C’est quoi ton job Mahie?

Sur le site de l’Ă©ducation nationale un professeur documentaliste c’est ça :

« Le professeur-documentaliste est un professeur certifiĂ©, c’est-Ă -dire ĂȘtre titulaire du concours national du Capes section documentation. » Dans mon cas non, puisque je suis contractuelle. Mais en dehors du concours, j’ai le mĂȘme niveau d’Ă©tude. Les professeurs documentalistes, sont des profs, au mĂȘme titre que les profs de math ou de latin. Cependant nous faisons 30 heures, quand les autres profs font 18 heures… Cherchez l’erreur!  Il faut avouer que les profs documentalistes ne sont pas trĂšs valorisĂ©s dans l’Ă©duc nat. oĂč on a tendance Ă  les confondre avec des surveillants de luxe 😩

Pourtant  « le professeur documentaliste est Ă  la fois un spĂ©cialiste de l’information-documentation et un enseignant. » dit le site du ministĂšre.

« Responsable du fonds documentaire, il met Ă  disposition des ressources et en facilite les usages, en s’appuyant sur le socle commun, les programmes d’enseignement et les diffĂ©rents dispositifs pĂ©dagogiques. Il contribue Ă  la diffusion de l’information utile au sein de l’Ă©tablissement et assure une veille informationnelle pour l’ensemble de la communautĂ© Ă©ducative. »

On participe a des prix de lecture des collĂ©giens. On organise des clubs de lecture, de mĂ©dias. On reçoit les classes et leur faisons des cours/ateliers sur la recherche documentaire et ses piĂšges, l’orientation professionnelle. On fait venir des intervenants. Organisons avec les autres profs des travaux mettant en jeu une ou plusieurs disciplines.

On doit former les Ă©lĂšves « Ă  un usage raisonnĂ© et critique des ressources physiques et numĂ©riques disponibles et contribue Ă  dĂ©velopper leurs compĂ©tences documentaires et informationnelles. »

« EngagĂ© dans les apprentissages liĂ©s au numĂ©rique, le professeur documentaliste maĂźtrise notamment les Ă©lĂ©ments clĂ©s de l’Ă©ducation aux mĂ©dias et de l’information et les met en Ɠuvre avec les Ă©lĂšves. »

Et c’est vrai que nous faisons tout cela! Et plus! Car quand nous ne sommes pas occupĂ©es Ă  prĂ©parer nos interventions, Ă  gĂ©rer les documents, les relations avec les profs et 1000 et une chose … Nous sommes « surveillantes de luxes »! C’est Ă  dire que pour beaucoup d’Ă©lĂšves et de profs et de CPE : le CDI c’est la succursale bien chauffĂ©e et accueillante de la salle de permanence! Alors comme seulement la moitiĂ©, et parfois moins, des heures du CDI, n’est rĂ©servĂ©e Ă  des sĂ©ances « privĂ©es » avec une classe, le reste du temps on voit dĂ©bouler des ados mal dĂ©grossis qui ne viennent lĂ  que pour au mieux papoter, au pire se conduire comme des connards. Bien sĂ»r la majoritĂ© des gamins sont ok, mais il en suffit de trĂšs peu pour transformer une belle matinĂ©e en matinĂ©e de merde. heureusement il y aussi des gamins adorable (trĂšs peu aussi! lol) qui font oublier la misĂšre que nous font certains!

Bref : ce n’est pas un mĂ©tier de tout repos. On est toujours sur le pont et quand on est seule comme je l’Ă©tais aujourd’hui : on ne peut pas aller pisser, car un CDI, ça ne ferme pas pendant la rĂ©crĂ©e!

Bien. Bon. Aujourd’hui j’ai pas trop kiffĂ© le truc. J’avoue qu’en plus des 50 kilomĂštres journaliers que je me tape pour aller au collĂšge, le peu de considĂ©ration gĂ©nĂ©ral pour la profession m’agace. Ex : une AVS (assistante de vie scolaire) rentre et me dit « Elles sont pas les dames du CDI? » Ca fait un peu « dame pipi » je trouve. Et Ă  qui ça viendrait Ă  l’idĂ©e en parlant de la prof de maths de dire « Elle est pas lĂ  la dame qui fait les maths? ».

Bah.

Je suis dans ce collĂšge jusqu’au 17 fĂ©vrier.

Je serais pas fĂącher si on m’appelait pour travailler en mĂ©diathĂšque. Je vais renvoyer une salve de Cv tiens!

Bisous!