La maison est en carton! Pirouette, cacachouĂšte!

phare.jpg

Escalier du phare des Baleines (RĂ©)

Avant notre dĂ©mĂ©nagement j’ai tellement fait de rangement et de cartons et de mĂ©nage etc… Que j’avais promis (mais c’Ă©tait une boutade) de ne plus faire le mĂ©nage pendant un an. Pour vendre la maison, je voulais qu’elle soit parfaite, comme dans un magasine… StĂ©phane Plaza est mon mentor : Si tu veux vendre Ă  un  bon prix ta maison, elle doit ĂȘtre belle comme pour aller danser le 31 dĂ©cembre! Je sais que j’en ai « trop » fait. Mais dĂ©jĂ  qu’on la vendait « Ă  perte » (je veux dire beaucoup moins cher qu’on l’avait achetĂ©) on ne pouvait pas donner la moindre raison de faire baisser encore et encore baisser le prix… Il fallait que ce soit toujours nikel de chez nikel et encore mĂȘme plus nikel pour les visites! En juillet j’ai fait mon « ictus amnĂ©sique » un matin alors que j’Ă©tais en plein mĂ©nage avant une visite le soir qui n’a donc pas pu se faire…

urbain-photo-cuisine

Eux par exemple ils vont avoir du mal Ă  vendre leur maison…

Puis nous avons dĂ©mĂ©nagĂ© et comme je souffre du dos, j’ai Ă©vitĂ© de « porter »… Et donc j’ai poussĂ© avec les genoux des cartons, j’ai poussĂ© avec les genoux le canapĂ©, j’ai poussĂ© avec les genoux les lits, poussĂ© les meubles, les cartons de bouquins avec les genoux et puis pendant deux mois  j’ai parcouru Bx plusieurs fois par semaine comme si j’allais faire le marathon de New-York tellement j’Ă©tais contente d’ĂȘtre lĂ ! Total : ça faisait Ă  peine une semaine que nous Ă©tions installĂ© que j’ai commencĂ© a flipper pour mes genoux quand j’ai commencĂ© Ă  avoir du mal Ă  monter les escaliers (y’a pas d’ascenseur dans notre immeuble). Alors j’ai consultĂ©, puis j’ai fais des radios : pas d’arthrose ou de truc comme ça… Soulagement… Ça devait passer, y’a eu du mieux… Je ne devais surtout pas arrĂȘter de marcher… Mais en mĂȘme temps ne jamais forcer… Y’a eu beaucoup de mieux et j’ai arrĂȘtĂ© le kinĂ© pour mes genoux… Je m’Ă©tais entre temps coincĂ© le cou d’une maniĂšre pas banal et du coup le kinĂ© avait du boulot avec mes cervicales!! Et puis on est allĂ© au Porges 😩 Deux fois.

dune

Quoi c’est la dune du Pilat? Si on peut plus rigoler…

Nous avons « escaladĂ© » les dunes, marchĂ© dans le sable… Et puis j’avais recommencĂ© Ă  porter trop de poids (les courses, justes les courses!) et pof… Catastrophe : depuis une quinzaine de jours ou plus dĂšs la premiĂšre marche de mes deux Ă©tages, je sens bien que l’ascension va ĂȘtre pĂ©nible… A quand, impossible? J’ai repris rdv chez le kinĂ© : il faut reposer les tendons le plus possible, mettre de la glace… Le fait mĂȘme de conduire (surtout l’embrayage) me fait mal… Quand la kinĂ© remplaçante masse mes genoux je hurle… Ces derniers jours, j’ai mal tout le temps, en marchant, en dormant… Je ne peux pas me baisser… C’est la cata. RDV mardi avec la toubibe (avec un « e » parce que c’est une fille) sympa et jeune, place Pey Berlan. Moi qui rĂȘvait de monter dans la tour : c’est pas pour demain! Je vais lui demander si il faut faire une IRM ou des injections oĂč je ne sais quoi… La force est avec moi, j’ai confiance! mais je flippe…

En mĂȘme temps un certif mĂ©dical pour El Hijito mon grand bonhomme qui va s’essayer Ă  l’aĂŻkido… Son pĂšre aussi.

VoilĂ  la situation… VoilĂ  dans quel Ă©tat j’erre…

Je vous souhaite un excellent weekend, une santĂ© de fer, un moral d’acier et un cƓur de velours…