La gare

La semaine dernière j’ai donc déambulé dans mon ancien quartier de la gare, dans lequel j’ai vécu entre 84 (1900…84) et 87… C’est un quartier qui a beaucoup changé : maintenant il y a les trams devant la gare et de drôles d’éclairages publics un peu moches… Et puis il y la maison que nous habitions mon frère et moi au dessus d’une « agence de voyage ». Elle a finalement fermée, il n’y a pas très longtemps. Ils ont du partir à la retraite. Maintenant le locale est tout vide en travaux qui n’ont pas l’air en cours. triste, gris. Sur notre ancienne porte il y a un interphone. En face la grande tout HLM a disparu, remplacée par des immeubles moins hauts. Je ne sais dire si le quartier est mieux ou pas visuellement. Il me parait encore plus pauvre qu’il était. Ça ne serait donc pas une réussite totale pour la mairie. Derrière (là j’ai cherché à me garer) des rues défoncées, pas terminées, alors que les travaux de rénovation du quartier ont bien l’air terminés, pourtant.

cite-saint-jean-33

En faisant des recherches sur Internet j’ai appris que ce quartier était considéré comme une « cité ». Je ne l’avais jamais vécu comme ça. Pour moi moi c’était juste « de grands immeubles ». Jamais non plus cela ne m’avait parut une « cité à problèmes ». Mais visiblement si les tours ont été détruites c’est parce qu’il y avait des problèmes… Et puis aussi sûrement pour faire « plus joli » (un peu raté ça). Pour moi on aurait aussi bien pu repeindre, ravalé, changer balcons et fenêtres : donner un coup de jeune sans « délocaliser » les habitants. Ben oui parce que quand on passe de tours de 10 étages à des « résidences de 4 étages, y’a des gens qui ont la tristesse non seulement de voir leur logement détruit mais en plus ils doivent partir ailleurs… Bref j’ai lu ce témoignage qui m’a éclairé :

Euratlantique-13-mars-2011-005

« Et à quelle époque le climat a-t-il commencé à se dégrader ? Elle lève les yeux au plafond, soupire quelques secondes : « <em>Il y a toujours eu des petites dégradations ici ou là, à cause des jeux de ballons, mais rien de bien méchant. Le tournant se situe au début des années 2000. Les jeunes ont commencé à trafiquer par effet d’entraînement. Puis, nous avons connu des problèmes avec les moto-cross… »

gare

Vue pile-poil depuis notre ancienne porte d’entrée… Hermano Mayor, tu trouves que c’est plus beau qu’avant? « Fronchment », je trouve pas que ça soit plus stylé…

IMG_20160608_133914

Heureusement qu’on peut prendre un petit café le mercredi en terrasse loin de la gare dans de meilleurs quartiers! Saurez-vous dire où nous sommes installés?

Bisous, chatouilles et ratatouille! Bon weekend à tutti!

 

16 commentaires sur « La gare »

  1. Je crois que c’est à la Porte, oups, je veux dire la Barrière Judaïque. Non, je rigole, en fait je ne sais pas. Bon week-end à toi.

    1. Hé non!
      C’est pas ça!
      En matière de Judaïque t’as la piscine Judaïque, qui se trouve rue Judaïque, en allant vers la barrière Judaïque en partant de Gambetta 😉 (la place, pas la porte ou la barrière 😉 )
      Bon weekend!

  2. Titi était bien installé dans son livre, indifférent à tout ce qui l’entourait, et toi tu frétillais sur ta chaise, non que tu y étais mal installée mais depuis que tu es à Bordeaux c’est comme ça : tu frétilles.

  3. Là, tu présentes deux quartiers radicalement différents à peu près comme l’eau et le feu… les quartiers de gare SNCF c’est tout de même bien souvent la zone et ça ne date pas d’hier la porte Dijeaux… c’est un tout petit peu différent.

    J’aimais bien quand à la place de chez Baillardran il y avait le torréfacteur et puis le café à un franc oui absolument le café à 1 franc… alors que le canelé est vendu 3 Euros 50… fin des années 80 un autre monde à peu près comme l’eau et le feu.

    Bleck

    1. C’est vrai que les quartiers de la gare c’est pas toujours très bien famé… Quoi que y ayant habité, je ne me suis jamais sentie en insécurité bien que jeune et mignone, je n’y ai jamais eu de problèmes… Les quartiers de la gare de Pau ou de LR sont tout à fait calme et n’ont rien de particulier 😉 Quoi qu’il en soit je préfère prendre un café rue Porte Dijeaux! 🙂
      Ah oui c’était chouette la brulerie! Ma grand-mère y allait déjà il y a bien longtemps et ça sentait bon!
      Les canelés Baillardran ils ont du baisser de qualité ces dernières années car j’en suis revenu! Je préfère ceux de la Toque Cuivrée maintenant.

  4. Ce qui est incroyable c’est que le serveur avec son polo bleu à tout à fait l’allure de notre fils Paul… trois fois que j’y reviens et je ne parviens pas à être sûr de moi !!

    Bleck

      1. En fait il a changé de crèmerie en nous le disant. Et ce n’est pas lui il n’est pas brun et ce polo… non. Mais tout à fait la même allure.

        Bleck

  5. Je crois que j’ai trouvé, c’est le café rue Dijeaux. VIve Google Maps et sa fonction 360 degrés. En tout cas ça m’a permis de découvrir Bordeaux en virtuel.

      1. Rue de la Porte du Digestif ça se complique! Je savait pas que « dijo » était un diminutif de digestif, on en apprend tous les jours…

    1. Moi aussi j’aime les gares et j’ai beaucoup beaucoup pris le train quand j’étais étudiante. La gare de BX j’y allais presque tous les jours, le soir, pour acheter des clopes ou des « romans de gare » : j’y ai acheté une grande quantité d’Exbraya et d’Agatha Christie!
      Quels sont tes mauvais souvenirs de gares?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s