La cuisine à travers les mois

IMG_20160622_210502

Aujourd’hui le 24 juin 2016 : les prises de courant ne sont pas encore terminées, le côté des placards (côté grille pain) n’est pas terminé non plus, je vais bientôt peindre le cadre de la fenêtre en blanc : ça commence à avoir belle figure… Il faut poser les plinthes.

IMG_20160622_210430

Même jour d’un angle un peu différent.

cuisine19mai2016

Une fois peinte et la cuisine installée ça allait déjà mieux.

Photo1048

Mais quand on s’est installé y a seulement quelques mois c’était vraiment immonde…

Et le jour de notre première visite en octobre 2015 🙂 C’était carrément la cuisine de Carmen Cru! cuisined'origine

Heureusement que l’imagination est mon point fort : je la voyais déjà toute belle!

Y’a encore beaucoup de boulot dans l’appart mais on tient le bon bout!

Bisous et roudoudous!

Mon port d’attache

En fond musical… Pourquoi pas… Allez!

IMG_20160623_135236

Le Bélem est arrivé hier soir dans la capitale… « Le Belem (1896) est le dernier trois-mâts barque français, le plus ancien trois-mâts en Europe en état de navigation et le second plus grand voilier restant en France ». Après son escale bordeluche il partira vers Royan.

IMG_20160623_134632

Place du Palais, dans le quartier Saint-Pierre. Derrière la Porte : la Garonne et le Bélem.

« La porte Cailhau se dresse sur la place du Palais du côté du fleuve. Située entre les embouchures des deux principales rivières de Bordeaux, le Peugue (cours d’Alsace et Lorraine) et la Devèze (rue de la Devise), c’était la principale entrée dans la ville depuis le port. Elle donnait accès au Palais de l’Ombrière, résidence des ducs de Guyenne, puis siège du Parlement de Bordeaux à partir de 1462.À l’époque, les quais verticaux n’existaient pas. La rive descendait en pente douce vers le fleuve et c’étaient des bateaux légers qui déchargeaient les navires ancrés dans le fleuve. » (Source : Wiki)

IMG_20160623_134355

Place du palais on prend un café, dans un troquet que j’aime bien : le bar des Vedettes! C’est là où on était avant de passer chez le notaire pour l’achat de l’appart…

IMG_20160623_133400

On est dans Saint-Pierre : entre le cours Alsace-Lorraine, le fleuve, la rue Ste Catherine et le grand Théâtre… Quartier autrefois mal entretenu et assez pauvre. Dès les années 80 on a essayez de le réhabiliter et des commerces très chics s’y sont sont installés, très peu longtemps… Je me rappelle du coiffeur Jacques Dessange en plein milieu de ce quartier en pleine résurrection… Impossible de faire venir les bourgeoise par ici dans les années 80… Le salon est bien vite reparti vers le Cours Clémenceau et ces boutiques ultra chères…

IMG_20160623_132014

Le quartier, rénové, mais pas assez au gout de certain est donc resté étudiant, branché, encore un peu pauvre, mais avec pas mal de bourgeois bien avisés et un peu arty qui on pu racheté des immeubles pour pas trop cher  dans les années 80.  Finalement depuis les années 2000, les rues ont été refaites, avec des beaux pavés, de plus en plus de rues sont devenues piétonnes… Et je dois avouer : il y a beaucoup, mais alors beaucoup moins de crottes de chiens qu’avant! A quoi doit-on donc ce miracle?

IMG_20160623_132001IMG_20160623_131944IMG_20160623_131838

Le square Vinet, une petite perle de « végétalisation » un petit peu caché, un petit peu secret, où quelques habitués apportent leur gamelle entre midi et deux…

IMG_20160623_131815

C’est une chouette réalisation qui ne date pas d’il y a très longtemps. « Le plus grand mur végétal de Bordeaux et peut être même de France (100 mètres de long) se cache dans ce petit square perdu dans un dédale de rue. Seuls les chanceux parents de marmots ayant besoin de se défouler ou seuls les curieux insatiables ont la chance de connaitre ce petit paradis en plein cœur du quartier Saint Pierre. » (source Yelp)

IMG_20160623_125204

Rue Maucoudinat, la meilleur pizza qu’on ait mangé depuis celles de Périgny. Terasse à l’ombre entre midi, et pas seulement sous des parasols… Quand il fait 35° il vaut mieux une rue bien à l’ombre…

IMG_20160623_124443IMG_20160623_122849

Bordeaux a aussi des défauts… En ce moment c’est la grève des poubelles! Franchement ça m’en touche une sans faire bouger l’autre : j’ai vu tellement de grèves de poubelles en été à Bordeaux, que je suis immunisé. Ca n’a pas l’air de trop gâcher la joie des touristes, très nombreux qui sillonnent la ville 🙂 Bon d’accord ça fait désordre. Mais aujourd’hui il ya avait vraiment beaucoup de bonne humeur dans les rues. C’était aussi la fête du vin! 🙂 Chaud chaud sur les quais!

IMG_20160623_143456

Faisait un rien chaud,Mais quel kif ! 🙂

Allez! Bisous cailloux, choux, genoux, prenez soin de vous et gros bisous!

L’envie que tout l’monde s’aime…

Le soleil donne

Aujourd’hui il a fait une journée vraiment très chaude : 35° le truc que j’aime vraiment pas, pas, pas du tout! Et tu sais quoi? je m’en fiche! La chaleur n’arrive pas à m’enlever ce sourire béât que j’ai depuis fin décembre… Hier soir il m’en coutait même de fermer mon volet tellement j’étais contente de contempler au loin St Mich et les deux clochers du l’église du Sacré-Coeur…

Ce vieux désir super

my church where I go to pray.png

Ce matin très chaud donc, des déviations partout pour cause de travaux et moi? Guillerette sur le marché de la place de l’église, comme si on était en vacances à l’île de Ré ou presque! Titi se plaignait bien de la chaleur et avait envie de rentrer aussi vite (du coup on a fait 16 minutes top chrono de marché!) mais c’était beau ce ciel bleu, ce petit courant d’air brulant, le marchand de poulet, le jus de pomme pressé par le vendeur, les cerises de Bx, les petits pois frais, la vendeuse de plantes et fleurs en pots 🙂 Guillerette je suis et guillerette je resterai malgré les « hot flashes » (bouffées de chaleur) qui m’obligent à changer de vêtements un peu trop souvent et à souffler en hyper ventilation comme une vache folle ou un moteur de bagnole qui vient de s’arrêter et est obliger de ventiler pendant encore 10 minutes!

Qu’on s’rait tous un peu frères

Bref! Le soleil brille et même si je dois absolument entamer un VRAI régime aujourd’hui (oui j’ai enfin reçu une robe d’été commandé il y a quelque temps : XXL …Elle est trop petite! Objectif? Rentrer dedans avant la fin de l’été!!

librairie Georges

Je me serai bien arrêté là prendre un café, mais il était déjà midi et El Hijito n’était pas loin de se transformer en charbon de bois….

Le soleil donne…

La même couleur aux gens…

Pour moi c’est pas gagné! Même si j’abandonne tout complexe et expose mes jambes livides au soleil! Car je veux bien avoir 49 ans (:-P) des bouffées de chaleurs etc, mais je refuse, en plus de mettre un pantalon pour cacher ma blancheur de craie et mes veines bleues (sang royal oblige!)! Il arrive un age, ou fort heureusement l’avis des autres on commence finalement, il était temps, d’en avoir rien à secouer, pas de temps à perdre avec ça… (peut-être pas à 100%, mais c’est un bon début! 😉 )

El Hijito est en vacances cette semaine et reprend pour quelques jours après. On va en profiter demain pour aller à la Fête du Vin sur les quais! Youhou! J’ai gagné un « vol en drone » dont il va profiter!

Allez zou! Bonne soirée les canailles! Bisous et roudoudous! prenez soin de vous!

Promenade dans St-Paul (Mais pas tout le quartier)

St-Paul est un quartier où j’ai habité pendant 5 ans. Parfois je dis que j’ai habité St-pierre ou St-Michel, parce que les gens situent mieux. St-Paul : les néo-bordeluches ne situe pas. Pourtant c’est un des quartiers du centre historique de Bx, situé entre Alsace-Lorraine et Victor Hugo, la rue Ste Catherine et les quais. Son architecture est très 18ième. Michel de Montaigne y eut sa maison… C’est un quartier très calme hormis la place Lafargue qui est très vivante et très investie par les étudiants. Il faut avouer qu’il y a de plus en plus de bars et de restaus. Mais la rue Ste Colombe (en deuxième partie) et la rue de la Rousselle surtout continuent à être assez secrètes… Je serais assez dépitée de voir la rue de la Rouselle envahie de restaus à touristes comme la rue du Parlement St-Pierre…

IMG_20160620_150111

La rue des Ayres (perpendiculaire à la rue Ste Catherine la rue piétonne la plus commerçante de Bx : 1 250 mètres de long en ligne droite): on y trouve nouvellement des fleurs vivaces sur les trottoirs et un chouette magasin de laines que je recommande.

IMG_20160620_150028

IMG_20160620_160316

Cours Alsace Lorraine : Il n’a été construit qu’au XIXe siècle sous le nom de Voie du Peugue, en recouvrant la rivière éponyme. Ces immeubles sont nettement plus imposants et hauts qu’à « l’intérieur » de St-Paul.

IMG_20160620_160152IMG_20160620_155937IMG_20160620_155904

Ma pharmacie préférés (si tant est que j’en une) une des plus vieilles de Bordeaux probablement : elle a ouvert en 1729

IMG_20160620_155459

IMG_20160620_155200

Rue de la Porte St-Jean entre Alsace-Lorraine et la rue de la Rousselle

IMG_20160620_155146IMG_20160620_155132IMG_20160620_155116IMG_20160620_154658

La très 18ième rue Ste Colombe

IMG_20160620_154631IMG_20160620_154600

IMG_20160620_154525

La rue de la Rousselle : le prolongement de la rue Ste Colombe

IMG_20160620_154434

Rue Ravez j’aime les Comptoirs de Magelan : y’a une peu de tout dedans : c’est une librairie, un magasin de thé et de fringue… Des plantes sur le trottoir… C’est une peu comme  Nat’ et decouv’ mais en plus sympa, c’est pas une chaine à ce que je sache, on y trouve des trucs plus variés, moins formatés et moins chers. J’aime beaucoup leurs sélections de bouquins.

IMG_20160620_153557

Retour rue des Ayres. je ne suis pas encore entrée dans l’herboristerie. Il faisait chaud et j’avais pas prévu cette chaleur : je suis entrée dans St-Paul mettre un cierge. Je ne suis même pas catholique.

IMG_20160620_150230

IMG_20160620_150147

Impasse Maucouyade.

bordeauxst paul.jpg

St Paul (Photo du net).

C’était juste une petite promenade pour tuer le temps, en attendant que Titine se fasse réparé à… Pessac. Bref, je me suis baladé , un peu mais cette balade n’est pas du tout exhaustive… Une prochaine fois : la rue St James et la Grosse Cloche!

Bisous et  roudoudous, prenez soin de vous!

 

Pour une ville végétale et des échoppes fleuries

vegetalisation

L’échoppe double… Il y a aussi l’échoppe simple… Le rideau en tissu devant la porte : particularité bordelaise que j’adore, mais qui tente à être moins courante qu’autrefois.

L’échoppe est un type de petite maison urbaine typiquement bordelaise, rien à voir avec un magasin.  Construites entre 1850 et les années 30′, les échoppes bordelaises sont des maisons basses , à développement en profondeur, à façade en gouttereau (Dans une construction, le mur gouttereau est le mur portant une gouttière ou un chéneau terminant le versant de toiture et recevant les eaux par opposition au mur pignon. Pignon sur rue 😉 ) donnant sur rue, à toiture à deux pentes couvertes en tuiles et ligne de faîtage (Le faîte est la ligne de rencontre haute de deux versants d’une toiture. Le faîtage est l’ouvrage qui permet de joindre ces deux parties. Il doit assurer l’étanchéité de la couverture d’un bâtiment, ainsi que sa solidité.) parallèle à la façade. Celle-ci, en pierres de taille calcaires (la fameuse pierre bordelaise à la belle couleur dorée), de 5 à 20 m de large, est souvent ornée de motifs sculptés au-dessus des ouvertures ou en bandeau. Si les échoppes bordelaises sont généralement dépourvues d’étage, elles possèdent en revanche souvent une cave.

image
  • les échoppes simples (entre 5 et 6 m de façade), qui ont un couloir latéral desservant une chambre côté rue, une pièce sombre et la salle commune côté cour ;
  • les échoppes doubles (entre 8 et 10 m de façade), qui ont un couloir central desservant les diverses pièces de part et d’autre.

échoope_

La salle de vie, à l’arrière, donne sur un jardin potager ou d’agrément. La souillarde et les toilettes forment un ou deux appendices sur la façade arrière, souvent reliés par une véranda. Un puits complétait l’installation. Le recensement effectué en 1995 dénombrait 10 936 échoppes à Bordeaux. (d’autres échoppes ici)

Depuis quelques années la ville de Bordeaux a entrepris de re-végétaliser les rues parfois vraiment trop « minérales » de la métropole en proposant aux habitants d’embellir les rues en participant à la « végétalisation » des rues… (tout est expliqué ici) Pour résumer : la ville de BX offre à chaque riverain qui en fait la demande de creuser une « fosse » (petite) dans le trottoir, fournit la terre végétale et les premières plantes ou semis…

rue kleber bordeauxjpg.jpg

Rue Kleber , entre la Victoire et le cours de l’Yser (clic)

Dans ma commune, limitrophe de Bx, je ne  crois pas que cela existe pour l’instant, mais grâce à l’intelligence de certains élus, les rues ne sont pas autant désherbées qu’ailleurs et ce printemps les rues de mon quartier ont été envahies de coquelicots pour notre plus grand bonheur!

Là c’était toutes des photos du net. Demain des photos persos 🙂 Bisous et roudoudous!

Desperate house wife

Phrase rajouté à la fin : Si j’avais su que ça partirait en coucougnettes comme ça, ce post j’aurais écrit : « Si tu cherches la bonne humeur et l’esprit positif : passe ton chemin! Je ne t’oblige pas à lire! »

Je ne sais pas trop par ou commencer aujourd’hui :

J’ai écrit cette phrase et puis je me suis levée, j’ai été sur le balcon, j’ai pris l’arrosoir et je l’ai vidé sur les lauriers roses et j’ai été le remplir à la cuisine et j’ai recommencé à arroser les plantes, puis j’ai mis mon thé à réchauffer dans le micro-ondes.

bellaAvant hier j’ai passé un long moment à surfer pour rien, pour retrouver ma Bella.

J’ai arrêté d’arroser les plantes avant d’avoir fini. J’ai regarder l’aspirateur en plein milieu du salon. Il y a une heure, je n’ai visiblement pas fini de passer l’aspi. J’ai re-rempli l’arrosoir pour le chat car c’est son « point d’eau ». J’ai penser que ce qui occupe une bonne part de ma vie depuis des mois c’est mon incapacité à me concentrer durablement sur quelque chose.

12804668_1209117332446730_7036717886725791302_n.jpgVous vous sentez jamais comme ça, tout d’un coup? Un peu zarbi?

J’ai pensé en allant chercher mon thé dans le micro qu’il fallait que je parle de ça. Alors qu’à la base je voulais parler d’autre chose, de quoi, je sais plus… Au fond du couloir il y a le  panier de linge propre et humide depuis hier, il a été lavé avant hier… La maison est en vrac de partout. Je ne sais par où commencer.Et je pense toujours à 10 trucs en même temps… Tout à faire, tout à nettoyer, tout à ranger. Même l’intérieur de ma tête.

61JNMICqlEL._UL1500_J’aurais bien aimé acheter cette robe, mais y’avait pas ma taille.

Demain on aura l’élec qui va tenter de finir son travail : il est très sympa et compétant je crois, en tous cas de bon-conseil, j’espère. Et puis un autre gars qui doit bricoler dans la cuisine. Devant moi un tas de tapisserie que j’ai décollé hier. Partout dans l’appart des murs à moitié détapissés. Tous les jours le bac à crottes de Youyou à nettoyer, les courses à faire, le gamin à voiturer… Les jours passent plus vite que la musique, c’est déjà la fin de l’année scolaire. Aujourd’hui El Hijito rends ses livres! Le reste de l’année ne sera que « pfouit! » . La semaine prochaine ils n’ont pas cours pour cause de « brevet » et après ils peuvent revernir si ils veulent jusqu’au 4 juillet mais ce n’est pas obligatoire… L’été : la longue traversée du désert de la mère au foyer… Que vais faire de mon grand bébé qui fait du 43 pendant deux mois?

marilyn

Faut que je me remette à détapisser, faut qu’ça avance, faut étendre le linge, faut ranger,  faut remplir le fridge… Il faut, il faut, il faut… Ma cervelle ressemble à de la béchamel. Faut que je réchauffe mon thé, que je commence un truc… Que je finisse de passer l’aspi.

J’arrête d’écrire, je regarde par la poste fenêtre pendant 5 minutes : tu l’as deviné.. Il fait gris et un peu froid. Remettre le thé dans le micro. Les oiseaux piaillent…

Valium, tranxène, nembutal, yogourts, acides ? Fais-moi une place… Bonne journée!