Dans tes classeurs de lycée…

Hier je suis allée à mon entretien CAAC (Commission d’Accueil et d’Accord Collégial), sur les boulevards. L’air était saturé de pollution et les véhicules pollueurs, lâchant une fumée noires étaient vraiment trop nombreux 😦 Beaucoup de circulation. Je me focalisais quand même sur les terres plein central (comment se forme le pluriel? Je vous laisse me faire des suggestions!) où les fleurs sauvages sont laissées à leur petite vie fragile et où les roses trémières foisonnent 🙂 J’aurais bien pris des photos, mais la circulation était hyper dense et j’avais besoin de toute ma concentration…

Arrivée vers 14h30 pour 15h  à Sainte-Clothilde je me retrouvais avec une cinquantaine de wannabe-profs, certains avaient l’air de sortir du bac, d’autres étaient plus vieux que moi… Je repérais aussitôt Simon (je l’appelle Simon parce qu’il ressemble à Yves Simon ;-), un jeune prof de math  contractuel avec qui j’avais sympathisé lors de mon premier remplacement et raconté des conneries à la cantine.

J’avais adoré ce film 🙂

Chouette on peut papoter en patientant! Dans une grande salle à côté on dirait du speed dating : Je vois du coin de l’oeil le directeur de Saint-Glinglin et puis le directeur de Sainte-Gudule… Il doit y avoir la moitié des chefs d’établissements d’Aquitaine dans la salle! On passe avec 2 ou 3 chefs. Quand mon heure arrive, je dois passer avec le directeur de Sainte-Gudule et deux chèfes. Il est super content de me voir (moi aussi), on discute un moment et je me rappelle que son parfum, probablement Barbouze de chez Fior est vraiment très « entêtant ». Je commence à avoir le torticolis en le regardant et puis il me laisse avec les deux chèfes, parce qu’il me connait déjà et n’a pas le droit de participer à l’entretien.

L’entretien se passe super bien, les nanas sont hyper sympas : elles me demandent mes motivations pour bosser dans l’enseignement catholique etc… Tout se passe crèèèèème… J’en ressors toute contente et pleine de projets… Difficile de remettre bien mes idées en ordre entre tous mes projets… Je me lance des défis, pas forcément réalisables, je m’en rends bien compte, à mon âââge… Mais bon… Comme disait l’autre : mieux vaut « vivre debout que survivre à genoux »… Et si on a pas de projet autant mettre la clé sous la porte (vous comprenez la métaphore…) Bref, je suis rentrée pas les boulevards fleuris et néanmoins super pollué. Contente d’avoir fait la connaissance de la secrétaire avec qui j’avais été en contact (en ai profité pour papoter avec elle aussi, ainsi qu’avec le directeur de l’ISFEC pour lui demander conseil).

J’ai fait un petit détour par un quartier où je n’étais jamais passé de ma vie (enfin si mais y’a un bail) et j’ai été assez sciée : « the » quartier super cossu, vraiment joli et probablement très agréable à vivre ! A deux pas du parc Bordelais…  Le très chic quartier de Caudéran, mazette… C’est pas tous les jours que je me promène par là!

caudéran.jpg

On y voit des « maisons » comme celle-ci… je m’y vois parfaitement jouer à la comtesse… Comme un poisson dans l’eau…

https://www.google.fr/maps/@44.8524466,-0.5964483,3a,72.9y,102.93h,95.34t/data=!3m6!1e1!3m4!1soNkdZfacxU9SBFu_-GodQg!2e0!7i13312!8i6656

Mais arrêtons de rêver et allons faire « la ménagère » à Inter… C’est moins glamour mais il faut remplir le frigo…

Je vous fais de grosses bises et vous souhaite une bonne soirée!

 

 

 

14 commentaires sur « Dans tes classeurs de lycée… »

  1. Les projets, oui !
    Demain, je retrouve les bancs de la fac pour passer les exams de 1ière année de psycho ! Je ne suis pas au point du tout (manque de temps) mais je suis contente d’avoir ce projet 🙂
    Bonne chance avec tes projets !

    1. Ah je n’avais pas vu que Mahie nous demandait quels sont nos projets… Alors pour moi c’est : m’habituer enfin à mes nouveaux horaires de travail maintenant que la série de jours fériés est passée. Je me contente de ce « projet ».

        1. Tu ne demandais pas, je réagissais au commentaire de Jenny.
          Cet été, j’ai comme d’habitude le projet d’éviter la côte d’azur et l’île de Ré, et je pense que je vais encore réussir malgré deux semaines de vacances (forcées) fin août.

          1. Ha ha comparer l’île de Ré à la côte d’Azur je ne pensais pas que ça arriverait un jour ! Bon sur l’île de Ré il n’y a pas de plages payantes ni de bar sur les plages, c’est déjà ça!!!

  2. J’espère que tu nous raconteras tes projets, pour nous inspirer! Moi, je viens d’en mettre un à execution et je dois dire que ça me donne de l’énergie pour essayer d’en commencer d’autres 🙂

    1. Ce sont des projets que j’aurais du avoir il y a 20 ans… Je ne sais pas si c’est très raisonnable de les avoir maintenant ! We’ll see !

  3. ton titre « dans tes classeurs de lycée » a déclenché directement la chanson de Yves Simon dans ma téte. on est vraiment de la même génération 🙂
    J’ai pas compris super clairement si ces entretiens pouvaient déboucher sur un job même si je me doute que oui ?

    1. C’est une chanson qui a bercé notre adolescence ☺
      Disons que pour l’instant ça me donne le droit de continuer a faire des remplacements dans l’éducation catholique. « normalement » j’aurais du le faire avant mon premier remplacement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s