JJ Sempé

sempĂ©Jean-Jacques SempĂ© est probablement le dessinateur que j’admire le plus et qui m’inspire une vraie tendresse. Ou alors c’est la tendresse de ses livres qui m’inspire une vraie admiration.

62SempeRNS

Mes parents avait deux ou 3 livres de lui que j’adorais dĂ©vorer au calme, encore et encore, comme des madeleines de Proust. J’en ai achetĂ© quelques uns d’occasion, des vrais, dans leur jus. Il observe, tout est un peu dĂ©risoire Ă  travers ses yeux. Tout est vu, il ne manque rien. Rien ne lui Ă©chappe, tout le fait sourire et nous avec.

Les histoires qu’il raconte me fascine par leur mĂ©lancolie… Le sens de la vie, le destin, l’inĂ©luctable, le « ce qui doit arriver arrive »Â  Une sorte de fatalisme… de tristesse.

InsondablesMysteres

Ses petits personnages me touchent Ă©normĂ©ment : Les petites femmes romantiques, Emma Bovary du XXiĂšme siĂšcle, les hommes complĂštement falots… Ou les artistes Ă©bouriffĂ©s, les intellos vus avec une  bienveillance moqueuse, les hommes d’affaires… Les intĂ©rieurs cossus… (Je pense mĂȘme avoir appris ce mot en lisant un de ses livres!)…

Grandes bibliothĂšques pleines de livres, de lustres, de luxe…Ou au contraire petits intĂ©rieurs parisiens Ă  la Raymond et Huguette : tĂ©lĂ©, napperon, poisson rouge. Je me plonge dans son univers avec dĂ©lectation, je rĂȘve, complĂštement aspirĂ©e par ses histoires, comme dans une bulle le temps d’un livre… sempĂ©-pr-avion2J’adore tous les dĂ©tails de ses dessins, l’overdose de dĂ©tails,  l’exagĂ©ration de dĂ©tails, qui rendent les situations Ă  la fois Ă©touffante et loufoque. Juste un mot, une petite phrase fait ressortir l’ironie de la situation.

http://www.ina.fr/video/2437328001 (Si le lien ne s’affiche pas bien cliquez dessus 😉

J’adore le sourire de cet homme! Il a aujourd’hui 83 ans et est malheureusement trĂšs ralenti par la maladie, mĂȘme si il garde toujours le mĂȘme sens de l’humour et les mĂȘmes Ă©tincelles dans le s yeux.

Je vous fais de grosses bises et vous souhaite une belle journée sous la pluie!

PS : le radiologue a dit que mes genoux Ă©taient ok et que si je continuais Ă  souffrir il faudrait faire une IRM. le problĂšme n’est pas « osseux ». Je vois ma toubib demain.