Beatus, de beare, rendre heureux.

IMG_20160524_092301En marchant vers « PĂ´le Emploi » la semaine dernière. Y’a pire, non?

Il y a quinze jours je vous disais quelque chose comme « Si vous saviez le nombre de fois dans journĂ©e oĂą je souris comme une bĂ©ate! Ça fera l’objet d’un prochain billet… »

IMG_20160525_150114Hangar Darwin il y a 8 jours avec Titi.

Ah mais vous pensiez Ă©chapper Ă  ça!  C’est vrai que je l’ai peut-ĂŞtre dĂ©jĂ  dit. Ou pas.. Je sais pas trop… J’ai la mĂ©moire un peu en bĂ©chamel.  Le Larousse dit : « Qui manifeste un contentement exagĂ©rĂ©, niais. » Moua ha ha… Voui… Ben voilĂ  : oui je l’avoue, je le confesse : ça me rend complètement niaise et j’Ă©prouve un contentement peut ĂŞtre exagĂ©rĂ© Ă  ĂŞtre de nouveau bordelaise. Cela dit mĂŞme moi je me demande quand je vais redescendre (because I’m a bit hight!) je pensais qu’au bout de deux mois par exemple je serais « habituĂ©e »… Mais non : toujours pas. C’est un bonheur sans cesse renouvelĂ© : ce que je fais pratiquement tous les jours me comble d’aise :

IMG_20160525_150127

Je prend le tram : cela me rĂ©jouis! « Ah comme c’est chouette le tram! Ça rend les trajets tellement plus agrĂ©ables qu’autre fois! Quel progrès! C’est merveilleux le tram! »

Je passe devant Pey berlan : « A quelle est belle cette Sainte Marie toute dorĂ©e! T’as vu comme elle est belle Titi? »Photo1560Place de la Bourse dimanche

Je regarde par ma fenĂŞtre : « Ah je vois Saint-Michel! LĂ  je suis chez moi! Combien de fois j’ai regardé  Saint-Michel de loin en passant en train… Ah je suis chez moi! Je vois Saint-Mich de ma fenĂŞtre! Veeery happy siiiiiiight.

Je dĂ©jeune avec ma Rachouillette sur les quais : « Ah que je suis contente d’ĂŞtre avec ma super cop’s, dans ma super ville. Aaaah que c’est beau! »

Je vous saoule pas lĂ ?

IMG_20160525_151915Première parties de flipper pour Titi 🙂

Je marche dans ma commune : « Ah ce petit vent lĂ©ger! Aucune lourdeur! Aucune odeur de pollution! Oh un oiseau! Ah le tram! Oh que c’est joli ce parc! »

Hier encore j’amène Titi chez l’ophtalmo : « Oh que la rue du Palais Gallien est mieux maintenant qu’on ne s’y gare plus Ă  la sauvage!  » « Oh mon fils est myope! » « Oh mais c’est le magasin oĂą j’ai fait faire mes premières lunettes, rue porte Dijeau oĂą on vient d’entrer par hasard! »

Photo1532El Marido pause le nouveau sol dans la cuisine.

Je vous le disais : bĂ©ate. Et je ne pas encore dire quand ça va cesser. Je crois sincèrement que ça peut durer des annĂ©es. Parce qu’il ya des annĂ©es justement, je me revois dĂ©ambuler avec la mĂŞme niaise satisfaction : « Oh une hirondelle! n’est pas merveilleux, une hirondelle dans le ciel bleu? »

VoilĂ  voilĂ …Autrement faut que je me dĂ©pĂŞche : j’ai kinĂ©! Bisous, @ plousse et pamplemousse sucrĂ© dans ton assiette!