C’est lundi. Dans mon lit. L’est onze heures. Mal au cĹ“ur. Mal dormi…

Aujourd’hui c’Ă©tait peinard : matinĂ©e CV en salle informatique… Dès qu’on me met devant un pc Ă  faire « des choses » ça va dĂ©jĂ  mieux : je suis occupĂ©e, pas besoin d’Ă©couter le mur des lamentations  du futur fossoyeur ou les gĂ©rĂ©miades de Goldo(rack).

J’ai retravaillĂ© donc mon ti CV ou devrais-je dire mes ti CV car j’en ai 3 diffĂ©rents selon à  quel poste je vais l’envoyer. Enfin grosso modo c’est le mĂŞme mais avec des CompĂ©tences diffĂ©rentes mises en valeur et des « centres d’intĂ©rĂŞts » diffĂ©rents… Avec un CV y’a toujours de quoi s’amuser… Cette fois-ci j’ai enlevĂ© mon âge puisque tout le monde s’accorde Ă  dire que je fais 10 ans de moins et qu’en plus la photos de mon CV me vielli : allez hop je change la photo du CV. j’ajoute que j’ai mon propre vĂ©hicule (Il parait que les employeurs aiment ça)…

On a eu droit Ă  une formatrice Ă  l’essai pour le « cours » sur le CV, Jessica. Gentille, perdue, larguĂ©e. En plus d’Elvire, notre formatrice, il y avait Bouche de Canard sa supĂ©rieur… Celle que j’aime tant… A l’heure de la pause (ou devrais-je dire de la rĂ©crĂ©?) Bouche de Canard a demandĂ© Ă  Jessica de sortir et lĂ  elle nous a remontĂ© les bretelles parce que nous n’avions pas Ă©tĂ© très attentifs à  Jessica et que ça augurait mal pour nos futurs entretiens d’embauche… Blablabla, que quand quelqu’un parle il faut l’Ă©couter en le regardant etc… Je pense que tout le monde avait bien essayĂ© de faire ça… mais bon qu’au bout d’un moment quand t’es devant un PC en train de bosser sur ton CV, si la mĂ´me Jessica est pas passionnante, ben….

giphy.gif

Alors Ă©videmment j’avais pas trop envie d’entendre le discours de Bouche de Canard et je lui ai fait remarquĂ© que si Jessica voulait toute notre attention elle n’avait qu’Ă  la demander (comme dans les mariages vous savez? En faisant glig-gling sur le verre : « May I have your attention please? ») et que nous Ă©tions tous des adultes ici et que par consĂ©quent il Ă©tait « assez bizarre de nous rĂ©primander comme si nous avions Ă©tĂ© mal poli avec la maĂ®tresse » (je vous la fait courte, j’avais plus « d’arguments »)… Encore une fois : murmure gĂ©nĂ©ral d’approbation et petits rire Ă©touffĂ©s… Tout le monde râle et peste par derrière sur cette p*** de formation mais personne ne l’ouvre… Bon finalement comme il n’y avait que GB et moi Ă  parler on a fini par se comprendre car nous sommes toutes les deux moins butĂ©es qu’il n’y parait au premier abord et d’ailleurs vendredi on va se boire un Cosmopolitan toutes les deux! Mais nan, je rigole! Rho vous m’avez cru?

Je vous parlerai pas de mes genoux aujourd’hui mais je me suis pas amusĂ© cet aprem…

Je vous fais des poutous et tout et tout!