… Je l’ai fait entrer dans l’Utopia pour admirer ce cinĂ©ma atypique… On a fait les vitrines de la rue du pas Saint-Georges, j’ai Ă©tĂ© dans le petit magasin que j’adore rue des Bahutiers… On a achetĂ© des bougies rue Saint-SimĂ©on… Des cannelĂ©s pour pour notre rĂ©veillon… Des couverts Ă  Monop’ (Ah Monop’! Le retour Ă  la civilisation!!) parce qu’on a cherchĂ©, cherchĂ©, cherchĂ© et on a toujours pas retrouvĂ© le carton qui contient les couverts!

Ce soir El Marido et El Hijito sont au cinoche, pas loin. (Star Wars)

Lundi on Ă©tait pas arrivĂ© depuis 5 Minute que mon copain Gian Marco et sa femme nous invitait Ă  diner! Hasard de notre recherche d’appart, Gian Marco et Leila habitent au coin de la rue! Il nous ont accueilli comme toujours chaleureusement, avec des pizzas aux cĂšpes et au magret!

Le 25 nous sommes allĂ©s dĂ©jeuner avec mes 3 frĂšres et leurs familles : bonheur d’un excellent repas en famille! Merci Ă  eux de nous recevoir tous!

 

Ah j’oubliais de vous parler des chats! Nous avons placĂ© Minette en pension chez une bonne voisine, chez qui, de toutes façons elle squatte la plus part du temps! El Marido doit repartir la chercher le 2.

 

Youri a voyagĂ© avec moi et El Hijito, il a Ă©tĂ© stressĂ© mais globalement trĂšs sage : il miaulait quand la route tournait un peu et alors je lui chantais « Doux chaton, adorable chaton » et alors il se calmait et ça a bien fait rire le fiston. Il aimerait bien sortir de temps Ă©videment. Mais il a tout de suite compris Ă  quoi servait la litiĂšre (il n’en avait jamais vu) et depuis notre arrivĂ© il est trĂšs sage, plus que dans notre ancienne maison en fait. lĂ -bas il passait son temps Ă  entrer et Ă  sortir, m’utilisant comme groom. ici il dort beaucoup, peut-ĂȘtre un peu « dĂ©primĂ© »? Je ne sais pas, mais ça se passe bien. Je ne suis pas fan du nettoyage quotidien de litiĂšre bien sĂ»r…

VoilĂ  en gros comment ça se passe depuis une semaine. Ce soir je me suis mĂ©chamment, trĂšs mĂ©chamment ouvert la main avec un verre cassĂ©… El Marido s’est bien coupĂ© lui aussi hier ou ce matin : on accumule pas mal de fatigue… Je me suis aussi embrochĂ© un doigt sur un clou hier : y’a pas de bricolage sans casser d’oeufs…

je vous souhaite une bonne semaine et plein d’Ă©toiles dans les yeux! Bisous et poutous Ă  tous.