Piano forte

En parlant de piano et de bonnes sensations, j’ai découvert l’autre soir au Petit Journal une pianiste rigolote et j’ai envie d’en savoir plus sur elle vous la connaissez déjà?

khatia-buniatishvili

C’est Khatia Buniatichvili une pianiste géorgienne, de moins de 30 ans, qui a un sacré charme en plus de savoir jouer du piano en virtuose issime !

Bon tout Le Monde n’est pas d’accord sur ses interprétations, et  malgré un grand succès, on peut lire sur elle des articles pas franchement flatteur comme ici, ou d’autres dithyrambique comme là. Trop sexy pour certains critiques « sérieux »? Tss. Pff.

Bon moi je suis sous la le charme. Et je n’ai rien à redire à ses interprétations.

J’ai choisi cet extrait d’un concerto de Chopin, mon compositeur fétiche, pour rester objective sur son interprétation, puisque je connais très bien ce morceau. Soupir. On aimerait pas que ça s’arrête, non?

J’ai écouté la vidéo suivante sans la regardé, pour me faire une opinion non influencé par le charme de l’interprète 😉 C’est la beauté absolue… Puis en la regardant et il faut avouer qu’elle ferait aimer le piano aux plus réfractaires, non?

Le Clair de Lune (Debussy 1862-1918) est peut-être la pièce la plus connue de la Suite bergamasque pour piano seul, composée en 1890. Il est probable que son nom s’inspire du poème Clair de lune de Paul Verlaine. La plus grande partie du mouvement est jouée pianissimo, et les allers et retours entre une grande intensité émotionnelle et une grande distance en font un chef-d’Å“uvre de l’époque impressionniste. Elle est jouée en ré bémol majeur, à l’exception de son point de plus grande intensité, en do dièse mineur. (Wikipédia, car je n’aurais pas pu l’inventer…)

Claude_Debussy_ca_1908,_foto_av_Félix_Nadar

Achille-Claude Debussy. Né à St Germain-en-Laye, comme El Hijito 🙂

Une tête bien faite dans une bombe:

Je vous souhaite un bon weekend, plein de musique et de tendresses! Bisous, cailloux et roudoudous!