Appartenance

 

8h, encore nuit. Hier j’ai lu dans Sud-Ouest que ce mois de janvier Ă  Bx a Ă©tĂ© le plus pluvieux depuis 1988! Je vivais ici en janvier 88, rue des Augustins, mais je ne me rappelle pas trop de la mĂ©tĂ©o de l’Ă©poque! J’avoue que j’ai trouvĂ© ce mois de janvier vraiment trop gris et nuageux et que j’ai hĂąte que les jours s’allongent et que le soleil reprenne ses quartiers dans la mĂ©tropole.

Hier j’ai fait changer mes plaques d’immatriculation. Maintenant j’ai un 33 et un logo de l’Aquitaine :-). Avec ce petit 33 au cul je me sens fiĂšre. C’est bĂȘte hein? Je raccroche les wagons. Difficile Ă  expliquer sans m’allonger sur le divan. Trop long Ă  expliquer. Il suffira probablement de dire que si je suis si heureuse d’ĂȘtre Ă  Bx c’est parce que quand j’en suis partie il y a 18 ans (18 ans!!) ce fut un dĂ©chirement, une dĂ©cision qui n’Ă©tais pas la mienne et  que je n’aurais pas du accepter/suivre. Fin du paragraphe.

Tout est tellement imbriquĂ©, compliquĂ© : Ă  midi je vais aller dĂ©jeuner avec une de mes meilleures amies, qui n’habite Bordeaux que depuis 6 ans, et que je connais depuis 99. Une copine que j’ai connu parce que j’avais quittĂ© Bx, justement. J’ai connu El Marido Ă  Paris. Je ne l’aurais pas connu si j’Ă©tais restĂ©e. En mĂȘme temps nos chemins se seraient peut-ĂȘtre croisĂ©s. En 98 il est arrivĂ© Ă  Bordeaux. Et va savoir comment le « destin » fonctionne.

Quand je suis dans un bus ou un tram. J’essaye toujours de m’assoir cĂŽtĂ© fenĂȘtre.  J’ai frĂ©quentĂ© la fac de Lettres une premiĂšre fois pendant 4 ans et puis une deuxiĂšme fois pendant 2 ou 3 ans. (Encore une fois c’est compliquĂ© Ă  expliquer…) Entre la Victoire et le rond point de la fac, je connais chaque maison, chaque magasin (pour peu qu’il soit un peu vieux) je connais le nom des immeubles « Le Madrigal », des Villas « Hic eta Nic »… Et aujourd’hui quand je prends le tram et que je fais ce mĂȘme trajet entre chez moi et le centre, j’ai une sentiment d’appartenance trĂšs fort. Une sentiment rassurant, rĂ©confortant, et je souris.

Le jour s’est levĂ©. Les oiseaux trĂšs nombreux dans le parc me rappellent un disque des Pink Floyd ou le jardin de ma grand-mĂšre maternelle. Le ciel est trĂšs gris, juste devant moi. Les arbres sont comme de la dentelle sombre, les oiseaux planent, la voisine du troisiĂšme se rĂ©veille et moi je bois un thĂ© bien chaud.

Bisous Ă  tous, prenez soin de vous et de vos rĂȘves 😉

Un petit morceau pour la route :

 

 

19 commentaires sur « Appartenance »

  1. Bonjour Mahie,

    Pour faire court, j’ai commis l’erreur de sous-estimer le pouvoir de nuisance d’un jeu auquel j’ai acceptĂ© de participer : https://squalide.wordpress.com/2016/02/01/999/

    Cela m’a valut le commentaire suivant :

    Dame Ambre
    2 février 2016 à 09:17
    Il y a une rĂšgle (rĂ©elle, je n’invente pas) qui veut que les personnes nommĂ©es doivent ĂȘtre averties ^^ Donc mĂȘme si elles ne te lisent pas, tu dois leur laisser un message sur leur blog 😉

    Donc je me plie Ă  la rĂšgle par principe, mais ne te force surtout pas Ă  participer.

    Bonne journée !

    1. Ha ha je ne vais pas me forcer : j’adore les petits questionnaires! C’est donc avec plaisir que j’y rĂ©pondrai bientĂŽt (d’ailleurs j’ai commencĂ©!)
      Merci de m’avoir « nommĂ© »! 🙂

    1. Pour savoir si j’ai plus un sentiment d’appartenance Ă  Bx ou Ă  LR? Bah ça doit ĂȘtre kif-kif…
      A LR s’est mĂȘlĂ© d’une pointe de souffrance qui m’aiguillonnera toujours le cƓur : la perte de mes parents…

  2. Les beaux jours ou les jours beaux arriveront (bien) assez vite si j’avais une toute petite rĂ©clamation perso… j’apprĂ©cierais une bonne semaine de grand froid, de grand froid bien sec tu sais de ces journĂ©es ou tout est possible, de ces jours oĂč le soleil brille que l’air dĂ©chire les poumons lors d’une grande promenade et puis qu’au retour on s’assoie autour d’une tasse fumante en s’empiffrant de tartines de confitures…

    Bleck

    1. Une belle journĂ©e, plus fraiche, aujourd’hui! Comme toi j’aurai apprĂ©ciĂ© quelques jours d’un froid bien vif avec grand soleil 🙂 Et mĂȘme quelques jours de neige pour faire plaisir au enfants (et aux adultes aussi).

  3. J’aime bien « je raccroche les wagons » 🙂 Je vois trĂšs bien ce que ça peut pouvoir dire et je suis bien contente pour toi! (et j’espĂšre que je pourrai raccrocher les miens aussi un jour.)

    1. Il y a des fractures que l’on aime bien cicatriser et c’est une chance de pouvoir le faire 😉 je me rends d’autant plus compte de cette chance car dĂ©mĂ©nager ce n’est pas une chose rĂ©ellement possible pour tout le monde… On ne prĂȘte qu’au riches et nous on Ă©tait vraiment limite! 😉

  4. Lorsque j’avais 8 ans, nous Ă©tions partis d’un endroit que j’aimais beaucoup et que j’ai toujours gardĂ© au fond de mon coeur. A 30 ans j’y suis retournĂ©e pour travailler. J’Ă©tais super contente, je « raccrochais les wagons ». Mais finalement tout ça n’Ă©tait qu’illusoire. Il fallait que j’avance et non pas que je m’accroche Ă  mon passĂ©.
    Aujourd’hui je n’ai plus besoin de ce lieu dans ma vie mais il gardera toujours une place spĂ©ciale au fond de moi…

    1. Ton expĂ©rience est vraiment diffĂ©rente de la mienne et pas comparable. Personnellement j’ai dĂ©jĂ  vĂ©cu 10 ans de ma vie d’adulte ici. Ce n’est pas une ville sublimĂ©e par les souvenirs que j’aime. J’y retrouve mes habitudes, mes amis, mon accent :D… Chaque jour je rend grĂące Ă  la vie de m’avoir ramenĂ© ici (mĂȘme si c’est un peu pompeux ;-))

            1. C’est vrai, le bordeluche Ă  tendance Ă  disparaitre et l’accent Ă  s’estomper… Alors je vais reprendre les bonnes vieilles expressions, ça daillerait que ça disparaisse! 😉

  5. HĂ© oui! Comme on dit Ă  la tv : « Que du bonheur ! »
    Ah oui? Il n’y a pas quelque part oĂč tu aurais ce sentiment? Bah il n’y a pas que ce sentiment qui rend heureux 😉 Il y a l’amououour aussi!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s