Le groupe de la mort qui tue au bout de 3 semaines

Au bout de trois semaines, le groupe Ă  Ă©voluĂ©, un peu. On a appris Ă  se connaĂźtre, un peu. Tout le monde est toujours assez sur la rĂ©serve quand mĂȘme. On a pas envie de « se livrer ». Vendredi par ex. Elvire voulait faire des simulations d’entretiens. On en a fait qu’un. Personne n’avait envie de se dĂ©voiler vraiment devant les autres. Et puis personne n’a vraiment de « lĂ©gitimitĂ© » pour singer un recruteur…Ca serait intĂ©ressant si on avait des profils similaires.

img_20161120_165624

Elvire : la formatrice me paraĂźt avoir une patience sans limite, un self control Ă  toute Ă©preuve. Est-ce que parfois elle en a marre de nous?

Pol : ce que j’en disait au dĂ©but »45 ans, chauve, mince, stylĂ©, pas trĂšs sympa au premier abord. Serveur dĂ©senchantĂ© et divorcĂ©, veut se recycler dans un mĂ©tier avec des horaires humains. ». Il est toujours assez secret, ne kiffe pas la formation. Il veut monter sa propre boite d’entretien d’espaces vert. C’est un type vraiment trĂšs sympa.

Lorette : ce que j’en disait au dĂ©but « 36 ans ancienne vendeuse en loisir crĂ©a, au chomdu depuis deux ans. Ne sais pas ce qu’elle veut faire. » AprĂšs avoir voulu s’orienter vers un CAP petite enfance, elle se rend compte que ce n’est peut-ĂȘtre pas aussi facile que ça en avait l’air en thĂ©orie. Elle ne sais plus trop quoi faire. Elle semble perdue. Elle va faire un stage dans une boutique. Elle espĂšre y trouver du boulot aprĂšs.

Brigitte : « elle a la fibre artistique, de joli collants mauves. 54 ans ex secrĂ©taire [..]. Elle aimerait ĂȘtre fleuriste. […] » Elle va faire un stage dans une boutique de fleuriste branchĂ© dĂ©co hipster. Elle est contente, mĂȘme si elle se doute que ça ne va pas l’amenĂ© bien loin. Des discussions sur le mĂ©tier lui on mis de sacrĂ©s doutes. C’est phys

ique finalement d’ĂȘtre fleuriste et de se lever aux aurores. Et devenir artisan…

Jo : « visiblement pas loin de la 60taine, plus une seule dents, des tatouages Ă  l’ancienne qui semblent ĂȘtre fait au stylo bic. […] RSA. Ne parait pas vouloir rĂ©ellement bosser. […] Gueule n°1 » Jo s’est un peu lassĂ© de faire la grande gueule. Il ressasse toujours la mĂȘme chose. Refuse un peu tout. Radote. Marmonne. Le premier jour il s’est plaint que son conseiller Paul lui avait dit qu’avec cette attitude il ne retrouverait jamais de boulot… J’avoue que… Je pourrais difficilement penser autrement.

Goldorak : Il est bulgare. AprĂšs un accident du travail (tombĂ© d’un Ă©chafaudage) il marche avec une bĂ©quille et ne pourra probablement plus jamais travailler dans le BTP. […] Il oscille entre le mutisme total et le rĂŽle de Grande Gueule Ă  la place de la Grande Gueule… Il ne veut plus y croire. Refuse tout. Se ferme comme une huitre ou ouvre trÚÚÚÚs grand sa gueule pour… se plaindre. Toujours en colĂšre. N’attend plus rien de la France oĂč il est depuis 25 ans. Refuse les cours d’alphabĂ©tisation ou de FLE aussi.

Jim :  C’est Grande Gueule n°3. Sans GG1 et GG2 il serait probablement sage. Il vient d’ĂȘtre opĂ©rer d’un genoux suite Ă  un accident et ne pourra probablement pas remarcher normalement. Etait dans le BTP = problĂšme. Plus nĂ©gatif que lui tu meures… Il est en fait  THE grande gueule n°1 of the groupe. Son sujet de prĂ©dilection Ă©tant l’horticulture. Son genoux va mieux mais son look plus que nĂ©gligĂ©, son entĂȘtement Ă  penser que le systĂšme est foutu ou contre lui ou juste dĂ©bile ne l’aide pas… Il refuse tout. S’enfonce dans son « no futur ».

Aziz : Grande Gueule n° 2 : Il parle tellement qu’il se saoule lui mĂȘme. Un moulin Ă  dĂ©biter des conneries ayant une trĂšs forte voix. Le bonhomme est « sympathique » et d’humeur joyeuse mais gĂąche l’ambiance qui devrait ĂȘtre un minimum sĂ©rieuse. C’est le coq du village : il faut qu’il dise son avis sur tout et sur tout ce qui n’a rien Ă  voir sur notre prĂ©sence. Il s’est grandement calmĂ©. Il garde toujours un bonnet ou une casquette sur la tĂȘte. Toujours prompt Ă  dire des conneries. Je ne le mettrai plus dans les GG. Je ne crois pas pour lui Ă  une reconversion. Peut-ĂȘtre dans le nettoyage… Ou un retour vers le BTP en intĂ©rim. Son cas n’est pas perdu du tout sauf que… Il est au RSA et que si il gagne plus il va devoir payer une pension alimentaire pour ses gosses Ă  son ex-compagne et ça il veut pas. PrĂ©fĂšre le RSA. Alors… No futur?

Esmeralda : 36 ans, ayant travaillĂ© 2 ans dans les mĂ©nage. Gros problĂšme de santĂ© et deux enfants ayants de gros problĂšmes psy. Fille adorable et motivĂ©. Voudrait travailler dans la « petite enfance ». Hier aprĂšs-midi elle passait un entretien pour bosser comme Assitante de Vie Scolaire pour un gamin en maternelle je crois. Je lui souhaite d’avoir ce job ou un autre dans l’Ă©ducation nationale.  Comme ça elle pourrait continuer Ă  ĂȘtre dispo pour ses mĂŽmes Ă  la sortie de l’Ă©cole. Ells est sĂ©rieuse, sympa, croyante. Et de gros pb de santĂ© elle mĂȘme 😩

Jean-Pierre : 55 piges. N’a ouvert la bouche que quand une question lui a Ă©tĂ© directement posĂ©e. Ai cru comprendre qu’il a bossĂ© dans des entrepĂŽts. Pas bien pigĂ©. Il est devenu l’Ă©lĂ©ment probablement le plus nĂ©gatif de tous. Et une GG de premiĂšre, dĂ©daigneux, mĂ©prisant avec notre « pauvre » Elvire. Sa prĂ©sence Ă  la formation ne lui sert clairement Ă  RIEN, ne le motive en RIEN et il refuse TOUT en bloc. C’est clair il est au bout de sa life!

Le deuxiĂšme jour un nouveau est arrivĂ©, on l’appellera John. John c’est une GG aussi, avec des pĂ©riodes d’assoupissements.  Il veut bosser dans le nettoyage ou avec les morts… Environ 35 ans. Le gars se dĂ©carcasse, pour lui et pour les autres. Il est pas bien malin mais bon, c’est pas un mauvais bougre, il est volontaire, mais n’a pas un trĂšs bon caractĂšre, ça peut lui jouer des tours. Jo a voulu changer de place pour ne plus ĂȘtre Ă  cĂŽtĂ© de lui, Ă  cause de l’odeur.

Notre salle est trop petite et on a souvent Ă©voquĂ© le fait que ça marche beaucoup mieux quand le groupe n’est pas au complet.

Lundi on nous envoie 4 de plus.

Je crois que je vais utiliser mon joker « autonomie » encore plus souvent.

MalgrĂ© tous les dĂ©fauts, forts nombreux de cette « remobilisation ». Je ne peux pas nier que je suis Ă  100% remobilisĂ©e

et que je crois vraiment que je vais bientĂŽt bosser. Alors « touch wood » etc…

Bonne fin de dimanche et gros poutous!