Molesquine

Photo1339

En attendant de me rendre chez mon (nouveau) toubib, je suis dans mon petit bar préféré. A côté du radiateur, sur la banquette en moleskine rouge. J’ai acheté un petit cahier vert à 1€10 chez Monop’ dans la galerie marchande St Christoly. Petite table carré en formica rouge ancienne. Le bar est tenu par deux femmes, de mon âge, de mon genre (indéfini). Ce n’est pas un bar à arsouilles. C’est un bar où beaucoup de monde fait la bise aux patronnes (peut-être qu’une seule est la patronne en fait).

Photo1340

Une femme, la soixantaine, lit le journal fixé sur une canne, elle est juchée sur un tabouret au bar et sirote son café sucré. Il y a 4 tabourets de bois. La salle est petite : 22 places assises autour des petites tables. Un homme s’est assis au bar aussi, jeune, il a fait la bise, boit son kawa sans sucre, discute cinéma. On parle du carnaval, du parcours « historique », de dimanche prochain.

Ce matin on a mis El Hijito dans le train pour Pô. Il en menait pas large au départ, j’en avais le coeur serré.

J’ai énormément marché depuis que je suis à Bx. Peut-être trop. Ou alors ce sont les escaliers? Ou alors le nettoyage du bac à chat? Ou alors un mauvais choix de chaussures neuves à mon arrivée dans la capitale, ou alors trop monté et descendu de la chaise pour bricoler? J’ai les genoux en vrac, c’est pour ça que je vais voir le toubib : j’ai du mal à monter mes deux étages… Je souffre des genoux… Plutôt beaucoup. J’ai vraiment très mal.

Après le toubib…

pey

Il me suffit de fouler le pavé bordelais pour sentir mon coeur se gonfler de plaisir, de satisfaction et d’optimisme. Oui mes jambes s’effritent mais je suis là. Je découvre que la tour Pey Berland peut se visiter 😦 J’aimerais tellement tellement! 229 marches… Il faudra que je mette un cierge pour que je puisse le faire bientôt.

Après deux jours…

Les antiinflammatoires commencent à soulager mes genoux, un peu, mais j’ai la trouille. Mardi prochain je fais des radios.

Bisous, patouilles de chats et un petit verre de Bordeaux à votre santé les amis!