Burdigala c’est d’la bombe!

Il y a quelques semaines j’ai fait connaissance avec des potesses, d’un pote des bozars de PĂŽ, qui m’ont parlĂ© de soirĂ©es « modĂšle vivant » qu’elles organisaient et j’ai suivi l’affaire via FB… Vive FB! J’avais pas pris un crayon ou un pinceau depuis novembre! dĂ©but novembre!

La semaine derniĂšre donc, entre 20h30 et 22h30, y’avait « atelier » dans un « bar Ă©phĂ©mĂšre » Ă  cĂŽtĂ© de la gare. C’Ă©tait drĂŽle parce que c’Ă©tait Ă  3 maisons de mon premier appart, celui que je partageais avec Mi Hermano Mayor. Comme j’avais pas envie de prendre le bus et de changer de bus barriĂšre de ceci ou de cela*. J’ai donc dĂ©cidĂ© de prendre ma Titine pour me rendre Ă  la gare. Je suis partie tĂŽt parce que je me suis bien imaginĂ©e que de se garer Ă  la gare ne se ferait pas les doigts dans le nez, un bras Ă  la fenĂȘtre en chantonnant du Jo Dassin.

lolaLa modĂšle est une fille qui fait des spectacles de « burlesque ». Nous avons dessinĂ© sur des pauses de 2,5 ou 10 minutes. LĂ  ça devait ĂȘtre 5.

En arrivant j’ai du en effet faire 3 fois le tour de mon ancien quartier avant de faire un crĂ©neau franchement stylĂ© rue FieffĂ©, juste devant l’immeuble ou Christine avait un studio. je ne m’Ă©tais pas trop baladĂ© Ă  pied, dans le quartier depuis un bail. J’ai l’impression qu’un immeuble a Ă©tĂ© rĂ©trĂ©cit et que d’autres ont poussĂ©. C’est un quartier qui a toujours Ă©tĂ© pauvre. je l’ai trouvĂ© encore plus pauvre.

Bon finalement en marchant sur mon vieux trottoir, je me suis arrĂȘtĂ© pur regardĂ© mon vieux chez moi, ce qui m’a valu d’ĂȘtre accostĂ© par un vieux copain de copain qui ne me remettait pas du tout mais me voyant avec mon carton a dessin et ma boite Ă  outils m’a dit que le bar que je cherchais c’Ă©tait par lĂ  et qu’il y  allait aussi. on est rentrĂ© ensemble. La soirĂ©e a Ă©tĂ© franchement gĂ©niale. C’Ă©tait pas du nu et c’Ă©tait pas plus mal, c’est sympa aussi de dessiner des habits!

IMG_20160605_153040_1CSTiti (t-shirt noir) en balade Ă  trotinette : le bordeluche typique du dimanche 🙂 Les barriĂšres sont dues Ă  la prĂ©sence du paquebot de tourisme, normalement il n’yen a pas.

C’Ă©tait vraiment cool de me retrouver avec une bande de dessinateurs. On a bu des blancs limĂ©s et puis on s’est dit Ă  dans un mois, pour du nu. Je suis super contente et j’espĂšre trouvĂ© d’autres moyens de dessiner en groupe comme ça. Sur que ça se fait ailleurs et que je peux arriver Ă  le faire plus souvent.

IMG_20160605_153412

VoilĂ . Autrement j’ai un mĂ©ga coup de soleil dans le dos et sur les Ă©paules parce qu’on s’est promenĂ© dimanche et que le petit air de la Garonne m’a prise en traitre. Titi Ă  fait de la trotte sur les quais : Place la Bourse/le skate park et retour. Il faisait beau, il y’avait une expo cours du Chapeau Rouge, un cours de fitness public sur les quais, une bande joueurs de tambour hallucinante, un club se skate, des presseurs de jus d’orange…

 

I love my capitale 🙂 Titi a trouvĂ© gĂ©nial le sol de la rue Ste-Cath pour la trotinette. AprĂšs on a regardĂ© passĂ© les gens en sirotant un rafraichissement Ă  la terrasse de l’Utopia…

Je renonce Ă  sortir le chat, qui n’a pas franchement l’air d’apprĂ©cier mes efforts…Je crois qu’il est heureux comme ça.

C’Ă©tait les derniĂšres nouvelles de la bordelaise et fiĂšre de l’ĂȘtre 😉 Bisous, cailloux, genoux et kinĂ© si besoin!

*Les boulevards à Bordeaux sont ponctués de barriÚres selon les routes qui les traverses : nous avons ainsi : BarriÚre de BÚgles, barriÚre de Toulouse, barriÚre St-GenÚs, barriÚre de Pessac etc..