La sculpture, street art/de rue de l’été

Depuis quelques mois à Bx on s’est habitué aux sculptures de Antony Gormley. J’ai été surprise de découvrir à travers les commentaires dans le journal local, qu’elles déplaisaient à beaucoup de monde. En ce qui me concerne je les aime beaucoup. Je ne saurais dire pourquoi. Enfin je vais essayer : parce qu’elle surprennent, amusent, sont en une belle matière… Je ne sais pas, je les aime et puis voilà.

IMG_20170806_153630.jpg

Les gens les habillent, les peignent et les la fois suivante quand on repasse, elles sont de nouveau tout propre.

N°3 Capu.jpg

Non, elles ne sont pas toute identiques.

Apparemment c’est une mode la statue de rue. J’ai découvert (sans y aller malheureusement) qu’un autre artiste sévissait dans une ville proche de la frontière française, Donostia (San Sébastien) : Mark Jenkins

bar

C’est aussi surprenant, dans un autre genre…

porche

Mark Jenkins, (1970-….) est un street-artist américain,  connu pour ses installations de rue, commencées en 2003. Il a en particulier développé une technique qui consiste à mouler des formes (le plus souvent des corps) avec du ruban adhésif transparent. Il vit actuellement à Washington, D.C. mais travaille dans les rues du monde entier. (source wiki)

markjenkins0.jpg

A La Rochelle quand nous y étions en juillet, il y avait un peu partout dans les rues, suspendus en l’air, de drôle de bonshommes en papier mâché peinturlurés. C’était vraiment moche. Tellement que je n’en ai fait aucune photo, ce que je regrette, j’aurais pu vous les montrer! Si vous en avez, envoyez-en moi une je l’ajouterais!

Bon alors vous êtes plutôt Antony Gormley ou Mark Jenkins? Moi je verrai assez un mix des deux : la technique et les bonhommes de Gormley et les positions étrange de Jenkins. Le fait que les statues de Jenkins soient habillées avec de vrais vêtement et des perruques, me les rend un peu trop réalistes… Et su coup me mettent légèrement mal à l’aise. Pas beaucoup. Mais j’aime mieux le bronze sans équivoque du premier.

10 commentaires sur « La sculpture, street art/de rue de l’été »

    1. Celle de Bordeaux doit finir en octobre, celle de Donostia je ne sais pas, mais c’est forcément éphémère, surtout avec les vrais vêtements!!! Je me demande comment il font d’ailleurs une fois que c’est dégradé…? 🙂
      Les statues bordelaises ont peut y aller au karcher, mais avec Donostia, je ne sais pas…

    1. Oui c’est une « statue », moi aussi ça me ferait drôle ! C’est dans la cafétéria de la FNAC.
      « ¡Esta escultura que Mark Jenkins ha instalado en la cafetería de @Fnac_ESP en San Martín no deja indiferente a nadie! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s