Piano forte

En parlant de piano et de bonnes sensations, j’ai découvert l’autre soir au Petit Journal une pianiste rigolote et j’ai envie d’en savoir plus sur elle vous la connaissez déjà?

khatia-buniatishvili

C’est Khatia Buniatichvili une pianiste géorgienne, de moins de 30 ans, qui a un sacré charme en plus de savoir jouer du piano en virtuose issime !

Bon tout Le Monde n’est pas d’accord sur ses interprétations, et  malgré un grand succès, on peut lire sur elle des articles pas franchement flatteur comme ici, ou d’autres dithyrambique comme . Trop sexy pour certains critiques « sérieux »? Tss. Pff.

Bon moi je suis sous la le charme. Et je n’ai rien à redire à ses interprétations.

J’ai choisi cet extrait d’un concerto de Chopin, mon compositeur fétiche, pour rester objective sur son interprétation, puisque je connais très bien ce morceau. Soupir. On aimerait pas que ça s’arrête, non?

J’ai écouté la vidéo suivante sans la regardé, pour me faire une opinion non influencé par le charme de l’interprète 😉 C’est la beauté absolue… Puis en la regardant et il faut avouer qu’elle ferait aimer le piano aux plus réfractaires, non?

Le Clair de Lune (Debussy 1862-1918) est peut-être la pièce la plus connue de la Suite bergamasque pour piano seul, composée en 1890. Il est probable que son nom s’inspire du poème Clair de lune de Paul Verlaine. La plus grande partie du mouvement est jouée pianissimo, et les allers et retours entre une grande intensité émotionnelle et une grande distance en font un chef-d’œuvre de l’époque impressionniste. Elle est jouée en ré bémol majeur, à l’exception de son point de plus grande intensité, en do dièse mineur. (Wikipédia, car je n’aurais pas pu l’inventer…)

Claude_Debussy_ca_1908,_foto_av_Félix_Nadar

Achille-Claude Debussy. Né à St Germain-en-Laye, comme El Hijito 🙂

Une tête bien faite dans une bombe:

Je vous souhaite un bon weekend, plein de musique et de tendresses! Bisous, cailloux et roudoudous!

 

9 commentaires sur « Piano forte »

  1. Hé bien en parlant de piano, je me suis réveillée avec un air dans la tête qui me semble être un thème d’un concerto de piano mais je n’arrive pas à le placer, alors je vais écouter tous ce que j’ai en CDs à la maison aujourd’hui. Quand j’aurais fini j’aurais probablement oublié l’extrait que j’avais en tête, et y’en aura probablement d’autres pour le remplacer! Ha ha! (Je ne connaissais pas cette pianiste, mais les critiques partagées ne me surprennent puique quand il sagit d’art et de musique tout avis est hautement subjectif — surtout si l’interprète est moindrement original)…

  2. J’étais par hasard devant la télé quand elle est passée à la télé il y a quelques jours. Ca m’a fait sourire le présentateur était en transes, il était visiblement tombé sous le charme lui aussi. 🙂
    (Mon mari aussi d’ailleurs !)

    1. J’en était moi même bouche bée, comme le présentateur qui par ailleurs est en couple avec un homme, mais n’en était pas moins sur les fesses 🙂

  3. Quand on pense qu’en plus elle sait peut être parfaitement réussir la cuisson d’un gigot aux flageolets, qu’elle dessine et chante telle une Diva, que la mécanique automobile est un de ses violons d’Ingres tout comme la programmation informatique et qu’il se dit dans les milieux autorisés que cette personne très simple au demeurant, est une compagne ou la gentillesse se dispute à la générosité… bon naturellement, il ne s’agit pas d’être envieux mais tout de même est-il besoin de parler de justice en ce bas monde…

    Bleck

  4. Faut voir, je ne la connaissais pas du tout mais elle me semble intéressante. J’aimerais bien savoir quel est le morceau qu’elle joue au début de la troisième vidéo, je le connais mais je n’arrive plus à savoir ce que c’est, ça m’énerve 😉 Merci pour cet intéressant et ravissant moment musical 😀

  5. Coucou la musicienne,
    J.S.Bach : Cantate BWV 208 « Schafe können sicher weiden »
    C’est vraiment sublime Bach 🙂 Et c’est peu de le dire! 🙂
    Bisous

  6. Dans la musique dite classique comme dans les autres genres de musique, on nous présente des numéros, du spectaculaire. Il n’y a pas toujours que de l’esbroufe, la musique y est parfois, mais le plus souvent elle est à chercher ailleurs… Quant à Khatia Buniatichvili précisément, je crois qu’il vaut mieux la laisser vieillir et acquérir de la maturité ; on en reparlera ou pas dans une dizaine d’années ou plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s