La Rousselle entre Victor Hugo et la rue de la Porte St-Jean

Photo1793

Cette après-midi j’avais très envie de faire un tour à une expo au 77 rue de la Rousselle et c’est pas parce que j’avais mal au genoux que j’allais renoncer! Ah non! Et puis marcher ça va… Tant que je n’ai pas à « monter ». En plus El Marido voulait que je me renseigne chez un tatoueur, également dans cette rue (photo ci-dessous) et puis j’aime beaucoup cette rue où j’ai habité entre 93 et 98 et qui est un peu en dehors du circuit touristique… Quoi que j’y ai croisé quelques (trop de) touristes! 😉

Photo1798

L’expo m’a beaucoup plu. J’ai discuté agréablement avec une styliste des vêtements qu’elle fait, et de couture.

Photo1799

Je suis repartie toute guillerette. Me suis arrêté papoter avec les tatoueurs et puis ai repris ma promenade en mitraillant tout autour de moi au presque. Je ne me lasse pas du charme de ce quartier.

Photo1801Photo1803Photo1806Photo1807

Mon ancien chez moi au 2ième étage! Devant la porte du garage, à l’allée, je trouve mon ancienne proprio (celle qui a gardé toute ma caution sous des prétextes fallacieux!). Je l’ai pas vu 18 ans mais elle n’a pas beaucoup changé. Moi si. Bien sûr elle ne me calcule pas. Et puis j’ai juste l’air d’une touriste 😉 Sûrement pas envie de lui serrer la pince ou de lui claquer la bise!

Photo1809

La petite rue où est la porte d’entrée.

Photo1811

Je remonte vers la rue Ste Colombe. En arrivant aux abords de la place Fernand Lafargue il y a foule comme d’hab. Je m’arrête dans un petit magasin bio , très petit et très sympa : j’achète quelques prunes, de la poudre d’amande et des croquants aux amandes.

Photo1812

Photo1781

Je rachèterais bien cet immeuble moi! Il a l’air inoccupé!

Photo1785

Le bas du cours Victor Hugo, près de la Garonne.

Photo1791

La porte en face du pont de Pierre (C’est qui ce Pierre?)

Photo1792

Je repars toute guillerette pour choper le tram. J’y suis pas encore. En passant dans une rue que j’affectionne aussi et où il y a plein de fleurs je vois passer une tête familière, sur un corps qui pédale sur un  vélo… Juste le temps de crier : « Marco Polo!! » (oui c’est pas son vrai nom, évidemment!) : grand coup de frein! On commence à papoter et pis on va prendre un pot et on repapote, on se raconte 18 ans de vie grosso modo, on rigole comme des bossus et  on se cale un diner pour la semaine prochaine.

Photo1810

Je repars toute guillerette. Je savoure la vitesse du tram. En arrivant chez nous je savoure le quartier.El Marido a bien bricolé. L’appart est un bon petit (grand) chez nous. Je danse pas le milla mais presque. Ca aurait été con de pas partir en balade!

Bonne fin de samedi et bon dimanche!  Bisous et roudoudous!

12 commentaires sur « La Rousselle entre Victor Hugo et la rue de la Porte St-Jean »

  1. Ah ben en voilà des nouvelles qui font plaisir à lire 🙂 Plus je regarde tes photos, et plus je me rends compte de ce qui manque ici: le charme et l’histoire (de plus de 100 ans). L’été prochain, c’est sûr, si je suis (re)-virée, je vais vous rendre visite 🙂

  2. J’allais te répondre que Pierre est l’un des fils de Bleck mais je me rappelle que l’un se prénomme François et j’ai un gros doute pour Pierre…

  3. C’est fou comme on se sent bien quand on retourne en arrière sur les chemins de notre passé 🙂
    Pas cool dis-moi ton ancienne proprio 😦 on a failli connaître la même mésaventure lors de notre première location en 1989, elle faisait de la résistance pour nous rendre notre caution.
    J’aime beaucoup l’architecture de ta ville. Tu me fais l’aimer un peu plus à chaque billet où tu nous l’a fait découvrir
    Super que tu ai pu faire cette jolie balade et nous la faire partager 🙂
    Bisous.

    1. C ‘était une personne avec qui j’avais une excellente relation, du coup ma déception était grande… Je lui ai dit…
      J’étais a Dublin je ne pouvais pas la harceler pour qu’elle me la rende… Une gripsous….

      Les promenades en ville me ravigote toujours ! Je suis contente de te faire aimer ma ville ☺

      Bises

    1. Lol souvent ils parlent anglais ou espagnol, ou alors ils ont un plan dans les mains, ou il te demande leur chemin ou ils disent « Maintenant on va voir LES miroirs d’eau »… Crois moi, ils sont très reconnaissables 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s